Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

RUMIZ Paolo

Italie

Le phare : Voyage immobile (Hoëbeke, 2015)

© Monika Bulaj

« Pour voyager, il faut être prêt à renoncer à tout ce que l’on connaît pour accepter ce que le hasard nous mettra sous les yeux. » Paolo Rumiz est considéré comme le plus grand écrivain-voyageur italien d’aujourd’hui. En bus, en train, en vélo, en auto-stop ou même en bateau à voile, cet auteur intrépide parcourt à plusieurs reprises toute l’Europe et raconte ses périples dans ses livres. Au gré des chemins, il se laisse guider par les rencontres et par le destin. « Ce n’est pas toi qui choisit le lieu, c’est le lieu qui te choisit. C’est le voyage qui te dicte ton chemin. »

Paolo Rumiz est né à Trieste, ville de l’Empire austro-hongrois devenue italienne à la fin de la Première Guerre mondiale. En 1945, elle est occupée par les partisans yougoslaves. En 1947, date de la naissance de Paolo Rumiz, le traité de Paris crée le territoire libre de Trieste, sous la protection de l’Onu, administré par les Américains et les Anglais d’un côté et les Yougoslaves de l’autre, avant de redevenir italienne en 1954. Était-il donc fatal que les voyages de Paolo Rumiz explorent sans cesse les frontières et se tournent vers les territoires oubliés ?

Spécialiste mondialement reconnu de l’Europe des Balkans et du Danube, il a suivi la chute du communisme, de la Hongrie à la Roumanie, étudié la montée des populismes en Europe, et couvert tous les conflits nés de l’éclatement de la Yougoslavie pour la Repubblica, où il est grand reporter. Il collabore également à El Piccolo, quotidien de Trieste. Il a écrit une douzaine de livres, dont beaucoup sont des best-sellers.

Il a reçu en 1993 le prix Hemingway pour ses textes sur le conflit en Bosnie. Aux Frontières de l’Europe, qui n’a pas encore été édité en Italie, est son premier livre publié en France, où il raconte son périple à travers l’Europe, jusqu’aux confins de ses territoires. Parti sur les traces d’Hannibal, de Sardaigne en Turquie, il livre dans L’Ombre d’Hannibal, un voyage dans le temps, érudit et vivant, dont chacune des étapes éclaire d’un nouveau jour les enjeux européens les plus contemporains.

Dans son ouvrage, Pô, le roman d’un fleuve paru en 2014, Paolo Rumiz nous livre un récit de voyage sur le fleuve italien, une invitation comme une initiation, au fil de l’eau, aux paysages de la péninsule. De la région du Piémont à la mer Adriatique, des villes industrialisées aux coins sauvages, c’est une odyssée dans le temps et dans l’espace.

C’est maintenant dans un phare perdu au milieu de la Méditerranée que l’auteur nous emmène, dans son nouveau livre Le phare : Voyage immobile. Loin de tout et de tous, l’expérience est étonnante. Entre la nature, la faune domestique et la faune sauvage, le temps s’arrête et l’archipel devient mystérieux.


Bibliographie :

Publications en France

  • Le phare : Voyage immobile (Hoëbeke, 2015)
  • Pô, le roman d’un fleuve (Hoëbeke, 2014)
  • L’Ombre d’Hannibal (Hoëbeke, 2012)
  • Aux frontières de l’Europe (Hoëbeke, 2011, En poche chez Folio, 2012)

Publications en Italie

  • La cotogna di Istanbul (Feltrinelli, 2010)
  • L’Italia in seconda classe (Feltrinelli, 2009)
  • Annibale. Un viaggio (Feltrinelli, 2008)
  • La leggenda dei monti naviganti (Feltrinelli, 2007)
  • Gerusalemme perduta (Frassinelli, 2005)
  • È oriente (Feltrinelli, 2003)
  • Est (Feltrinelli, 2003)
  • Tre uomini in bicicletta (Feltrinelli, 2002)
  • La secessione leggera - Dove nasce la rabbia del profondo Nord (Editori Riuniti, 1997)
  • Maschere per un massacro - Quello che non abbiamo voluto sapere della guerra in Jugoslavia (Editori Riuniti, 1996)
  • Vento di terra. Istria e Fiume, appunti di viaggio tra i Balcani e il Mediterraneo (Mgs Press, 1994)
  • La linea dei mirtilli - Storie dentro la storia di un paese che non c’è più (Editori Riuniti 1993)
Le phare : Voyage immobile

Le phare : Voyage immobile

Hoëbeke - 2015

Paolo Rumiz pour son nouveau livre a fait un voyage auquel même lui sans doute ne s’attendait pas. Lui qui a longé les 6 000 kilomètres des frontières de l’Europe du nord au sud, traversé les Balkans, franchi les montages à la recherche d’Hannibal, ramé tout au long du fleuve le Pô, lui, le grand voyageur italien, décide de vivre et de nous faire vivre son premier voyage immobile dans un phare perdu au milieu de la Méditerranée, loin de tout et de tous, hormis les gardiens.
Soudain libéré de tout contact avec le monde extérieur – il n’a ni radio, ni télé, ni internet, ni même un téléphone – il se consacre, quand le temps le permet, à l’exploration de son environnement plutôt réduit puisque le phare est perché sur un récif où il n’y a aucune autre habitation. Il nous présente donc tour à tour la nature, la faune domestique (il y a quand même un âne et une poule) et la faune sauvage (dominée par les innombrables oiseaux), les poissons, le bâtiment où il loge, ceux qui l’habitent ou qui l’ont habité jadis, sans oublier d’autres occupants de phares qu’il a connus dans son enfance, il nous parle du temps qu’il fait, des vents, des bateaux qui passent, de ses pensées, de ce qu’il mange et de bien d’autres choses encore. Bref, il nous dit tout, sauf le nom de cet archipel mystérieux, qu’il tient à cacher, de peur d’y voir déferler des hordes béotiennes. Il livre certes quelques indices, mais ceux-ci amènent le lecteur à se demander si la vérité ne serait pas plus compliquée qu’il n’y paraît et à conclure que le phare du récit pourrait bien être, en réalité, un savant amalgame d’expériences diverses. En tout cas, le récit est prenant, et inoubliable. C’est avec une indéniable volupté que ceux qui rêvent d’une tour d’ivoire se laisseront entraîner jusqu’à ce lieu austère, à l’écart du monde, même s’il faut en repartir.

Pô, le roman d'un fleuve

Pô, le roman d’un fleuve

2014

Un voyage à travers le plus grand fleuve d’Italie, mené par l’écrivain italien Paolo Rumiz en compagnie de canoéistes, de bateliers et de pêcheurs. Un voyage à la découverte d’un cours d’eau sauvage fait de rencontres, de nourriture et d’aventures. Une histoire racontée du point de vue du courant, qui se déplace vers le delta et ses magnifiques plages. Au-delà de ses rives, se trouvent les quatre régions les plus peuplées d’Italie, industrielles, bruyantes, polluées. Mais au milieu du fleuve, Paolo Rumiz et ses argonautes trouvent un espace non contaminé, un silence tel qu’ils se surprennent à chuchoter, d’une rayonnante beauté, malgré les catastrophes environnementales causées par l’homme. Paolo Rumiz entreprend en 2012 ce périple sur ce fleuve secret qui est pour lui la quintessence de tous les fleuves du monde, hors de l’histoire des hommes ou entremêlé à elle. Pas de plan précis pour ce voyage : juste une rivière, un départ et un point d’arrivée, mais très vite, le voyage devient une histoire, venue de loin, une histoire de mémoire. Paolo Rumiz sait faire du Pô un véritable protagoniste, entièrement raconté à fleur d’eau, pour la première fois, dans un abandon des sens inédit, passionnant, qui réinterprète les couleurs des terres et des fonds, les mets, les vins, les dialectes, les yeux qui l’interrogent, l’effleurent, le scrutent. Et puis, il y a les rencontres avec le « peuple » du fleuve. Sur le fleuve, l’aventure devient un roman, un voyage intérieur, une aventure tirée de l’imagination, caressée par des fantasmes, à deux pas de l’âme.


L'ombre d'Hannibal

L’ombre d’Hannibal

Hoëbeke - 2012

« Combien pèsent les cendres d’Hannibal ? » se demandaient les Romains à la fin de la deuxième guerre punique (218 avant J.-C.) Et la réponse était : Rien. » Pourtant, l’épouvantail se transforma en héros, le héros en mythe et le mythe en légende ; légende qui hante encore et toujours le bassin méditerranéen. Ce livre est donc l’histoire de cet homme, craint et respecté, et des nombreux lieux qui l’ont rendu célèbre. Paolo Rumiz décide de repartir sur les traces de ce mythe. Son voyage commence au mois de mai 2007 au col du Clapier, en France. Accompagné de quelques compagnons montagnards, Paolo part repérer les traces du passage d’Hannibal. L’écrivain-voyageur décide de remonter le temps et de rencontrer tous ces gens qui, 2000 ans plus tard, se souviennent encore… Grâce à son écriture qui donne vie aux événements historiques, Paolo Rumiz invite le lecteur à un voyage débutant par la Sardaigne – « l’île au parfum d’orient » – passant par le Rhône, la Trébie, la légende des Alpes et des éléphants, l’enfer de Cannes et se finissant en Turquie sur la tombe du grand général. L’Ombre d’Hannibal n’est pas seulement un voyage au cœur des origines, c’est aussi un voyage qui fait écho à l’actualité : les contaminations culturelles entre l’Occident et l’Orient, la gestion scélérate de l’urbanisme dans les grandes villes, l’inutilité de la guerre et la mondialisation. Autrement dit, l’évocation du mythe devient le reflet même de notre modernité et de ses failles.


Aux frontières de l'Europe

Aux frontières de l’Europe

Hoëbeke - 2011

« Une vraie frontière, avec des barreaux, des barbelés, la police qui fouille tes bagages et contrôle tes papiers avec suspicion : à l’heure où les frontières tombent, où les rideaux de fer se désagrègent et où le "global" atténue le sens de l’ailleurs, j’ai cherché la limite de l’Europe, les confins de l’Union dans la terre des fleuves, des forêts et des lacs, où nombre de peuples ont été balayés et où affleurent encore les ruines des grands empires. J’ai fait un voyage "vertical" de l’Arctique à la Méditerranée, des pâles terres du Nord aux contrées brûlantes du Minotaure. Un voyage dans l’autre Europe. Un voyage en sac à dos et transports en commun - des cars aux fabuleux trains russes. Un voyage avec et parmi les petites gens, le long d’une route qui s’est tracée d’elle-même de rencontre en rencontre ».
L’esprit, l’âme d’un pays, a fortiori d’un ensemble de pays se choisissant un destin commun ne se donnent jamais mieux à lire que dans les marges, sur les frontières — par ce à quoi ils s’opposent, ou ce dont ils se distinguent. Fort de cette conviction, Paolo Rumiz a entrepris en 2008 un voyage de 7 000 kilomètres, de l’Océan Arctique à la mer Noire par tous les moyens populaires de déplacement, passant d’un bord à l’autre, depuis Rovaniemi, en Laponie finlandaise jusqu’à Odessa.
Il traverse des postes de douanes, des grillages, des barrières avec des miradors et des projecteurs, il vit des confiscations de marchandises, des attentes interminables, des arrestations, des rackets, des règlements de compte entre mafieux, des contrôles de visas, mais aussi la générosité des simples gens.
D’Odessa, il prend un improbable ferry pour Constantinople, où il débarque dit-il, non sans mélancolie, avec « comme des barbelés à l’intérieur de moi-même ».
Un livre saisissant, lucide et généreux, mêlant le cocasse et le tragique, d’une superbe écriture, hantée par la mélancolie d’une Europe dévastée par trop de guerres. On pense à Magris pour son art de distiller à travers gens et paysages, mais toujours en situation, la mémoire des lieux, à Patrick Leigh Fermor aussi, de ce chef d’œuvre qu’est Le temps des offrandes, qui juste avant la Seconde Guerre mondiale, tandis que montait le nazisme, entreprit un voyage à travers l’Europe qui le conduisit, lui aussi, à Constantinople.

Les grands débats en vidéo

Méditerranée des deux rives

Saint-Malo 2014

Avec Paolo Rumiz, François Beaune, Elisabeth Leuvrey, Mathias Énard, Benny Ziffer, Pascal Blanchard, Georgia Makhlouf, Yahia Belaskri et Yves Gonzalez-Quijano
Animé par Yahia Belaskri.

Parti sur les traces d’Hannibal, de Sardaigne en Turquie, Paolo Rumiz redonne vie à ce que fut son rêve méditerranéen, tou- jours actuel, opposé au rêve impérial de Rome. Colette Fellous, née à Tunis, revient continûment à ce qui, en cette Méditerranée, structura son imaginaire, François Beaune a fait un tour de Méditerranée en collectant des histoires et c’est une belle réussite, Mathias Énard, de ses années d’errance autour de la Méditerranée, a tiré la matière d’une fresque magistrale, Benny Ziffer, auteur israélien, nous livre les carnets de ses voyages en quête d’une identité levantine, par une démarche comparable à celle de la romancière libanaise Georgia Makhlouf. Dans La Traversée, Elisabeth Leuvrey propose un sublime documen- taire sur l’exil, l’immigration, l’identité, la vie et les émotions de ces passagers qui flottent entre deux mondes, France et Algérie, et Yahia Belaskri écrivain algérien vivant en France depuis les émeutes de 1988, prix Ouest-France pour Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut, conduira les débats.


On l’appelle "Creative non fiction"

Avec David VAN REYBROUCK, Gabi MARTINEZ, Noo SARO-WIWA, Paolo RUMIZ, Michel LE BRIS - Saint-Malo 2013

Avec David VAN REYBROUCK, Gabi MARTINEZ, Noo SARO-WIWA, Paolo RUMIZ, Michel LE BRIS
Animé par Baptiste LIGER


Aux frontières de l’Europe

Avec Aleksandar Hemon, Velibor Colic, Paolo Rumiz, Azouz Begag, Mathias Énard - Saint-Malo 2013

Avec Aleksandar Hemon, Velibor Colic, Paolo Rumiz, Azouz Begag, Mathias Énard. Animé par Hubert Artus


En audio

Avec Aleksandar Hemon, Velibor Colic, Paolo Rumiz, Azouz Begag, Mathias Énard. Animé par Hubert Artus


L’avenir du roman

Saint-Malo 2013

Participants : Michel LE BRIS, Clément CALIARI, Mathias ÉNARD, Paolo RUMIZ, Vassilis ALEXAKIS, Murray BAIL, Serge BRAMLY, Justin CRONIN, Diana EVANS, Damon GALGUT, Arnaldur INDRIDASON, Kopano MATLWA, Patrick RAMBAUD, Boualem SANSAL, Dimitris STEFANAKIS, Nick STONE, David VANN, Maryse CONDE, Gaspard-Marie JANVIER, Yahia BELASKRI, Léonora MIANO, Jean ROUAUD, Björn LARSSON, Percival EVERETT, Niq MHLONGO, Kgebetli MOELE

Les cafés littéraires

Méditerranée des deux rives

Saint-Malo 2014

Avec Paolo Rumiz, François Beaune, Elisabeth Leuvrey, Mathias Énard, Benny Ziffer, Pascal Blanchard, Georgia Makhlouf, Yahia Belaskri et Yves Gonzalez-Quijano
Animé par Yahia Belaskri.

Parti sur les traces d’Hannibal, de Sardaigne en Turquie, Paolo Rumiz redonne vie à ce que fut son rêve méditerranéen, tou- jours actuel, opposé au rêve impérial de Rome. Colette Fellous, née à Tunis, revient continûment à ce qui, en cette Méditerranée, structura son imaginaire, François Beaune a fait un tour de Méditerranée en collectant des histoires et c’est une belle réussite, Mathias Énard, de ses années d’errance autour de la Méditerranée, a tiré la matière d’une fresque magistrale, Benny Ziffer, auteur israélien, nous livre les carnets de ses voyages en quête d’une identité levantine, par une démarche comparable à celle de la romancière libanaise Georgia Makhlouf. Dans La Traversée, Elisabeth Leuvrey propose un sublime documen- taire sur l’exil, l’immigration, l’identité, la vie et les émotions de ces passagers qui flottent entre deux mondes, France et Algérie, et Yahia Belaskri écrivain algérien vivant en France depuis les émeutes de 1988, prix Ouest-France pour Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut, conduira les débats.


On l’appelle "Creative non fiction"

Avec David VAN REYBROUCK, Gabi MARTINEZ, Noo SARO-WIWA, Paolo RUMIZ, Michel LE BRIS - Saint-Malo 2013

Avec David VAN REYBROUCK, Gabi MARTINEZ, Noo SARO-WIWA, Paolo RUMIZ, Michel LE BRIS
Animé par Baptiste LIGER


Aux frontières de l’Europe

Avec Aleksandar Hemon, Velibor Colic, Paolo Rumiz, Azouz Begag, Mathias Énard - Saint-Malo 2013

Avec Aleksandar Hemon, Velibor Colic, Paolo Rumiz, Azouz Begag, Mathias Énard. Animé par Hubert Artus


En audio

Avec Aleksandar Hemon, Velibor Colic, Paolo Rumiz, Azouz Begag, Mathias Énard. Animé par Hubert Artus


L’avenir du roman

Saint-Malo 2013

Participants : Michel LE BRIS, Clément CALIARI, Mathias ÉNARD, Paolo RUMIZ, Vassilis ALEXAKIS, Murray BAIL, Serge BRAMLY, Justin CRONIN, Diana EVANS, Damon GALGUT, Arnaldur INDRIDASON, Kopano MATLWA, Patrick RAMBAUD, Boualem SANSAL, Dimitris STEFANAKIS, Nick STONE, David VANN, Maryse CONDE, Gaspard-Marie JANVIER, Yahia BELASKRI, Léonora MIANO, Jean ROUAUD, Björn LARSSON, Percival EVERETT, Niq MHLONGO, Kgebetli MOELE

Paolo Rumiz et Teresa Cremisi

Saint-Malo 2015

Avec Paolo Rumiz et Teresa Cremisi


Carnet nomade (1)

Avec Miguel Duplan, Abdourahman Waberi, Ersi sotiropoulos, Jean Christophe Rufin et Paolo Rumiz. - Saint-Malo 2015

Avec Miguel Duplan, Abdourahman Waberi, Ersi sotiropoulos, Jean Christophe Rufin et Paolo Rumiz. Rencontre animée par Colette Fellous


Esprit des Lieux

Avec Claude Eveno, Cédric Gras, Tristan Savin, Paolo Rumiz. Rencontre animée par Josiane guéguen - Saint-Malo 2015

Avec Claude Eveno, Cédric Gras, Tristan Savin, Paolo Rumiz. Rencontre animée par Josiane Guéguen.


Paolo Rumiz, prix Nicolas Bouvier 2015

Saint-Malo 2015

Avec Gilles Lapouge, Paolo Rumiz, Alain Dugrand, Christine Jordis, Pascal Dibie


Écrivains voyageurs

Saint-Malo 2014

Avec Paolo Rumiz, Tim Robinson, William Fiennes
Animé par Tristan Savin


Méditerranées

Avec Paolo Rumiz, Michel Vergé-Franceschi, Sylvia Lipa-Lacarrière - Saint-Malo 2013

Avec Paolo Rumiz, Michel Vergé-Franceschi, Sylvia Lipa-Lacarrière. Animé par Hubert Artus


L'âme de l'Europe

L’âme de l’Europe

Avec Drago Jancar, Boris Pahor, Paolo Rumiz, Christos Chryssopoulos et Monika Bulaj - Saint-Malo 2012

Avec Drago Jancar, Boris Pahor, Paolo Rumiz, Christos Chryssopoulos et Monika Bulaj, une rencontre animée par Oriane Jancourt (Transfuge)


Sur la route

Sur la route

Avec Jean-Baptiste Thoret, Barry Miles, Paolo Rumiz, Eric Sarner et Jean-François Duval - Saint-Malo 2012

Avec Jean-Baptiste Thoret, Barry Miles, Paolo Rumiz, Eric Sarner et Jean-François Duval


De la dimension romanesque du réel

Avec Colin Thubron, Paolo Rumiz, Jim Fergus, David Vann et John Vaillant - Saint-Malo 2012

Avec Colin Thubron, Paolo Rumiz, Jim Fergus, David Vann et John Vaillant


Méditerranée des deux rives

Avec Yasmine Char, Paolo Rumiz, Maram Al Masri, Takis Theodoropoulos - Saint-Malo 2012

Une rencontre entre Yasmine Char, Paolo Rumiz, Maram Al Masri, Takis Theodoropoulos, animée par Yann Nicol.


Trieste, ville carrefour, ville frontière

Avec Monika Bulaj, Boris Pahor et Paolo Rumiz - Saint-Malo 2012

Une rencontre entre Monika Bulaj, Boris Pahor et Paolo Rumiz, animée par Josiane Gueguen.


L’urgence de l’imaginaire

Avec Leïla Kilani, la réalisatrice de "Sur la planche", Alaa El Aswany, Raja Shehadeh, Paolo Rumiz et Hubert Haddad - Saint-Malo 2012

Avec Leïla Kilani, la réalisatrice de "Sur la planche", Alaa El Aswany, Raja Shehadeh, Paolo Rumiz et Hubert Haddad


Ecrivain en frontière ; Rencontre avec Paolo Rumiz

Saint-Malo 2011

Avec Paolo RUMIZ . Une rencontre animée par Margot Loizillon.