DURAND Jacky

France

13 février 2011.
 

Biographie

"Pour moi, l’acte de manger, l’acte de cuisiner et d’écouter les autres raconter leurs recettes et leurs souvenirs, c’est souvent comme un fil qu’on déroule, qui va permettre de dérouler une vie. La cuisine est une porte d’entrée sur l’intimité."

Après des études de lettres et de journalisme, Jacky Durand travaille aujourd’hui pour Libération en tant que journaliste. Il est le coréalisateur d’un documentaire sur la banlieue, et a été lauréat en 2010 du prix "Stop aux clichés sur les jeunes" pour son article "Le Boulanger", dans la série "Avoir vingt ans sous Sarkozy", où il fut salué pour avoir donner "une image juste d’une jeunesse, avec un bon équilibre entre le contexte et la parole donnée sans tomber dans le pathos ".

Jacky Durand est avant tout connu pour sa savoureuse chronique culinaire dans Libération, où il entremêle les mots gourmands à ses souvenirs gastronomiques. Ses articles, agrémentés de nouveaux textes sur la cuisine, ont été rassemblées dans un recueil intitulé Cuisiner, un sentiment, paru en 2010 aux éditions Carnets Nord.


Bibliographie :


Présentation de Cuisiner, un sentiment

spip_logoTous les jeudis dans Libération, Jacky Durand fait un tour en cuisine. Le zinc, la table, les fourneaux, sont l’occasion de rencontres : avec un coin de France, un petit marché, un fruit, une saison, un fromage et la personne qui le fabrique. Ses chroniques nous ont tapés dans l’œil : magnifiquement écrites et émouvantes, parce que les histoires de cuisine sont souvent des histoires de vies. Au fil de la lecture, il est apparu que, pour ce journaliste curieux, faire la cuisine en amateur ― alors qu’il officie au service Société de Libération ― était affaire de sentiment : le chemin le plus court pour voir, écouter, sentir, toucher et goûter les autres. Dans le tumulte de nos journées et de notre monde chamboulé où l’on peut manger des fraises en hiver, cuisiner devient un chemin vers la philosophie, la mesure, le rythme des saisons, le partage. Ce livre est né de ces pépites, soigneusement choisies, ré-assaisonnées, augmentées, avec un nouveau rythme et surtout une cohérence qui apparaît. C’est le cheminement d’un gourmet qui aime les marchés, inventer des recettes, parcourir les lieux et les saisons au gré de ses envies, mais qui suit aussi la trace de nos souvenirs et des rites puisque la cuisine est affaire de mémoire et de transmission. Un cheminement guidé par une certitude : la vie est plus vaste quand on fait la cuisine avec cœur.

Revue de presse :