Sam. 14h, Théâtre Chateaubriand

La tragédie afghane

3 juin 2022.
 

Août 2021, les troupes étrangères, les diplomates, les humanitaires évacuent Kaboul en hâte avant le retour imminent des talibans. Comment en est-on arrivé là, après vingt ans d’aide massive, l’intervention de toutes les grandes agences d’aide à la reconstruction et l’appui de dizaines de pays ? C’est l’échec dramatique de la communauté internationale et du gouvernement, et, pour des millions d’Afghans, le retour d’un régime radical, particulièrement répressif à l’égard des femmes. Projection du film Fantômes d’Afghanistan , suivie d’une rencontre exceptionnelle autour de Michael Barry, spécialiste de l’Afghanistan. En présence de Michael Barry, l’écrivain et grand reporter Olivier Weber, Régis Koetschet, Najib Manalaï et Belgheis Alavi.

 

DERNIER OUVRAGE

 

Le Cri afghan

L’Asiathèque - 2021

Les racines du drame afghan

Dans cet ouvrage éclairant et bouleversant, Michael Barry répercute le cri de détresse de millions d’Afghans, alors que leur pays martyr vient de retomber sous le joug des Tâlebân.
Acteur humanitaire engagé, grand connaisseur de l’art islamique et des civilisations d’Asie centrale, Michael Barry a vécu de près bien des tragédies de l’Afghanistan. Il raconte l’histoire de ce pays qui fut un centre politique et culturel de grande importance, reprend pas à pas les étapes qui ont mené à la situation actuelle et analyse les différentes tendances des mouvements islamistes, l’illusion qu’a constituée l’instauration d’un État communiste et laïque, l’invasion soviétique, la montée d’al-Qâ‘ida et de Dâ‘esh, les erreurs des États-Unis, le rôle complexe du Pakistan.
Pour Michael Barry, le manque de considération envers les femmes est un problème majeur ; ce n’est qu’en prenant en compte leur place légitime dans la société que le pays pourra vivre dans la paix et la dignité. Il nous rappelle avec force que la condition de la femme, où que ce soit dans le monde, nous concerne tous.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Biographie

Massoud, le rebelle assassiné

L’Aube - 2021

Figure de proue de la lutte contre les fondamentalistes, le commandant Massoud a été assassiné lors d’une opération-suicide en Afghanistan, l’avant-veille des attentats du 11 septembre 2001. Qui était véritablement le célèbre combattant ? Un simple résistant ? Un seigneur de la paix ? Un militant des droits humains dans un Orient ravagé par le fanatisme ? Un poète féru de vers persans et français perdu dans la guerre ? Vingt ans après sa mort, Olivier Weber, qui l’avait longue­ment rencontré et avait côtoyé ses partisans pendant une vingtaine d’années de voyages en Afghanistan, revient sur son message de paix et de concorde entre les peuples.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Récit

À Kaboul rêvait mon père

Nevicata - 2021

André Malraux en Afghanistan

Une évocation du voyage d’André Malraux en Afghanistan en 1930, entre enquête littéraire et aventure géographique.
La curiosité intellectuelle d’André Malraux a toujours été aimantée par l’Afghanistan et ses abords. Mais pour ardente et consacrée qu’elle soit par la « beauté suprême » du Gandhâra, la relation de Malraux avec l’Afghanistan est encombrée de fausses pistes, d’outrances et d’occasions manquées, comme s’il avait eu des comptes à régler avec ce pays qu’il qualifia de « fantomatique et absurde ».

Ce livre s’attache à éclairer ce « mystère afghan » de Malraux en remontant le fil de sa vie : ses visites de jeunesse au musée Guimet, la préparation de l’équipée au temple de Banteay Srei, son voyage à Kaboul avec son épouse Clara à l’été 1930, ses initiatives de ministre chargé des Affaires culturelles.
« À Kaboul rêvait mon père » écrit Malraux dans les Antimémoires. C’est à ce voyage dans l’intime enfoui qu’invite cette traversée du siècle, confrontée aux tourments du monde.