Panoramique sur la bande dessinée

19 mai 2009.

On annonce souvent sa « crise » : elle ne cesse de se diversifier par ses sujets et par ses formes, autobiographie, BD reportage, roman graphique. Cent œuvres originales, ici, pour rendre compte de cette effervescence.

 

On annonce souvent sa « crise » : elle ne cesse de se diversifier par ses sujets et par ses formes, autobiographie, BD reportage, roman graphique. Cent œuvres originales, ici, pour rendre compte de cette effervescence.

Japonais d’Emmanuel Guibert
D.R.

Sujets politiques et sociétaux avec Le Procès Colonna de Tignous (lauréat du Prix France Info 2009 de la BD d’actualité et de reportage) ; état des lieux sur Mayotte avec Droit du sol (Casterman, 2009) renversant roman graphique de Charles Masson ; cycle historique sur la guerre d’Algérie, par Jacques Ferrandez (tome X des Carnets d’Orient : Terre fatale) ; souvenirs d’une enfance au Liban, avec Je me souviens (2009) de Zeina Abirached ; problèmes raciaux dans le Rio des années 50 dans Negrinha d’Olivier Tallec (2009) ; merveilles d’un voyage en vélo dans Tokyo pour Florent Chavouet, Tokyo Sanpo (Picquier, 2009) ; et merveille encore d’un séjour au Japon d’Emmanuel Guibert (Japonais, 2009) ; mise en images subtiles de Marilyn la dingue de Jérome Charyn par Frédéric Rébéna (2009) et l’Amour, toujours, avec Bastien Vivès, (Dans mes yeux, 2009), tandis que Bruno Le Floc’h nous conte une romance peu banale dans Saint-Germain, puis rouler vers l’Ouest ! (2009).

Palais du Grand Large, Salle Bouvet

 

DERNIER OUVRAGE

 
Bande Dessinée

Le premier homme

Gallimard BD - 2017

« En somme, je vais parler de ceux que j’aimais », écrit Albert Camus dans une note pour l’œuvre à laquelle il travaillait au moment de sa mort. Il y avait jeté les bases de ce que serait son récit de l’enfance : une odyssée temporelle et émotionnelle à travers ses souvenirs, un récit qui, sous couvert de fiction, revêt un caractère autobiographique exceptionnel. À la recherche de ses origines, il y évoque avec une singulière tendresse son univers familial, le rôle des femmes, celui de l’école, la découverte du monde extérieur... En filigrane, on découvre les racines de ce qui fera la personnalité de Camus, sa sensibilité, la genèse de sa pensée, les raisons de son engagement.


Revue de presse

 

DERNIER OUVRAGE

 
Bande Dessinée

Petites coupures à Shioguni

Editions Philippe Picquier - 2014

Kenji avait emprunté de l’argent à des gens qui n’étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n’avait pas de clients. Forcément quand les prêteurs sont revenus, c’était pas pour goûter les plats.

Lauréat du Fauve Polar SNCF 2015

 

DERNIER OUVRAGE

 
Bande Dessinée

LastMan

Casterman - 2016

Adrian Velba, 12 ans, est heureux. Après avoir travaillé dur toute l’année dans l’école de combat de Maître Jansen, il va enfin pouvoir participer au grand tournoi annuel parrainé par le roi Virgil et la reine Efira. Hélas, à quelques heures de la clôture des candidatures, son partenaire fait défection, malade. Le coup est terrible pour Adrian, car il faut être deux pour s’inscrire au tournoi. Échec sans appel ? Non, car in extremis surgit un grand gaillard que personne n’a jamais vu en ville, Richard Aldana. Aldana propose à Adrian une alliance pour combattre ensemble. Pleine de méfiance la mère d’Adrian donne son accord du bout des lèvres…


Revue de presse :