NOS 30 ANS

1993 : WORLD FICTION… La littérature de voyage n’était pas une fin en soi mais un moyen, pour affirmer l’urgence d’une littérature retrouvant le goût du monde (…) Travel writing et world fiction : deux manières de dire le monde. Qu’était dans le fond un écrivain-voyageur sinon celui qui fait de la littérature, à travers le voyage, l’expérience d’un « passage à l’autre », d’un métissage, en lui, des cultures ?