Le futur a déjà commencé

22 mai 2017.
 

Le gratin de la SF française
Jean-Marc Ligny, dont l’Atalante réédite Jihad, souvent comparé en maîtrise à L’Échiquier du mal de Dan Simmons. Laurent Genefort, qui retrouve le souffle des grands «  space opera  » dans Spire (Critic), Pierre Bordage, le «  Balzac de la SF française  » pour son recueil Hier je vous donnerai de mes nouvelles et Arkane : La désolation (Bragelonne) premier tome d’une fresque fascinante, dans une ville labyrinthe, Jérôme Leroy décrit la fin d’un monde quand les gens choisissent l’Éclipse – mais qu’est que cette Éclipse ? (Un peu tard dans la saison, La Table Ronde), Romain Lucazeau imagine l’espèce humaine remplacée par des automates métamorphosés en nefs stellaires, et retrouve l’ivresse des grands space-operas (Latium I & II, Denoël)


Et quelques grands venus d’ailleurs
L’irlandais Ian Mac Donald pour Luna (Denoël), 1er volume d’une nouvelle trilogie : 5 familles en lutte pour le contrôle de la Lune. L’Irakien Ahmed Saadawi détourne le mythe de Frankenstein pour dire la réalité de sa ville : Frankenstein à Bagdad (Piranha, 2016). L’allemand Andreas Eschbach revient avec Aquamarine (Atalante) sur les traces de chimères dans l’Australie des années 2151. L’américaine Jean Hegland propose un formidable roman d’anticipation publié aux USA en 1996 mais d’une actualité brûlante, Dans la forêt (Gallmeister), Enfin, avec Le poids de la neige (La Peuplade), le Québécois Christian Guay Poliquin nous transporte au cœur d’un village sous la neige, coupé d’un monde qui n’existe peut-être plus… Avec Heimska, l’Islandais Eirikur Orn Norddahl nous livre un roman d’anticipation orwellien où les caméras sont partout et l’intimité n’est plus qu’un lointain souvenir.

Au fil des trois jours, des rencontres À l’ENSM…
«  Le retour du space-opéra  » avec Laurent Genefort, Pierre Bordage, Romain Lucazeau (dim., 15h)
«  La fin du monde a déjà eu lieu : SF et écologie  » avec Danielle Martinigol, Jean-Marc Ligny, Ian MacDonald (Sam. 17h30)
«  Déjà demain ?  » avec Patrice Favaro, Eirikur Örn Norddahl, Ian MacDonald, Jérôme Leroy (Dim, 10h30).
«  Le retour des Dieux : SF et religion  » avec Pierre Bordage, Jean-Marc Ligny et Romain Lucazeau. (Lun.15h15)

Benoît Grison et La Cryptozoologie
Biologiste et sociologue des sciences, Benoît Grison nous fait découvrir cette étrange discipline au carrefour de l’imaginaire et du réel. La cryptozoologie est l’étude des animaux dont l’existence n’a pas été irréfutablement prouvée par la science. Une rencontre qui promet d’être passionnante !
Dimanche 14h, Maison de l’Imaginaire

 

DERNIER OUVRAGE

 
Littérature jeunesse

Empreinte digitale

Thierry Magnier - 2016

Tout commence à Paris, par un coup de fil reçu sur le téléphone portable de Ramzi, dans le bar de quartier qu’il aime à fréquenter : le George O’. Tout se termine dans les ruines de la capitale, où le George O’ n’est plus qu’un lointain souvenir dans l’esprit de « Loup gris ». Quatre époques. Quatre récits qui voient la chute du monde qui a transformé Ramzi en « Loup gris », un paria, un rebelle. Un monde, notre monde, chaque jour plus connecté qui se laisse déborder par les cyber outils qu’il génère pour se protéger de ses propres démons. Drones, cyborgs, mémoire virtuelle globale… On aimerait pouvoir se rassurer en classant ce recueil de nouvelles dans la catégorie « Science-fiction ». Mais cet ouvrage, aussi passionnant qu’inquiétant, n’est-il pas placé sous l’égide du visionnaire George O’… RWELL ? On vous aura prévenus !


Revue de presse :

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Cité

L’Atalante - 2022

Métro Paris 2033 - tome 3

Rive Gauche, tandis que Parn entame la reconquête du trône pastoral dorénavant occupé par Augir, et que Ta Li se lance dans l’exploration de Rive Droite et de ses territoires, Madone poursuit son rêve de Fédération.
Pourtant la mort d’Urm et les nombreuses et sanguinaires oppositions dressées contre elle lui font douter du bien-fondé de son projet. D’autant que sa fille Ionale et sa consoeur dvinn Ésia affirment avec insistance que le temps est venu pour les Métrolites de remonter à la surface.
Rive droite, Juss, Plaisance, Roy et Aube se dirigent quant à eux vers Cité, poursuivant leur quête du légendaire Maître du Temps, qui détient sans doute des informations importantes pour l’avenir des habitants de Métro 2033. Leur parcours est semé d’embûches, entre les Tourmenteurs et autres Rageurs, peuples cannibales, qui sévissent dans les galeries de Rive Droite, et la Fraternité des veilleurs de Saint-Lazare, lesquels ne voient pas d’un bon oeil l’irruption de ces habitants de Rive Gauche qui pourraient bouleverser leur ordre séculaire.
Le Maître du Temps sera-t-il la clef qui permettra à Juss et ses compagnons de comprendre ce qui se passe à la surface ? Car n’y a-t-il vraiment personne là-haut ?
Les cérémonies d’élévations, seules indications de l’état de la surface, étaient-elles le reflet de la réalité, ou bien des leurres destinés à maintenir coûte que coûte les Métrolites sous terre ?

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Alliances

L’Atalante - 2020

Sur une Terre dont le climat a radicalement changé suite à l’emballement climatique, des oasis et des microclimats locaux ont permis à la vie de s’abriter, voire de se développer. Mais quelle place pour l’homme dans un tel écosystème, face à l’émergence probable d’une nouvelle espèce dominante sur la planète ? Il pourrait y avoir des alliances inédites à passer.
Tikaani, l’Inuit, parti d’Islande à bord d’un avion solaire, Ophélie, la guérisseuse tapie dans sa jungle au Canada, Denn et Nao, qui ont quitté leur tribu cavernicole du désert qu’est devenue la Californie : tous sont à la recherche de survivants, certains rêvent de redonner sa place à l’humanité. Mais ils vont apprendre que ce qui reste des hommes peut encore nuire à la planète..
Le dernier opus du maître français de la climate fiction.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Aquamarine

L’Atalante - 2017

2151, côte nord de l’Australie. La mer joue un rôle prépondérant dans la vie des hommes, qui exploitent les fonds océaniques.

Méfie-toi de l’eau ! Évite la mer ! Ne va jamais nager !

Telles sont les mises en garde que Saha Leeds, 16 ans, a entendues durant toute son enfance, car une étrange blessure héritée du temps où elle était bébé lui interdit toute activité sportive aquatique. Élevée, depuis son plus jeune âge, par sa tante sourde et muette après la mort de sa mère, elle ignore tout de son père.
À Seahaven, zone régie par les règles néo-traditionalistes, sa particularité physique fait d’elle une marginale, car tout le monde nage, plonge ou fait de la voile, et quiconque ne peut participer à ces activités s’exclut d’entrée de jeu de la vie sociale.
Saha a presque fini par accepter cette existence solitaire lorsque, poussée dans un bassin par des camarades de classe, elle manque se noyer. L’examen médical qui s’ensuit et l’amitié qu’elle noue avec le condisciple qui l’a sauvée après plus de quinze minutes d’immersion la conduisent à s’interroger sur sa nature. Bravant l’interdit, elle se risque en mer – et fait une découverte incroyable…

Traduit de l’allemand par Claire Duval

 

DERNIER OUVRAGE

 

Nos Futurs

ActuSF - 2020

Nos Futurs
Imaginer les Possibles du Changement Climatique

Nos Futurs est une anthologie de textes destinés à sensibiliser, à informer et à produire des récits autour des enjeux du changement climatique.

Ce livre part d’un double constat :
D’une part, la transition écologique au sens large, et les changements radicaux qui l‘accompagnent, intéressent et préoccupent un public de plus en plus large, qui cherche des moyens de se saisir du sujet.

D’autre part, alors que l’homme est un animal d’histoires, nous manquons de récits pour nous approprier ces futurs, souhaités ou subis. Certes, le GIEC (Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’Evolution du Climat) produit régulièrement un panorama des conséquences à long terme du changement climatique qui permet d’imaginer à quoi le monde risque de ressembler. Mais ces rapports, s’ils font référence et sont fondamentaux pour une prise de décision éclairée, ne sont que peu lus par le grand public et peinent à atteindre les imaginaires.

C’est pour ça que nous avons formé dix binômes auteur-chercheur qui se saisiront de dix thèmes parmi ceux étudiés par le GIEC, et dont le choix a fait l’objet d’un sondage auprès d’un large public (voir page sondage, voir page choix des thèmes). L’ambition est de présenter ces dix thèmes sous un double éclairage : celui de la fiction, pour explorer les possibles, et celui de la vulgarisation scientifique, pour expliquer l’état des connaissances. En rassemblant ces vingt textes, issus de la rencontre entre auteurs et chercheurs, l’objectif est de donner à voir la différence et la complémentarité entre ces deux approches qui vont être indispensables pour s’approprier les bouleversements qui s’annoncent.

Nos Futurs s’adresse à un large public, des lecteurs qui cherchent comment aborder les enjeux climatiques aux militants déjà engagés, en passant par les amateurs d’imaginaires sans préoccupation initiale pour le climat.

Les porteurs du projet :
L’idée de ce livre a germé dans le cerveau de Aline Aurias (journaliste scientifique), Roland Lehoucq (astrophysicien au CEA et président du festival de l’imaginaire Les Utopiales), Daniel Suchet (Maître de conférences à l’Ecole polytechnique) et Jérôme Vincent (directeur de la maison d’édition ActuSF), à Nantes, un soir de novembre 2018, durant le festival des Utopiales.

Les partenaires :
Ce livre a été rendu possible par le soutien de la Diagonale Paris-Saclay ainsi que de la chaire Arts et Science de l’Ecole polytechnique, de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs et de Paris Science et Lettres. Il est également soutenu par le Collectif Citoyens Pour le Climat, la fondation Elyx, le festival des Utopiales, l’association S[cube] et le réseau des médiathèques de Paris-Saclay.

« Nos Futurs » remercie sa marraine, Valérie Masson-Delmotte, chercheuse au laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (CEA) et vice-présidente du groupe 1 du GIEC d’avoir bien voulu se pencher sur son berceau.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Luna

Denoël - 2017

2110. Sur une Lune où tout se vend, où tout s’achète, jusqu’aux sels minéraux contenus dans votre urine, et où la mort peut survenir à peu près à n’importe quel moment, Adrianna Corta est la dirigeante du plus récent des cinq « Dragons », ces familles à couteaux tirés qui règnent sur les colonies lunaires. Elle doit l’ascension météoritique de son organisation au commerce de l’Hélium-3. Mais Corta-Hélio possède de nombreux ennemis, et si Adrianna, au crépuscule de sa vie, veut léguer quelque chose à ses cinq enfants, il lui faudra se battre, et en retour ils devront se battre pour elle… Car sur la Lune, ce nouveau Far West en pleine ruée vers l’or, tous les coups sont permis. Une approche visionnaire de notre société de consommation, où l’on retrouve des thématiques chères à Ian McDonald telles que les tensions entre différents groupes de population, qu’on peut imaginer inspirées des conflits de l’Irlande du Nord.


Revue de presse :

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Les ombres filantes

La Peuplade - 2021

Dans la forêt, un homme seul marche en direction du camp de chasse où sa famille s’est réfugiée pour fuir les bouleversements provoqués par une panne électrique généralisée. Il se sait menacé et s’enfonce dans les montagnes en suivant les sentiers et les ruisseaux. Un jour qu’il s’est égaré, un mystérieux garçon l’interpelle. Il a une douzaine d’années, semble n’avoir peur de rien et se joint à l’homme comme s’il l’avait toujours connu. L’insolite duo devra affronter l’hostilité des contrées sauvages et déjouer les manigances des groupes offensifs qui peuplent désormais les bois.

Après le succès international du Poids de la neige, traduit dans plus de quinze langues, Christian Guay-Poliquin revient avec un roman juste et astucieux. Incitant à l’aventure, Les ombres filantes questionnent le sens de la communauté et revisitent les classiques de la survie en nature.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Frankenstein à Bagdad

Piranha - 2016

Conte aussi fantasmagorique que réaliste situé dans l’Irak de l’après Saddam Hussein, Frankenstein à Bagdad a reçu le Prix international du roman arabe 2014.

Dans le quartier de Batawin, à Bagdad, en ce printemps 2005, Hadi le chiffonnier récupère les fragments de corps abandonnés sur les lieux des attentats qui secouent la ville pour les coudre ensemble. Plus tard, il raconte à qui veut bien lui payer un verre qu’une âme errante a donné vie à cette mystérieuse créature, qui écume désormais les rues pour venger les innocents dont elle est constituée. À travers les pérégrinations sanglantes du Sans-Nom, Ahmed Saadawi se joue des frontières entre la réalité la plus sordide et le conte fantastique, entre superstitions magiques et croyances religieuses pour dresser le portrait d’une ville où tout le monde a peur de l’inconnu.

Traduit de l’arabe (Irak) par France Meyer


Revue de presse

« Ahmed Saadawi, figure phare des lettres irakiennes, qui a choisi de rester vivre au pays malgré la guerre. Dans Frankenstein à Bagdad, lauréat du prix international du roman arabe, il convoque la figure créée par Mary Shelley pour mieux décrire la réalité sanglante de la capitale irakienne. »
Julien Bisson, Lire

« Le roman étaye à la perfection la théorie d’Ahmed Saadawi qui pense que la fiction est plus apte que le journalisme à transmettre pleinement l’expérience émotionnelle que représente la vie dans une ville où les niveaux de violence extraordinaires sont devenus ordinaires. »
Tim Arango, The New York Times

« Ahmed Saadawi soutient avec beaucoup de pertinence que la littérature illustre mieux que le reportage la cruauté du sort fait au peuple irakien. Morts, comptez-vous ! »
Éric Dussert, La Quinzaine Littéraire

« Ahmed Saadawi construit une sorte de pendant oriental au réalisme magique de Gabriel Garcia Márquez, qu’il admire : les moyens de la fiction sont sollicités pour rendre compte d’une réalité qui échappe à la raison. »
Élise Wajeman, Mediapart

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Un peu tard dans la saison

LaTable Ronde - 2017

C’est aux alentours de 2015 qu’un phénomène inexpliqué et encore tenu caché s’empare de la société et affole le pouvoir. On l’appelle, faute de mieux, l’Éclipse. Des milliers de personnes, du ministre à l’infirmière, de la mère de famille au grand patron, décident du jour au lendemain de tout abandonner, de lâcher prise, de laisser tomber, de disparaître. Guillaume Trimbert, la cinquantaine fatiguée, écrivain en bout de course, est-il lui aussi sans le savoir candidat à l’Éclipse alors que la France et l’Europe, entre terrorisme et révolte sociale, sombrent dans le chaos ? C’est ce que pense Agnès Delvaux, jeune capitaine des services secrets. Mais est-ce seulement pour cette raison qu’elle espionne ainsi Trimbert, jusqu’au cœur de son intimité, en désobéissant à ses propres chefs ?
Dix-sept ans plus tard, dans un recoin du Gers où règne une nouvelle civilisation, la Douceur, Agnès observe sa fille Ada et revient sur son histoire avec Trimbert qui a changé sa vie au moment où changeait le monde.


Revue de presse

« Fable grinçante, le roman noir de Jérôme Leroy suit le mouvement d’une humanité qui se déconnecte et se libère de la tyrannie technologique du capitalisme. » La Croix

« Même lorsqu’il nous invite à la mélancolie (sa tonalité préférée), Jérôme Leroy conserve une élégante clarté d’expression. Quand tant d’autres croient urgent de se fabriquer une écriture, il y a quelque chose de révolutionnaire à écrire ce français limpide autant que sensible, simple autant que tranchant, tout au service d’une pensée, d’un récit et d’une imagination. » Le Figaro

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Heimska

Métailié - 2017

Futur proche, bienvenue dans la surVeillance : les caméras sont partout, impossible de se déconnecter. Au royaume de la transparence, tout ce qui est caché est suspect. 
Áki et Lenita viennent de se séparer et se vengent par personnes interposées en se livrant à toutes sortes d’expériences sexuelles sous l’œil attentif des webcams. Tous deux écrivains, ils achèvent chacun leur roman. Un roman unique. Qui fera date. 
À Isafjördur, le soleil de minuit commence à pâlir et les mystérieuses coupures d’électricité se multiplient, privant les habitants des joies du voyeurisme ; un groupe d’étudiants en arts squatte une ancienne usine de crevettes en cultivant des projets louches ; les autorités sévissent, pas toujours raisonnable"
Dystopie contemporaine, Heimska est une satire vibrante de notre addiction à la vie des autres, de notre obsession de la transparence, de notre vanité sans bornes. Norðdahl passe le monde à la moulinette : l’art, l’amour et la politique sont autant d’illusions narcissiques qu’il convient de déboulonner avec une joie féroce.

Traduit de l’islandais par Éric Boury


Revue de presse

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Dans la forêt

Gallmeister - 2017

Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses.
 
Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.

Traduit par Josette Chicheportiche


Revue de presse

 

DERNIER OUVRAGE

 
Nouvelles

Par-delà l’horizon (Anthologie)

ActuSF - 2021

De quoi la science-fiction française est-elle le nom ?

Rassemblant dix-neuf auteurs et autrices, Par-delà l’horizon est une anthologie ambitionnant de faire un point d’étape sur la SF hexagonale contemporaine.
Le futur, lointain ou très proche, les réseaux, l’hyper connexion, la technologie, les désastres écologiques, politiques, sociétaux... et surtout l’humain, sont au cœur de leurs histoires, de leur fables en permanence reliées à notre monde. Dix-neuf textes de science-fiction pour parler d’avenirs mais surtout de notre présent.
Avec Stéphane Beauverger, Pierre Bordage, Jeanne-A Debats, Jean-Laurent Del Socorro, Lauriane Dufant, Silène Edgar, Léo Henry, Frédéric Jaccaud, LL Kloetzer, Christian Léourier, Romain Lucazeau, luvan, Audrey Pleynet, Émilie Querbalec, Michael Roch, Floriane Soulas, Ketty Steward et Chris Vuklisevic.

« Leur SF est moins de la Science-Fiction à l’ancienne, nourrie de savoirs scientifiques objectivables, qu’une nouvelle Science de la Fiction des littératures de l’imaginaire, (...) intensément connectée à notre réel pour tenter d’en exorciser les peurs, voire pour le réinventer, ce réel, “par- delà l’horizon” que l’on croyait si obstrué. »

Postface d’Ariel Kyrou.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Essais

Du yéti au calmar géant. Le bestiaire énigmatique de la cryptozoologie

Delachaux et Nestlé - 2016

Et si, derrière le mythique Kraken, se cachait un calmar géant bien réel ?
Et si le coelacanthe, longtemps tenu pour disparu depuis 70 millions d’années, était toujours vivant ?
Et si l’homme de Florès, cet hominien nain de la préhistoire, avait survécu jusqu’au XVIIe Siècle ?

Ni chimérique, ni fantastique, la cryptozoologie est l’étude des animaux dont l’existence n’ a pas été irréfutablement prouvée par la science.
S’appuyant sur la zoologie, la paléontologie, l’anthropologie, la psychologie, l’ethnologie, la mythologie et même la police scientifique, cette discipline se penche sur les témoignages humains, les représentations anciennes, les légendes autochtones, les indices et « traces » collectés dans la nature, pour confirmer – et parfois infirmer – l’existence d’une créature non encore décrite scientifiquement, mais largement présente dans l’esprit des hommes.
En ce qui concerne le fameux monstre du Loch Ness, la science a désormais tranché. Mais que peut nous apprendre la cryptozoologie sur le Yéti par exemple ?
Des serpents de mer aux monstres lacustres écossais ou patagons, des hommes sauvages au Yéti et au Bigfoot, des Mammouths aux paresseux géants rescapés du Pléistocène, cet ouvrage nous propose un tour du monde des animaux extraordinaires. Etayé des témoignages des savants de l’époque et de documents aussi rares que surprenants, il plonge dans le rêve des scientifiques et les fantasmes des hommes.