JOSSE Loïc

France

18 avril 2018.

Ce bourlingueur amoureux des livres a choisi Saint-Servan pour port d’attache, mais sa librairie la “Droguerie de Marine” qu’il y a ouverte est un vaste monde. Il y organise parfois derrière les balais-brosses, vernis marins et goudron de Norvège des expositions et vend des livres de marine et de voyage, dont on peut parfois croiser les auteurs. Il publie en 2018 un beau livre sur l’histoire et le patrimoine de Saint-Malo et sa Rance Maritime, à travers les yeux de celles et ceux qui font son présent.

 

Né au bord de l’eau, Loïc Josse écoutait les histoires qu’inventait pour lui son grand-père, et les « Enfants du Capitaine Grant » que lui lisait sa grand-mère. Fasciné par les destins croisés de la voisine africaine Fatimata, et du navigateur Charcot, il s’était découvert Indien sur la grève de Saint-Servan.
Il partit bourlinguer outre-Atlantique, ce qui lui valut de rater mai 68, puis à Paris faire des études (Sciences-Po, Ethnologie avec Robert Jaulin qui avait squatté Jussieu, et Histoire à la Sorbonne). Mais les couleurs de la Bretagne et le bruit de la marée lui manquant, il revint très vite au pays, à Portsall, le temps d’y découvrir la langue bretonne, puis à Saint-Malo.
Après une parenthèse faite de vente d’articles divers et variés, meubles, puis outillage diamanté et enfin blocs de granit, ce qui lui permet de voyager à-travers l’Europe, il ouvre à Saint-Servan, entre les trois ports de pêche, de commerce, et de plaisance, une droguerie de marine.
Entre balais-brosses et eau de javel, vernis marins et goudron de Norvège, il réussit à intercaler quelques livres de marine, pour le plaisir de les lire et de les faire lire, et pour pouvoir rencontrer les auteurs qu’il invite. Il y organise aussi des expositions.

Présent en tant que libraire à Étonnants Voyageurs depuis quinze ans, il a aussi participé dans le passé au Salon du Livre Maritime de Concarneau et au salon du livre du Festival Interceltique de Lorient. Accessoirement, il a donné des cours rébarbatifs mais utilitaires à l’IUT de Saint-Malo.
Loisirs : naviguer, seul ou en famille, dès que c’est possible ; lire, autant que possible, et retrouver ses copains au sein de l’« Association des Amis de la Droguerie de Marine ». Titre honorifique (le seul, mais il y tient) : il est élu à vie « pape des pop-pops », ces petits bateaux qui marchent avec une bougie et de l’eau.

Ecrivain, il a participé à un petit livre jeunesse, Le Coffre du Marin et a reçu une mention du Cercle de la Mer 2010 pour Petit Abécédaire d’un Droguiste de Marine. Ayant enquêté depuis près de 30 ans sur les terre-neuvas de la région, il a écrit un beau livre sur les campagnes de pêche sur les bancs de Terre-neuve.

Après La morue, voyages et usages (2014) dans lequel il révèle la place essentielle du poisson dans notre culture au fil des siècles, il publie cette année un autre beau livre, Saint-Malo et sa Rance maritime, dans laquelle retrace l’histoire du patrimoine malouin, à travers les yeux de celles et ceux qui font son présent. Des témoignages et une histoire sublimée par les photographies d’Hervé Ronné.


Bibliographie

 

DERNIER OUVRAGE

 
Beaux livres

Saint-Malo et la Rance Maritime

Géorama - 2018

Majestueusement dressée sur son rocher, Saint-Malo offre ses fortifications séculaires aux vents du large et des courants, un œil sur la Manche, l’autre sur la Rance qui achève dans la baie d’émeraude sa longue course depuis les hauteurs du Méné. Que l’on choisisse de remonter son cours jusqu’à Dinan ou de le descendre jusqu’à la mer, Saint-Malo veille depuis toujours sur les eaux et sur les hommes qui ont écrit l’histoire d’un pays maritime à la géographie somptueuse. Cet ouvrage nous entraîne à la découverte de ce patrimoine naturel et historique hors du commun, guidé par le témoignage de celles et ceux qui en écrivent le présent et en conservent la mémoire.

Photographies d’Hervé Ronné.