DEWDNEY Patrick

Royaume-Uni

11 mars 2019.

Enfant prodige de la fantasy, tendance sociale, découvert avec le premier tome du cycle de Syffe L’Enfant de poussière, qui rafle tous les prix de l’imaginaire, il a commencé par écrire de la poésie puis des romans noirs avant d’entamer la vaste entreprise qu’est l’heptalogie Le Cycle de Syffe dont le second tome La Peste et la vigne vient de paraître. La suite tant attendue des aventures du jeune Syffe, à la recherche de son amour perdu dans un pays dévasté par la peste et guerre civile…

 

Pour cet anglais qui a vécu toute son enfance dans la campagne limousine et publie en français, écrire permet d’interpeler et de parler du monde. À une fantasy magique, Patrick Dewdney préfère en effet une fantasy sociale et anthropologique. Il n’hésite pas à revendiquer que l’artiste a un rôle social à jouer dans le monde.

Ses romans noirs sont servis par une écriture d’orfèvre, extrêmement travaillée, taillée sur mesure pour les besoins de l’intrigue. À la fois très ouvragés et très charnels, ses romans viennent explorer des lieux élémentaires et sensibles : la forêt dans Crocs (La Manufacture de livres, 2015), la mer dans Écume (La Manufacture de livres, 2017). Ce dernier sera célébré par le prix Virilo 2017.

Il entreprend avec Le Cycle de Syffe une héptalogie qui explore les recoins d’un monde fantastique. Ce qui intéresse le romancier est la consctruction de cet univers autour des peuples, des guerres qu’il invente. Il ne s’agit pas de célébrer des héros guerriers mais plutôt de découvrir toutes les sphères, tous les aspects de la culture des sociétés dans lesquelles il fait évoluer son héros Syffe. Ce jeune homme de basse extraction traverse l’univers de Patrick Dewdney, nous entrainant à sa suite, et nous en fait découvrir les arcanes à mesure que l’on tourne les pages des deux tomes du cycle publiés à ce jour. L’Enfant de poussière a été salué par de nombreux prix à sa sortie, notamment le prix Pépite 2018 du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Un début prometteur pour ce qui promet d’être une fresque de grande envergure.

Le second tome du cycle, La Peste et la Vigne est sorti à l’automne 2018 et prend la même direction que son grand frère sur le chemin du succès. On y découvre la suite des aventures de Syffe, prisonnier dans une mine et qui profite d’une épidémie de peste pour prendre la fuite et se mettre à la recherche de son amour d’enfance : Brindille. Il nous entraine à sa suite, dans un pays ravagé par la guerre civile : l’occasion de découvrir tous les enjeux politiques et sociaux qui sous-tendent l’univers de Patrick Dewdney.

Photo : ©Maryan Harrington


Bibliographie

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

La Peste et la vigne - Le Cycle de Syffe T.2

Au Diable Vauvert - 2018

Adolescent sans famille, Syffe est réduit à l’esclavage, dans une époque de guerres et de grandes épidémies. Lorsque la peste s’abat sur les mines où il est prisonnier, il trouve l’occasion de prendre la fuite. Une seule idée l’obnubile, retrouver Brindille, son amour d’enfance, captive des énigmatiques Feuillus. Son périple mouvementé au travers des Primautés de Brune le conduira à se faire tour à tour instructeur, vagabond et mercenaire, tandis qu’il assiste, impuissant, aux tourments d’un pays déchiré par la guerre civile.