Sam. 15h30, Salle Maupertuis

Que sont nos utopies devenues

23 mai 2022.
 

Pouvons-nous vivre sans utopies, sans projection de soi, sans une croyance en un avenir possible ? Peut-être vivons-nous une fin du politique, libérant les puissances de l’imaginaire. Pour le meilleur et pour le pire, les utopies accompagnent l’humanité depuis l’aube des temps. Ne disent-elles pas que nous sommes des êtres de désir, qui nous projetons en avant à travers nos rêves, nos peurs, nos nostalgies, les mondes que nous imaginons ? Que sont nos utopies devenues ?
Dans son roman espiègle et foisonnant, L’anarchiste qui s’appelait comme moi, Pablo Martin Sanchez dresse le portrait à la fois réaliste et rêvé des utopies montantes du tournant du XXe siècle. Michael Roch met en scène des personnages de tout bord portés par le même rêve : retrouver la terre des ancêtres, le « Tout-monde », enfouie sous une mégalopole. Saber Mansouri nous invite à découvrir le seul pays au monde qui se donne pour devise l’estime des siens et la justice sociale : bienvenue à la République de la Source de l’Aube, fondée dans le nord-ouest de la Tunisie à l’orée de la Révolution du Jasmin. Dans son dernier opus Oyapock, Patrick Straumann, entre la Guyane et le Brésil, nous embarque dans les explorations du géographe Henri Coudreau et sa femme pour une plongée au cœur de la démesure de cette Amazonie qui ravive toutes les utopies.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

L’Instant décisif

Zulma - 2022

Barcelone, 18 mars 1977. Au petit matin naît Pablo, et autant dire que les premières vingt-quatre heures de sa vie vont être mouvementées… Dans les rues, c’est l’effervescence, on rêve d’amnistie et tout semble redevenu possible. Ce jour-là, le hasard donne rendez-vous à Clara, Solitario, Gerardo, Carlota, M. Raich et María Dolores. Six personnages en quête de leur histoire, dont les destins vont s’entrechoquer, jusqu’à bouleverser celui de Pablo. Et si un jour contenait toute une vie ?

Polyphonique, enjoué, ingénieux et décalé, L’Instant décisif est superbement orchestré. Une véritable réussite.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Tè Mawon

La Volte - 2022

Un roman insurrectionnel, première pierre d’un afrofuturisme caribéen francophone.

Lanvil, mégapole caribéenne, démocratie triomphante, vitrine des diversités culturelles, hâvre pour tous les migrants du monde.
À la pointe de la technologie constellée d’écrans, Lanvil s’élève de plus en plus haut et cela a un prix. Pat et ses frères mawon ont certes posé les fondations de cette ville. mais ils veulent désormais retrouver la terre de leurs ancêtres, le Tout-Monde, enseveli quelque part sous le béton ; ils devront faire tomber les murs entre l’anba et l’anwo, et renverser cette société de privilèges.
Roman choral irrigué par une langue hybridée et vibrionnante, Tè mawon ouvre la voie à une science-fiction caribéenne francophone, inventive et décoloniale.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Sept morts audacieux et un poète assis

Elyzad Editions - 2020

Auditionné par la « Haute Instance de réparation des maux du passé », un vieux poète fait revivre les voix de ses sept camarades condamnés à mort il y a quinze ans. Seul survivant, son rôle est de retracer leur utopie commune : la fondation de l’improbable République de la Source-de-l’Aube. Une république heureuse, fondée sur l’estime des siens et la justice sociale, mais qui ne vécut que trois jours, entre la chute de Ben Ali et la reprise en main du pouvoir central.

Les huit narrateurs hors du commun dessinent le portrait caustique d’une Tunisie multiforme et talentueuse, dont les habitants sont minés par la haine de soi. Au-delà de la rive sud de la Méditerranée, ces destins algériens, français, tunisiens, bretons, libyens, rendent hommage aux peuples qu’on gouverne sans les estimer.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Oyapock

Chandeigne - 2021

Henri Coudreau (1859-1899), né comme Pierre Loti, Samuel de Champlain et René Caillié dans les landes charentaises, rêve dans sa jeunesse d’expéditions au centre de l’Afrique, mais finit par s’installer à Cayenne et parcourir les forêts de la côte caraïbe.
D’abord seul, plus tard en compagnie de sa femme Octavie, il cartographie l’intérieur de la Guyane, explore les savanes de la zone frontalière entre la France et le Brésil, avant de tourner le dos aux ministères parisiens et de se mettre au service du gouvernement de Rio. Fin 1899, lorsqu’il meurt en pleine expédition, Octavie l’enterre sur les rives du Rio Trombetas et poursuit seule la mission en cours. Quatre ans, cinq expéditions et cinq livres plus tard, elle retournera sur le lieu de sa sépulture afin d’exhumer ses restes et de les rapatrier à Angoulême.
En cette seconde moitié du xixe siècle, les zones hachurées des cartes fondent à vue d’œil, les frontières restent à définir et le projet colonial français se dissout dans la chaleur équatoriale, mais l’attrait des tropiques reste puissant et la démesure de l’Amazonie ravive toutes les utopies. Aventuriers, anarchistes et chercheurs d’or peuplent une contrée façonnée par les guerres et les soulèvements des esclaves en fuite. À une époque où le caoutchouc déclenche toutes les convoitises, les Coudreau s’affranchissent progressivement de leurs missions pour se retirer dans un exil intérieur.
Un livre sur une fuite loin du bruit du temps, sur la liberté qu’offrent les fleuves et les mérites de la désertion.