LEPAGE François

France

16 mai 2019.

Photographe et reporter, il réalise un court-métrage sur son installation photographique dans un squat de migrant de Rennes.

 

Après une formation de Lettres, il travaille plusieurs années en Afrique tout d’abord puis en Amérique du Nord. Il devient en 2007 – jusqu’en 2017 - collaborateur de l’agence de photojournalisme Sipa PRESS . Il intègre en 2017 le Studio Hans Lucas.
Tourné vers l’actualité dans les premières années, son regard s’ouvre peu à peu à des destinations plus lointaines, à des projets au long cours...

Plusieurs grands projets marquent son parcours :

Une série de reportages sur les grandes cultures d’exportations en Afrique (Musée de Bretagne, 2010), les espaces protégés de France (RNF et Sé- nat, Jardin du Luxembourg, Paris, 2011), les « Chemins de l’école » ( ONU, New-York et Unesco Paris 2013) puis di érentes expéditions dans Terres Australes et en Antarctique avec l’Institut Polaire entre 2010 et 2014. Ces travaux mènent à la réalisation de trois livres dont La Lune est Blanche avec son frère Emmanuel LEPAGE (Editions Futuropolis, 2014, 6 Prix en 2015 dont le prix France Info de la Bd d’actualité et de Reportage et le prix BD de l’Académie de Marine) et Les Ombres Claires aux éditions Pers- pectivesArt9, un livre de photographie et de texte, un regard parallèle sur cette expérience au cœur du continent polaire, le « bord du cadre ».

En 2017, il poursuit un travail entamé dix ans plus tôt sur l’Exil. Celui-ci donne naissance au projet Exils - Voyageurs sans papiers ni bagages et Dans la Lumière avec l’écrivaine Nathalie M’Dela Mounier et la contre- bassiste Maryse Gattegno.

« Mon travail photographique est né d’une curiosité insatiable pour ce qui m’entoure, la lumière – ou l’ombre – des êtres comme des choses. Au début, je voulais comprendre. Peu à peu ce désir de compréhension à laissé place à une envie de contempler, de soulever le voile du réel, de voir. C’est le travail de l’instinct qui m’intéresse. L’image semble s’imposer à moi par elle même tout comme si – dans des scènes du réel que je pho- tographie – venaient se superposer et se fondre des images intérieures, inconscientes, profondes, obsédantes... »

 

DERNIER OUVRAGE

 
Documentaire

Exils dans la lumière

- 2018

À l’été 2016, il installe un studio photographique dans un squat de migrants à Rennes, lieu réquisitionné par l’association « Un toit, un droit ». Seuls, entre amis ou en famille, ils défilent dans le studio, endimanchés et apprêtés. Apparaissent sous les flashes leur lumière et leur joie, nous ramenant inéluctablement à ces mots de Leonard Cohen : « Il y a une fêlure en chaque être, ainsi la lumière peut y entrer. »

 

DERNIER OUVRAGE

 
Roman graphique

La Lune est blanche

Futuropolis - 2014

« L’Antarctique. Le sixième continent. 14 millions de kilomètres carrés. Un dôme de glace enchâssé dans un socle rocheux. Le continent le plus sec, le plus froid, le plus difficile d’accès. Le continent des superlatifs. Le monde des extrêmes. »
En 2011, Yves Frenot, directeur de l’Institut polaire français, invite Emmanuel Lepage et son frère François, photographe, à intégrer une mission scientifique sur la base française antarctique Dumont d’Urville, en Terre-Adélie. Le but ? Réaliser un livre qui témoignerait du travail des savants. Yves Frenot leur propose, en outre, de participer, commechauffeurs, au raid de ravitaillement de la station Concordia, située au coeur du continent de glace à 1 200 km de Dumont d’Urvillle. Le Raid, comme on l’appelle, c’est LA grande aventure polaire ! Pour les deux frères, ce serait l’aventure de leur vie, mais rien ne se passera comme prévu !