logo
accueil > Saint-Malo > Merci à tous pour ce festival exceptionnel !
Saint-Malo


Merci à tous pour ce festival exceptionnel !

8 juin 2017.

Le 28e festival Saint-Malo Étonnants Voyageurs a fermé ses portes ce lundi 5 juin à 19h après 3 journées de célébration vibrante et vivante des littératures du monde.
Comme à son habitude, le public s’est pressé en très grand nombre aux 300 rendez-vous proposés, qu’ils soient rencontres, projections, grands débats ou cafés littéraires, réaffirmant ainsi son engouement pour un festival unique et une programmation éclectique. La manifestation a investi quelques 25 lieux de la ville, devenue le temps d’un long week-end, la cité de tous les débats.

Véritable succès, cette édition 2017 devrait afficher un chiffre de fréquentation dans la ligne des trois dernières éditions – de l’ordre de 60 000 visiteurs. Cette année, immense fut l’adhésion du public aux choix de la programmation, et une meilleure répartition des visiteurs dans les différents sites du festival : toutes les salles ont affiché un taux de remplissage excellent aussi bien sur le site du Palais du Grand Large que dans les autres lieux à travers la ville. D’année en année, Saint-Malo Étonnants Voyageurs démontre qu’il est le rendez-vous littéraire le plus attendu du printemps par la richesse de sa programmation et l’excellence de son plateau d’invités.

Edgar Morin, Kamel Daoud, Russell Banks, Michel Serres, Mona Ozouf, Laurent Gaudé, Erik Orsenna, Alice Diop, Luc Jacquet, Josef Koudelka… Au total 250 écrivains, penseurs, cinéastes, photographes, dessinateurs de 38 nationalités différentes ont porté leur regard sur l’état du monde et de la littérature.

Littérature et démocratie au cœur du débat
En guise d’ouverture, samedi 3 juin, les festivaliers ont pu assister à une succession de tables rondes autour du nouveau manifeste, paru en amont du festival dans l’hebdomadaire Le Un, « Nous sommes plus grands que nous ». Dix années après l’émergence de l’idée Littérature-monde, 60 auteurs parmi lesquels JMG Le Clézio, Tahar Ben Jelloun ou Boualem Sansal se sont réunis pour nous rappeler « l’urgence de la littérature, face aux monstres qui menacent la démocratie ».

Dimanche après-midi, nombreux sont ceux qui ont répondu à l’appel de Patrick Chamoiseau, "Frères Migrants" dans l’Auditorium, point de départ d’une série de rencontres sur les frontières et l’être humain.

Le festival s’est aussi, une nouvelle fois, fait le témoin attentif d’un monde en mutation, ce fut le cas lors d’une matinée Algérie, état des lieux avec Kamel Daoud, Yahia Belaskri et Merzak Allouache, ou lors de la projection rencontre en avant-première du film Silent War avec Manon Loizeau et Annick Cojean.
Réalité mais aussi imaginaire : une thématique déclinée à travers des rencontres avec les auteurs de SF, Pierre Bordage, Jean-Marc Ligny, Ian McDonald…, le rendez-vous Lovecraft ou encore la plongée dans les Imaginaires de Michel Serres.

L’esprit de voyage a aussi bien entendu flotté sur Saint-Malo confirmant l’identité curieuse et vagabonde du festival avec l’après-midi autour du Prix Bouvier au Théâtre Châteaubriand, Étonnantes voyageuses à la Grande Passerelle ou encore la Matinée Littoral organisée avec France 3 Bretagne.

Apéros littéraires en compagnie de Julien Blanc-Gras et Sylvain Tesson, une soirée Poésie exceptionnelle et particulièrement émouvante, à l’hôtel de l’Univers, concert de l’artiste palestinien Tamer Abu Ghazaleh, spectacle Stances proposé par Jean Rouaud : les soirées dans la Cité corsaire ont également su séduire les festivaliers. De même, des coups de projecteurs ont été donnés à huit auteurs, lauréats des prix littéraires remis ce week-end : Maryam Madjidi, Zéno Bianu, Anna Moï, Abdelaziz Baraka Sakin, Ian McGuire, Jean-Louis Gouraud, Jean-Pierre Perrin, Romain Lucazeau… (Retrouvez les sept prix littéraires et le palmarès complet de cette 28e édition en annexe de ce communiqué de presse).

Précédant ces trois jours, les journées scolaires organisées avec le concours de la ville de Saint-Malo, la région Bretagne et le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, ont rassemblé 2400 élèves du primaire et du secondaire. Plus de 3000 jeunes ont participé au concours de nouvelles présidé par Marcus Malte autour du thème « L’homme, cet animal ? ». Soixante auteurs et illustrateurs ont également été invités à un festival jeunesse de plus en plus accueillant.
La journée professionnelle du vendredi 2 juin a quant à elle accueilli 250 personnes.

En 2018, rendez-vous pour la 20e édition de Saint-Malo Étonnants Voyageurs du 19 au 21 mai.

Retrouvez le festival en images.