L’Europe des fleuves

Avec Emmanuel RUBEN, Jean-Marc TURINE

19 juin 2019.
 

Avec Emmanuel RUBEN, Jean-Marc TURINE

 

DERNIER OUVRAGE

 

Sur la route du Danube

Rivages - 2019

À l’été 2017, Emmanuel Ruben et son ami Vlad entreprennent une traversée de l’Europe à vélo. En 48 jours, ils remonteront le cours du Danube depuis les rives de la mer Noire, en Ukraine, jusqu’à sa source de la Forêt-Noire, en Allemagne. Ils parcourront 23 degrés de longitude, 6 degrés de latitude et 2 888 km. Ce récit est le témoignage de cette épopée à travers les marécages du delta du Danube et les steppes eurasiatiques d’Ukraine, les frontières hérissées de barbelés de Moldavie, les vestiges de la Roumanie de Ceausescu, le rougeoiement des plages de Bulgarie au crépuscule, les défilés escarpés de Djerdap en Serbie...

En choisissant de prendre le fleuve à contre-courant, c’est l’histoire complexe d’une Europe oubliée que les deux amis traversent. Mais, dans les entrelacs des civilisations déchues et des ethnies décimées, affleurent les portraits poignants des hommes et des femmes croisés en route, le tableau vivant d’une Europe contemporaine.

Dans ce texte, Emmanuel Ruben poursuit sa « suite européenne » initiée avec La Ligne des glaces (Rivages, 2014) et explore la géographie du Vieux Continent pour mieux révéler le caractère fictionnel de son histoire.


 

DERNIER OUVRAGE

 

TURINE Jean-Marc

Écrivain, mais surtout « bricoleur », c’est ainsi que le Belge se décrit. Réalisateur de fictions, de films, de documentaires, il a également été producteur chez France Culture. Récompensé par le Prix des 5 continents de la francophonie en 2018, La Théo des fleuves donne avec force la parole aux Tsiganes, à leurs errances et leurs souffrances, par l’intermédiaire de l’impétueuse Théodora. Une œuvre bouleversante et engagée, forte et entière, qui parcourt le 20e siècle et l’Europe, et s’impose comme une prodigieuse manière de pousser notre réflexion au-delà des sentiers battus.

Né en 1946 à Bruxelles où il vit toujours, cet auteur est aussi réalisateur et producteur.

Depuis 1978, il réalise des films, des fictions et des documentaires radio ; notamment avec son amie Marguerite Duras et Jean Mascolo (Les enfants, 1984). Il a également à son actif dix ans de production radio chez France Culture.

La plupart de sa filmographie, réalisée avec Jean Mascolo, est constituée de films documentaires à caractère historique, littéraire ou sociétal, notamment consacrés à Robert Antelme ou encore au groupe de la rue Saint-Benoît.Il est également producteur pour la RTBF et il a contribué aux actions du Collectif Manifestement.

La Théo des fleuves est son troisième titre aux éditions Esperluète, après Foudrol (2005), un roman qui trouve déjà sa source dans la Première Guerre mondiale, et Liên de Mê Linh (2014) qui dénonce les souffrances actuelles des victimes de la dioxine au Viêt Nam.

Théodora, femme aux mille vies, aux milles souffrances, mais aussi aux mille espoirs, est, avec son peuple - les tsiganes - au cœur de ce roman. Nous traversons, sous son regard, le XXème siècle et l’Europe. Son écriture juste et engagée donne une force considérable à ce récit, où les voix s’entremêlent pour livrer le portrait d’une communauté injustement stigmatisée.


Bibliographie