Hubert Haddad : "Opium Poppy" (Zulma)

3 octobre 2011.
 

Dans la veine de son roman Palestine (Prix Renaudot Poche 2009), qui traitait en 2008 du conflit israëlo-palestinien, Hubert Haddad s’empare à nouveau d’un sujet d’"actualité" : l’histoire d’un enfant afghan, pris dans la tourmente de la guerre puis contraint à l’exil et à la débrouille dans les marges de Paris. Loin du ressassement journalistique, l’écriture élégante et poétique d’Opium Poppy bouleverse, et donne au récit de cette errance de Kaboul à Paris une portée universelle.


Encore et encore, on lui demande comment il s’appelle. La première fois, des gens lui avaient psalmodié tous les prénoms commençant par la lettre A. Sans motif, ils s’étaient arrêtés sur Alam. Pour leur faire plaisir, il avait répété après eux les deux syllabes. C’était au tout début, à Paris. On venait de l’attraper sur un quai de gare, à la descente d’un train...

Au fil de cette traque à l’enfant, se dessine l’histoire d’Alam. Celle d’un petit paysan afghan, pris entre la guerre et le trafic d’opium, entre son désir d’apprendre et les intimidations de toute sorte, entre son admiration pour un frère tête brûlée et l’amour éperdu qu’il porte à une trop belle voisine...

Ce magnifique roman à la précipitation dramatique haletante éclaire la folle tragédie des enfants de la guerre. « Qui aura le courage d’adopter le petit taliban ? » semble nous demander avec une causticité tendre l’auteur d’Opium Poppy.


Revue de presse :

« Hubert Haddad prend à bras-le-corps le réel de son temps dans ce qu’il a de pire, de plus barbare, et en tire un grand livre. De ceux qui font réfléchir et, peut-être, rendent meilleurs leurs lecteurs. Il est évident que l’on n’oubliera jamais le héros d’Opium Poppy. » Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo

Sur France Culture, Alain Veinstein reçoit Hubert Haddad pour ses romans Palestine et Opium Poppy. Pour écouter l’émission, cliquez ici.


Hubert Haddad à Saint-Malo

Un café littéraire dédié aux puissances de l’Imaginaire.

Avec Jasper Fforde, Hubert Haddad, Sjon et Gary Victor

Une vidéo réalisée par Cap7Média.

 

DERNIER OUVRAGE

 
Romans

La Sirène d’Isé

Zulma - 2021

À la pointe sud de la baie d’Umwelt, loin du monde et hors du temps, le domaine des Descenderies a accueilli des générations de patientes. Né de la fragile Leeloo, Malgorne grandit sous la houlette de Sigrid, entre incompréhension et possession jalouse. Il trouve bientôt refuge dans le dédale de l’extravagant labyrinthe d’ifs, de cyprès, de pins et de mélèzes imaginé par le Dr Riwald. S’il n’entend ni le ressac ni les vagues qui se déchirent sur les brisants, Malgorne se nourrit des vents et scrute sans fin l’horizon.
Depuis l’ancien sémaphore, Peirdre sonde elle aussi chaque soir l’océan, hantée par la voix d’une amie disparue. Son père, capitaine au long cours, fait parfois résonner pour elle les cornes de brume de son cargo de fret.
C’est sur la grève, un matin, devant le corps échoué d’une étonnante créature marine, que Peirdre et Malgorne forgent soudain l’espoir du retour d’autres sirènes.
 
Après Le Peintre d’éventail, Hubert Haddad nous entraîne dans la magie d’un nouveau jardin entre terre et mer. La Sirène d’Isé est un roman magnétique, envoûtant et lumineux.