Prix Bouvier 2019 : première sélection

15 avril 2019.
 

Les membres du jury du prix Nicolas Bouvier Étonnants Voyageurs, Pascal Dibie, Alain Dugrand, Laura Alcoba, Christine Jordis, Gilles Lapouge, Björn Larsson, Jean-Louis Gouraud, se sont réunis pour établir une première sélection de romans.

Doté d’une bourse de 5 000  euros, le Prix Nicolas Bouvier est décerné tous les ans pendant le festival Étonnants Voyageurs, en présence d’Éliane Bouvier. Il couronne l’auteur d’un récit, d’un roman, de nouvelles, dont le style est soutenu par les envies de l’ailleurs, à la rencontre du monde.

Depuis 2015, Terres d’Aventure s’associe au Prix Nicolas Bouvier.
Ce spécialiste du voyage à pied emmène les amoureux de la randonnée et des grands espaces à la découverte du monde et des chemins mythiques dans le monde entier.


Depuis sa création, le Prix Nicolas Bouvier a salué :
2018 - Andrzej STASIUK pour son récit L’Est (Actes Sud)
2017 - Jean-Louis Gouraud, Petite géographie amoureuse du cheval (Belin)
2016 - Catherine Poulain, Le Grand Marin (L’Olivier)
2015 - Paolo Rumiz - Le Phare, voyage immobile (Hoëbeke)
2014 - Benny Ziffer, Entre nous, les Levantins (Actes Sud)
2013 - Bernard Bonnelle, Aux belles abyssines (La Table Ronde, 2013)
2012 - John Vaillant, Le Tigre. Une histoire de survie dans la taïga (traduit de l’anglais par Valérie Dariot) (Editions Noir Sur Blanc, 2012)
2011 - Aude Seigne, Chroniques de l’Occident nomade (Editions Paulette, 2011)
2010 - Colin Thubron, En Sibérie (Hoëbeke, 2010)
2009 - Lieve Joris, Les hauts-plateaux (Actes Sud, 2009)
2008 - Blaise Hofman, Estive (Zoé éditions, 2008)
2007 - David Fauquemberg, Nullarbor (Hoëbeke, 2007)

 

DERNIER OUVRAGE

 
Biographie
Essais

Tour d’horizon

La Baconnière - 2019

“C’est un silence venu de très loin, effrayant, qui fait ressemble le bruit sous mon crâne à une oie criarde. J’aimerais réduire mon esprit au silence, mais je pense que cela prendrait des années.”

Tour d’horizon plonge le lecteur dans les conversations avec le monde naturel à travers quatorze récits autobiographiques rendus par une écriture exquise et sans romantisme. Que ce soit dans les récits sur les fous de bassans, les icebergs de l’Arctique, au chevet de sa mère ou dans le monumental musée de squelette de baleine de Bergen, Kathleen Jamie convoque un champ d’investigation extrêmement vaste, qui inclut la nature humaine, notre propre finitude. Avec un réel soucis de précision et une modestie remarquable, elle ajuste ses focales inlassablement et réenchante le monde. Si ses récits suivent une trame narrative et dissèquent l’ordinaire, elle prend aussi de la distance , interroge le ciel, scrute l’univers microscopique et thématise la notion de nature.

Tour d’horizon est une formidable invitation à réfléchir sur les biotopes aux côtés de Kathleen Jamie, héritière d’une tradition poétique écossaise de représentation de la nature, avec humilité, joie et malice.

Traduit de l’anglais (Écosse) par Ghislain Bareau


 

DERNIER OUVRAGE

 

Sur la route du Danube

Rivages - 2019

À l’été 2017, Emmanuel Ruben et son ami Vlad entreprennent une traversée de l’Europe à vélo. En 48 jours, ils remonteront le cours du Danube depuis les rives de la mer Noire, en Ukraine, jusqu’à sa source de la Forêt-Noire, en Allemagne. Ils parcourront 23 degrés de longitude, 6 degrés de latitude et 2 888 km. Ce récit est le témoignage de cette épopée à travers les marécages du delta du Danube et les steppes eurasiatiques d’Ukraine, les frontières hérissées de barbelés de Moldavie, les vestiges de la Roumanie de Ceausescu, le rougeoiement des plages de Bulgarie au crépuscule, les défilés escarpés de Djerdap en Serbie...

En choisissant de prendre le fleuve à contre-courant, c’est l’histoire complexe d’une Europe oubliée que les deux amis traversent. Mais, dans les entrelacs des civilisations déchues et des ethnies décimées, affleurent les portraits poignants des hommes et des femmes croisés en route, le tableau vivant d’une Europe contemporaine.

Dans ce texte, Emmanuel Ruben poursuit sa « suite européenne » initiée avec La Ligne des glaces (Rivages, 2014) et explore la géographie du Vieux Continent pour mieux révéler le caractère fictionnel de son histoire.


 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Roissy

Sabine Wespieser Éditeur - 2018

Sans cesse en mouvement, tirant derrière elle sa valise, la narratrice de ce roman va d’un terminal à l’autre, engage des conversations, s’invente des vies, éternelle voyageuse qui pourtant ne montera jamais dans un de ces avions dont le spectacle l’apaise.
Arrivée à Roissy sans mémoire ni passé, elle y est devenue une « indécelable » – une sans domicile fixe déguisée en passagère –, qui a trouvé refuge dans ce non lieu les englobant tous. S’attachant aux êtres croisés dans cet univers fascinant, où personnels navigants ou au sol côtoient clandestins et laissés-pour-compte, instituant habitudes et rituels comme autant de remparts aux bribes de souvenirs qui l’assaillent et l’épouvantent, la femme sans nom fait corps avec l’immense aérogare.
Mais la bulle de sécurité finit par voler en éclats. Et quand un homme, qui tous les jours vient attendre le vol Rio-Paris – le même qui, des années auparavant, s’est abîmé en mer – tente de l’aborder, elle fuit, effrayée. Comprenant, à sa douceur et à son regard blessé, qu’il ne lui fera aucun mal, elle se laissera pourtant aller à la complicité qui se nouera entre eux.
Magnifique portrait de femme rendue à elle-même à la faveur des émotions qui la traversent, Roissy est un livre polyphonique et puissant, qui interroge l’infinie capacité de l’être humain à renaître à soi et au monde.