lundi11:45-12:45

Temps fort de lundi - La SF pour dire les temps présents

Avec : Pierre CASSOU-NOGUES, Laurent GENEFORT, Roland LEHOUCQ

23 mai 2021.
 

Il faut vraiment n’avoir jamais lu un livre de SF pour imaginer qu’il s’y
agit d’abord de "prévoir l’avenir". La science-fiction, elle, n’a jamais
rien fait d’autre que de parler de nous, du monde autour de nous qui
change et nous change. écrivait Michel Le Bris dans son édito de la Revue
Gulliver (printemps 2000). 1984, de Georges Orwell, 2001 L’Odyssée de
l’espace… Des oeuvres futuristes en leur temps qui désormais se situent
dans le passé, mais qui continuent à questionner notre présent. En juillet
2019, l’armée française a rassemblé une équipe de romanciers, la Red
Team, qui allait explorer l’avenir. Leur objectif, élaborer des « hypothèses
stratégiques valides », pour aider le ministère dans ses exercices de prospectives.

L’anthologie Nos futurs, dirigée par Roland Lehoucq rassemble
une vingtaine d’auteurs de SF pour sensibiliser, informer et produire des
récits autour des enjeux du changement climatique. Pierre Cassou-Noguès
nous ouvre à nouvelle manière de philosopher, à travers la fiction. Dans
Mon Zombie et moi, il convoquait en autres d’illustres auteurs de science-fiction comme Wells, Conan Doyle ou Philippe K. Dick.

► Chaîne 2, lundi 11h45

 

DERNIER OUVRAGE

 
Essais

Virusland

Editions du Cerf - 2020

Extrapolant les leçons du confinement, Pierre Cassou-Noguès nous offre le plus saisissant mythe contemporain sur ce point de bascule où, contagieusement, la fiction prend le pas sur la réalité. Une leçon de philosophie sur la contamination de l’étrangeté et de la peur, de la machine et de la régulation qui se lit comme un roman.

La réalité ressemble à un film parce que notre monde se modèle désormais sur la fiction. Telle est, pour Pierre Cassou-Noguès, l’une des leçons de la pandémie et du confinement.

Virusland ne désigne pas une région du globe, mais une forme de vie qui se propage par contagion. Quitte à muter localement, elle touche indistinctement les régimes politiques, renvoie à une science qui se prétend univoque, modifie nos gestes, nos habitudes, notre rapport aux corps, au " normal ", au moral et à l’immoral. Fondée sur l’image d’une guerre contre un ennemi invisible, elle nourrit un sentiment de peur et d’étrangeté que redoublent la restriction drastique de nos libertés et les appareillages toujours plus complexes de surveillance, de communication et de distraction.

Recourant aux oeuvres classiques et futuristes, tenant avec humour et profondeur, le journal d’un Robinson contemporain, Pierre Cassou-Noguès interroge le mauvais rêve dans lequel nous avons été plongés pour savoir s’il n’est pas promis à devenir notre quotidien.

Un exercice époustouflant de philosophie qui se lit comme un roman.

 

DERNIER OUVRAGE

 

Nos Futurs

ActuSF - 2020

Nos Futurs
Imaginer les Possibles du Changement Climatique

Nos Futurs est une anthologie de textes destinés à sensibiliser, à informer et à produire des récits autour des enjeux du changement climatique.

Ce livre part d’un double constat :
D’une part, la transition écologique au sens large, et les changements radicaux qui l‘accompagnent, intéressent et préoccupent un public de plus en plus large, qui cherche des moyens de se saisir du sujet.

D’autre part, alors que l’homme est un animal d’histoires, nous manquons de récits pour nous approprier ces futurs, souhaités ou subis. Certes, le GIEC (Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’Evolution du Climat) produit régulièrement un panorama des conséquences à long terme du changement climatique qui permet d’imaginer à quoi le monde risque de ressembler. Mais ces rapports, s’ils font référence et sont fondamentaux pour une prise de décision éclairée, ne sont que peu lus par le grand public et peinent à atteindre les imaginaires.

C’est pour ça que nous avons formé dix binômes auteur-chercheur qui se saisiront de dix thèmes parmi ceux étudiés par le GIEC, et dont le choix a fait l’objet d’un sondage auprès d’un large public (voir page sondage, voir page choix des thèmes). L’ambition est de présenter ces dix thèmes sous un double éclairage : celui de la fiction, pour explorer les possibles, et celui de la vulgarisation scientifique, pour expliquer l’état des connaissances. En rassemblant ces vingt textes, issus de la rencontre entre auteurs et chercheurs, l’objectif est de donner à voir la différence et la complémentarité entre ces deux approches qui vont être indispensables pour s’approprier les bouleversements qui s’annoncent.

Nos Futurs s’adresse à un large public, des lecteurs qui cherchent comment aborder les enjeux climatiques aux militants déjà engagés, en passant par les amateurs d’imaginaires sans préoccupation initiale pour le climat.

Les porteurs du projet :
L’idée de ce livre a germé dans le cerveau de Aline Aurias (journaliste scientifique), Roland Lehoucq (astrophysicien au CEA et président du festival de l’imaginaire Les Utopiales), Daniel Suchet (Maître de conférences à l’Ecole polytechnique) et Jérôme Vincent (directeur de la maison d’édition ActuSF), à Nantes, un soir de novembre 2018, durant le festival des Utopiales.

Les partenaires :
Ce livre a été rendu possible par le soutien de la Diagonale Paris-Saclay ainsi que de la chaire Arts et Science de l’Ecole polytechnique, de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs et de Paris Science et Lettres. Il est également soutenu par le Collectif Citoyens Pour le Climat, la fondation Elyx, le festival des Utopiales, l’association S[cube] et le réseau des médiathèques de Paris-Saclay.

« Nos Futurs » remercie sa marraine, Valérie Masson-Delmotte, chercheuse au laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (CEA) et vice-présidente du groupe 1 du GIEC d’avoir bien voulu se pencher sur son berceau.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Documentaire

L’Humain dans l’espace, entre réel et fiction

La Martinière - 2021

Entre réel et imaginaire, documents d’archives ou fantasmes issus des romans de science-fiction voire de grandes productions cinématographiques, ce beau livre consacre les conquêtes spatiales passées et à venir.

20 juillet 1969, le monde retient son souffle : Neil Armstrong et Buzz Aldrin font leurs premiers pas sur la Lune, huit ans après le premier vol orbital de Youri Gagarine. Avec ces pionniers du voyage spatial, c’est l’un des plus vieux rêves de l’humanité qui se réalise. Des siècles durant, les découvertes des astronomes et l’imagination fertile des romanciers en avaient nourri le désir. Et depuis, les limites de l’espace ne cessent de reculer : après la Lune, les astronautes se préparent aujourd’hui à fouler le sol de Mars et peut-être, dans un avenir très lointain, à partir vers les étoiles. Mêlant documents d’archives, photographies des corps célestes et littérature ou films de science-fiction, Roland Lehoucq et Florence Porcel reviennent sur les grandes étapes de cette exploration spatiale, entre réel et imaginaire.