Sam. 17h, Le Carré

Avant que tout s’effondre

23 mai 2022.
 

Les romanciers nous alertent. Combien de temps encore allons-nous détourner les yeux ? Alors que le monde se meurt et que la Tasmanie est en proie à une vague d’incendie sans précédent, Richard Flanagan nous conte l’histoire d’une fratrie qui refuse de laisser partir leur mère mourante. Le roman de Patrice Gain nous entraîne dans une aventure aux confins de la Sibérie où la fonte des glaces fait ressurgir des virus millénaires, tandis que le glaciologue Jean Krug nous transporte sur une planète glaciaire victime d’une exploitation débridée.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

De silence et de loup

Albin Michel - 2021

Tiksi, ville portuaire oubliée aux confins de la Sibérie, accessible par avion ou par bateau deux ou trois mois l’an. C’est là, à 700 kilomètres derrière le cercle polaire, qu’Anna rejoint une équipe de scientifiques qui s’apprête à hiverner sur la banquise à bord d’un voilier.

Mais dans cet extrême bout du monde, où la fonte des glaces fait resurgir des virus millénaires, où rôdent les ours et les loups, où s’affrontent chasseurs de mammouths et militaires corrompus, les avaries et la tempête retardent le périple. Prise au piège des éléments et de l’hostilité ambiante, l’expédition se fige. Et au cœur de ce huis-clos glaçant, la violence des hommes ne tarde pas à se déchaîner contre les femmes, renvoyant Anna à un drame intime qu’elle pensait apprivoiser en rejoignant cette terre lointaine.

De silence et de loup est la longue errance d’Anna, sa confrontation avec son passé dans le décor spectral de la Russie arctique. Un roman très noir, brutal, entre grand roman d’aventures et récit résolument contemporain, par Patrice Gain, l’auteur de Terres Fauves et du Sourire du scorpion.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

Dans la mer vivante des rêves éveillés

Actes Sud - 2022

Réunis dans une chambre d’hôpital à Hobart en Tas­ma­nie, Anna et ses deux frères veillent leur mère, Fran­cie, récemment victime d’une hémorragie céré­brale. Dehors, les incendies font rage, et, tandis que le monde se meurt, la fratrie décide de maintenir la vieille femme en vie – contre sa volonté et l’avis des doc­teurs. Alors que commence pour Francie un long cal­vaire médical, sa fille Anna est touchée par un étrange phénomène : des parties de son corps s’effa­cent. Un doigt tout d’abord, puis quelques mois plus tard un genou… Étonnamment, Anna ne ressent ni douleur ni gêne, et personne ne semble remarquer le mal qui l’affecte. Se pourrait-il que sa propre “extinc­tion” passe inaperçue, voire qu’elle suscite l’indifférence ?
Sommes-nous encore capables d’aimer, de renouer avec les êtres et les choses qui nous entourent et de vivre avec la beauté ? Face à la disparition accélérée du vivant, Richard Flanagan livre une réponse singu­lière et poignante dans cette fable écologique où stupeur et espoir s’entremêlent. Une ode à la splendeur éphémère du monde.

Traduit de l’anglais (Australie) par France Camus-Pichon.