samedi 15:15-16:15

Nous sommes plus grands que nous

Avec : Simone SCHWARZ-BART, Jean-Michel LE BOULANGER, Patrice BLANC-FRANCARD et Mélani LE BRIS

26 mai 2021.
 

Il est en chaque être humain « une dimension de grandeur qui le fait homme et le fait libre, irréductible à ce qui prétend le déterminer et le contraindre – une dimension dont les flamboiements de la création artistique portent témoignage. Il n’est pas de ‘ pacte citoyen ’ qui tienne s’il ne se nourrit pas de cette habitation du monde, de cette idée de soi et des autres portées par les milliers d’œuvres qui forment une culture. C’est cette idée de soi, croyons-nous, qu’il s’agit de reconquérir. » écrivait Michel Le Bris dans l’éditorial d’un des festivals. Cette idée de transcendance irrigue l’ensemble de son œuvre et nous avons eu envie de réunir autour de cette idée trois auteurs qui lui étaient chers. Dans Nous n’avons pas vu passer les jours, douze ans après la disparition de son mari, Simone Schwarz-Bart donne sa vérité sur le parcours hors norme d’un petit juif d’origine polonaise et d’une métisse solitaire. L’his- toire de deux êtres éperdument soudés dont l’œuvre croisée témoigne de la souffrance de leurs peuples. Dans Éloge de la culture en temps de crise, que Michel Le Bris avait post-facé, Jean-Michel Le Boulanger réaffirmait le besoin de culture pour réenchanter le monde et réenchanter l’avenir.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Récit

Hommage à la femme noire II - Héroïnes du XXe siècle

Caraïbéditions - 2021

Simone et André Schwarz-Bart ont publié, il y a plus de trente ans, une encyclopédie en six volumes intitulée HOMMAGE A LA FEMME NOIRE mettant à l’honneur les femmes noires les plus célèbres à travers les siècles et les continents qui ont lutté pour leur liberté et leur indépendance.

Ce sont les textes originaux de ces six ouvrages initialement parus en grands formats, illustrés de centaines de tableaux et peintures d’époque et disparus de chez les libraires depuis des décennies, que Simone Schwarz-Bart et Caraïbéditions ont souhaité republier.

Pour permettre au plus grand nombre d’avoir accès à ces textes écrits à quatre mains et permettre aux lecteurs de se recentrer sur l’essentiel, à savoir la description précise, originale et détaillée de l’histoire de ces héroïnes, il a été décidé de ne pas reproduire l’aspect "encyclopédie" des ouvrages avec leurs illustrations, annexes et citations d’auteurs, et de les publier dans un nouveau format plus petit, souple et sobre.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Des printemps en Bretagne

Goater - 2019

Aux lendemains de la grande guerre, des vies s’inventent dans les décombres de la tragédie.
C’est le printemps d’un communisme juvénile et libertaire, dont Douarnenez, en Bretagne, est l’épicentre.
Le printemps d’un mouvement breton qui renaît dans les arts et dans les rêves des Seiz Breur ou de Yann Sohier.
Le printemps du féminisme, aussi, et l’élection d’une sardinière, au bout du monde, en mai 1925.
Le printemps de François Tanguy, enfin, un jeune homme piétiné par les tragédies de la guerre qui renaît à l’espoir, au cœur des années 1920…
Ce roman est l’histoire d’un renouveau. L’histoire d’une jeunesse bretonne. Le regain de la Bretagne.
Jean-Michel Le Boulanger est écrivain, essayiste, maître de conférences en géographie à l’université de Bretagne Sud et actuellement Premier vice-président du conseil régional de Bretagne, en charge de la culture et de la démocratie régionale.

Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, essentiellement des essais, dont Être breton ?, des études historiques sur la Bretagne, et des biographies, dont celles de Michel Le Nobletz et de Daniel Le Flanchec, tonitruant maire de Douarnenez.
Des printemps en Bretagne est son premier roman.

Illustration de couverture : Fañch Moal

 

DERNIER OUVRAGE

 

Dictionnaire amoureux du jazz

Plon - 2018

Dès l’âge de seize ans, au moment où je découvrais le Jazz avec le Creole Jazz Band de King Oliver - dont le jeune Louis Armstrong était à vingt ans le deuxième trompette, je n’ai cessé de fureter, d’écouter, ou de découvrir de nouveaux sons, de nouvelles formes de cette musique de Jazz.
Déambuler avec passion dans ce paradis privé est l’un de mes grands bonheurs. Mais la musique est un art mystérieux. Et les codes de certaines formes de Jazz peuvent parfois sembler incompréhensibles, si l’on ne s’arme pas d’une certaine forme de connaissance et de curiosité, qui est je crois le meilleur défaut du monde.
C’est pourquoi j’ai voulu aborder autrement cette musique, la passion de toute ma vie, et faire de ce Dictionnaire Amoureux du Jazz une collection d’histoires, de destins, presque de légendes du Jazz, que je raconte dans cette ouvrage. Des histoires de musiciens (et de musiciennes !), de lieux, d’évènements, de disques qui ont marqué pour moi l’histoire de cette musique.
A l’évidence - c’est le principe même, je crois, de la collection, cette sélection d’une soixantaine de chapitres représente un choix parfaitement subjectif, le mien. C’est en quelque sorte ma petite histoire du Jazz à moi. A la fin de chacune de ces histoires, vous trouverez aussi un mini-guide de conseils variés (à écouter, à lire, à voir…)
Alors venez donc faire un tour avec Charlie Parker ou John Coltrane, soyez les témoins du génie de Louis Armstrong en 1927, ou frottez-vous aux multiples et abrasives dimensions de la musique de Thelonious Monk, l’un des grands pianistes et compositeurs de ce dernier siècle.
Voici quelques unes des pistes que je vous propose, dans ce Dictionnaire Amoureux, d’une musique que j’aime, si violemment, et depuis si longtemps…