DUGRAND Alain

France

4 décembre 2018.
 

Membre actif de l’association des Étonnants Voyageurs, Alain Dugrand suit depuis le début les aventures du festival. Il est actuellement le président du prix Nicolas Bouvier, qui couronne chaque année l’auteur d’un récit, d’un roman, de nouvelles, dont le style est soutenu par les envies de l’ailleurs, à la rencontre du monde.

Né en 1946, Alain Dugrand est journaliste, il fut de l’équipe fondatrice de Libération en 1973. Écrivain, il publie en 1980 Les Barcelonnettes aux éditions JC Lattes, trilogie écrite à quatre mains avec sa femme, Anne Vallaeys.

Il a écrit depuis une douzaine d’ouvrages, de romans et d’essais littéraires qui lui ont valu les prix Roger Nimier, Paul Léautaud et Louis Guilloux. Pendant dix ans, Alain Dugrand a sillonné l’Asie centrale. Il a publié en 2006, aux éditions Hoëbeke, Les Cendres de l’Empire : Voyages du Caucase en Indus et en 2007, Insurgés, roman d’un peuple farouchement libre et réflexion sur l’identité communautaire.

Avec le journaliste d’investigation Frédéric Laurent, il publie en 2008 une imposante biographie du communiste allemand Willy Münzenberg, dont la propagande brillante attira au PC ses plus prestigieux "compagnons de route" dans les années 1930.

Sa plume sensible et élégante accompagne en 2011 les gravures, croquis et autres trésors anciens que la libraire Michèle Polak a extrait de sa riche collection, pour raconter dans un superbe ouvrage l’exaltante aventure de l’exploration du monde. Deux ans plus tard le même duo de passionnés publie Des livres à la découverte du monde, prolongement esthétique des Trésors des livres de mer.
En 2013, il publie Libération 1973-1981 un moment d’ivresse, sur les premiers pas du quotidien français dont il a participé à la création. Il y raconte, en mêlant anecdotes et portraits, les ambitions journalistiques, sociales et politiques, héritées de mai 68, qui ont forgé l’identité du journal.

L’année suivante, il choisit de consacrer une biographie à Joseph Conrad, considéré comme l’un des plus grands écrivains anglais du XXe siècle. Loin de faire une énumération chronologique de sa vie, il nous raconte d’abord les liens unissant cet écrivain à la mer, notamment lors de ses jeunes années à Marseille et en égrenant les temps forts de sa carrière de marin dans la marine marchande britannique, avant de s’intéresser à sa manière de s’inscrire dans le paysage de son époque et de la littérature...


Bibliographie

 

DERNIER OUVRAGE

 
Récit

Conrad : La vie à la mer

La Table Ronde - 2014

Fin 1874, un orphelin de seize ans débarque à Marseille, résolu à devenir marin. Grâce à une lettre de recommandation, il prend très vite la mer à bord du Mont-Blanc, un trois-mâts barque de la compagnie Delestang et fils. Quatre années durant, Marseille demeurera son port d’attache. Né russe dans l’Ukraine colonisée, c’est en France que le futur Joseph Conrad achève son adolescence et entre dans l’âge adulte.
Alors que ses biographes polonais ou anglo-saxons ont négligé les années françaises, Alain Dugrand revient à la source. Son équipée sur les pas de l’écrivain part du Vieux-Port et du golfe d’Hyères pour se poursuivre à
Singapour et au Congo. Une évocation au grand large.