Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

MILTON Giles

Angleterre

Les Saboteurs de l’ombre. La guerre secrète de Churchill contre Hitler (Noir sur Blanc, 2018)

Fou d’histoire et d’aventures, l’anglais Giles Milton est spécialiste du récit de voyage historique. Toujours à l’affût de nouveaux récits inédits, ses recherches l’ont mené en Europe et au Moyen-Orient, en Amérique et jusqu’aux terres d’Extrême Orient collectant des textes, des lettres, des journaux oubliés, qu’il relie et croise pour raconter l’Histoire. Avec une intelligence vive et un sens aigu de la narration, entre James Bond et Jules Verne, il ramène à la vie dans Les Saboteurs de l’ombre, une troupe d’espions peu recommandables qui furent recrutés par Churchill dans la lutte contre Hitler. Un roman d’espionage fascinant et plein d’humour, qui revient sur les coulisses méconnues de la Seconde Guerre mondiale...

« Giles Milton ressemble à ses livres : documenté, brillant, drôle, atypique, inattendu. » (Jean-Christophe Buisson, Le Figaro, 2007).

Né en 1966 en Angleterre, Giles Milton est journaliste et écrivain, spécialiste de l’histoire des voyages et des explorations. Fasciné par les travaux méconnus d’explorateurs et d’aventuriers, ses recherches l’ont mené en Europe et au Moyen-Orient, en Amérique et jusqu’aux terres d’Extrême Orient.
Toujours à l’affût de nouveaux récits inédits, Giles Milton n’aime rien tant que passer des heures à la London Library dont il affectionne « l’immense salle de lecture, les vastes tables d’époque victorienne, le grincement des fauteuils ». Au gré de ses explorations, l’auteur collecte des textes, des lettres, des journaux oubliés, qu’il relie et croise pour raconter l’Histoire.

Ainsi, La Guerre de la noix muscade (2000) nous fait revivre la guerre des épices, Les Aventuriers de la Reine (2002) nous plonge dans le XVIe siècle fourmillant d’aventuriers impatients d’explorer le Nouveau Monde, Samouraï William (2003) s’intéresse aux Anglais égarés dans le Japon des shoguns du XVIIe et Captifs en Barbarie (2006) évoque l’histoire des esclaves européens en terre d’Islam. Son roman Le Nez d’Edward Trencom, paru en 2007 chez Buchet Chastel, retrace quant à lui le parcours plein de rebondissements d’une dynastie de maîtres fromagers anglais aux mystérieux antécédents familiaux.
Dans Le Paradis perdu, Giles Milton revient sur l’une des tragédies les plus controversées de l’histoire moderne : celle de Smyrne, une ville prospère et florissante sur la côte ouest de la Turquie, entièrement anéantie par la cavalerie turque en 1922.

Après Roulette russe, qui plongeait le lecteur dans l’atmosphère bouillonnante de la Russie révolutionnaire de 1917, Giles Milton signe Les Saboteurs de l’ombre, un nouveau roman d’espionnage entre James Bond et Jules Verne, qui ramène à la vie six espions très créatifs et bien peu gentlemen, recrutés par Churchill dans la lutte contre Hitler. Un roman foisonnant et plein d’humour, qui nous tient en haleine jusqu’au point final.


Bibliographie

  • Les Saboteurs de l’ombre. La guerre secrète de Churchill contre Hitler (Noir sur Blanc, 2018)
  • Roulette russe (Noir sur Blanc, 2015)
  • Le Paradis perdu (Noir sur Blanc, 2010)
  • Le Nez d’Edward Trencom (Buchet Chastel, 2007)
  • Captifs en Barbarie (Noir sur Blanc, 2006)
  • Samouraï William (Noir sur Blanc, 2003)
  • Les Aventuriers de la Reine à l’assaut du Nouveau Monde (Noir sur Blanc, 2002)
  • La Guerre de la noix muscade (Noir sur Blanc, 2000)
Les Saboteurs de l'ombre. La guerre secrète de Churchill contre Hitler

Les Saboteurs de l’ombre. La guerre secrète de Churchill contre Hitler

Noir sur Blanc - 2018

Au printemps 1939, une organisation top secret est fondée à Londres par Churchill : son objectif est d’organiser la destruction de la machine de guerre d’Hitler, au moyen d’actes de sabotage spectaculaires.
La guérilla qui suivit s’avéra aussi extraordinaire que les six gentlemen qui dirigèrent les opérations. Churchill les avait choisis pour leur créativité et leur mépris des convenances. L’un d’eux, Cecil Clarke, était un ingénieur fou qui avait passé les années 1930 à inventer des caravanes futuristes. Son talent fut employé dans un but bien plus dangereux : c’est lui qui construisit la bombe destinée à assassiner le favori de Hitler, Reinard Heydrich. Un autre membre de l’organisation, William Fairbairn, était un retraité corpulent à la passion peu commune : il était le spécialiste mondial des techniques d’assassinat sans bruit. Sa mission consistait à entraîner les hommes qui étaient parachutés derrière les lignes ennemies.
Dirigés par Colin Gubbins, un pimpant Écossais, les six hommes formaient un cercle secret qui planifia les sabotages les plus audacieux de la Deuxième Guerre mondiale. Winston Churchill les appelait « son ministère de la Guerre sale ». Les six « ministres », assistés d’un groupe de femmes formidables, furent si efficaces qu’ils changèrent le cours de la guerre.
Raconté sur le ton d’un récit d’aventure, avec la verve remarquable de Giles Milton et son subtil sens du détail, Les Saboteurs de l’ombre se base sur de vastes recherches historiques et sur des archives inédites jusqu’ici.


Revue de presse

  • "Milton […] écrit avec un rythme et un panache à la hauteur du sujet." (Lawrence James, The Times)
  • "Milton est un chercheur méticuleux et un talentueux conteur. Les Saboteurs de l’ombre, avec ses détails épouvantables et sa bonne dose d’humour britannique, saura récompenser les lecteurs qui apprécient l’histoire militaire et une écriture de qualité." (George Petras, USA Today)
Roulette russe

Roulette russe

Noir sur Blanc - 2015

En 1917, un groupe d’espions anglais commandé par Mansfield Cumming entre clandestinement en Russie soviétique pour faire échouer les plans de Lénine, ce dernier cherchant à renverser les démocraties occidentales. Pendant trois ans, la bande infiltre chaque organe du parti, employant tous les moyens, y compris la ruse, les explosifs et le meurtre, pour empêcher une révolution mondiale.


Wolfram, un jeune rêveur face aux nazis

Wolfram, un jeune rêveur face aux nazis

Noir sur Blanc - 2012

« J’ai découvert en écoutant Wolfram une histoire profondément sombre, mais aussi poignante. Et puis, quelle révélation : je n’avais jamais envisagé la Seconde Guerre mondiale du point de vue allemand. » Giles Milton
Wolfram Aïchele a neuf ans lorsque Hitler accède au pouvoir. Avec ses parents, des artistes opposants au régime, il connaît les restrictions de liberté et l’atmosphère de plus en plus pesante de l’Allemagne des années 1930. À dix-huit ans, il est enrôlé dans la Wehrmacht pour servir sur le front russe, puis envoyé en Normandie, où il est témoin du débarquement allié.
À travers un destin individuel, et avec son magistral talent de conteur, Giles Milton décrit la vie quotidienne sous le Troisième Reich et toute l’ambiguïté de la guerre. S’appuyant sur des documents de l’époque, des témoignages et des journaux intimes, Wolfram, un jeune rêveur face aux nazis bouscule les clichés sur la vie de la population allemande pendant cette période noire. Ce récit puissant parle de guerre et de survie ; c’est aussi une manière de rappeler que tous les civils, de quelque parti qu’ils soient, ont souffert des conséquences de la folie hitlérienne.


Le Paradis perdu

Le Paradis perdu

Noir sur Blanc - 2010

1922. La cavalerie turque entre dans Smyrne (l’actuelle Izmir), située sur la côte ouest de la Turquie et la détruit entièrement... L’historien Giles Milton nous explique cette tragédie, à savoir comment la ville la plus riche et la plus cosmopolite de l’Empire ottoman a pu connaître ce sort terrible. La richesse de Smyrne vient des puissantes dynasties levantines, anglaises pour la plupart, qui ont vécu dans la ville depuis plus de deux siècles. Elles ont contribué à créer une ville majoritairement chrétienne, peuplée surtout de Grecs, mais aussi d’Arméniens, de Turcs et de juifs, unique dans le monde musulman. La première partie du livre est consacrée à brosser le tableau idyllique de cette cité où coexistaient des communautés diverses, même si pour les Turcs, Smyrne a toujours été considérée comme la ville des infidèles. Dans la deuxième partie sont analysés les périls grandissants. Après la Première Guerre mondiale, la Grèce envahit la Turquie, dans le but de restaurer un empire chrétien en Asie mineure, dont le cœur devait être Smyrne. Les grandes puissances soutiennent l’attaque grecque contre la Turquie. Echauffourées, escarmouches, provocations, incursions de bandits se succèdent. En 1922, les Grecs sont vaincus. Les habitants de Smyrne craignent que les armées turques ne se déchaînent contre la ville infidèle. C’est ce qui arrive : sans la moindre intervention alliée, les deux semaines qui suivent le 9 septembre 1922 voient la destruction de Smyrne, jetant ses deux millions d’habitants dans une des plus grandes catastrophes humaines du XXe siècle. Avec sa verve narrative habituelle, recourant à des récits de témoins et aux souvenirs des survivants, Giles Milton nous restitue dans Le Paradis perdu toute l’ampleur de cet épisode tragique de l’histoire des relations Orient-Occident.


Le Nez d'Edward Trencom

Le Nez d’Edward Trencom

Buchet Chastel - 2007

Le nez d’Edward, au centre du roman, est extraordinaire à bien des égards : long, aquilin et de surcroît doté d’une bosse proéminente tout à fait byzantine. Interrogeant son oncle Harold sur les origines de ce considérable appendice dans la famille Trencom, il se voit opposer la réponse très ferme de ne jamais poser de questions au sujet de son nez et de ne jamais partir à la recherche de sa provenance. On apprend ainsi qu’à chaque génération un Trencom mâle doté de ce distingué attribut a disparu dans des circonstances mystérieuses.
Une saga pleine de rebondissements d’une dynastie de maîtres fromagers anglais aux mystérieux antécédents, aux prises avec une sorte de malédiction familiale, de 1662 à 1969. Humour, intrigues et péripéties ancrées dans l’Histoire par un spécialiste du récit historique bien documenté. Le dénouement final, très inattendu, remet la problématique historique au centre du récit. Ce livre est enfin et surtout le livre d’un épicurien amateur de fromages et une ode à l’odorat et au goût.


Les Aventuriers de la Reine

Les Aventuriers de la Reine

Noir sur Blanc - 2002

Alors qu’elle n’existait pas encore, l’Amérique faisait déjà rêver le monde. Le XVIe siècle fourmillait d’aventuriers impatients d’explorer le Nouveau Continent, d’entrepreneurs déterminés à y faire fortune, de monarques désireux d’agrandir leurs empires.
Le récit de Giles Milton est la chronique haute en couleur des tentatives anglaises de réaliser ce « rêve américain ». Mais la réalité fut souvent plus sombre : désastres maritimes, hostilité des indigènes, manque de moyens, maladies foudroyantes et famines guettaient les conquérants…
L’audacieux et flamboyant sir Walter Ralegh, favori de la reine Élisabeth, l’habile John Smith dont la vie fut sauvée par une princesse indienne, Thomas Harriot qui sut décrypter le langage algonquin : ce sont quelques-uns des héros de cette étonnante saga que Giles Milton nous retrace avec le brio du romancier et la rigueur de l’historien.


La Guerre de la noix de muscade

La Guerre de la noix de muscade

Noir sur Blanc - 2000

« L’île de Run, minuscule rocher oublié du reste du monde, se trouve au fin fond des Indes orientales. De nos jours, elle a si peu d’importance qu’elle aurait tout aussi bien pu avoir sombré dans l’océan.
Il n’en a pas toujours été ainsi. Son nom était au XVIIe siècle sur toutes les lèvres, et elle était dotée de richesses si fabuleuses que celle de l’Eldorado faisaient pauvre figure en comparaison. Mais ce n’était pas l’or qui faisait sa fortune, la nature l’avait doté de quelque chose de beaucoup plus précieux. Ses montagnes étaient revêtues d’une forêt de grands arbres au parfum suave et aux fleurs en forme de cloche et de fruits jaune citron et charnus. Les botanistes la nommaient Mystirica fragrans, mais les marchands l’appelaient simplement muscade. »
Parée de toute les vertus, censée éloigner la peste, la noix muscade fut l’objet de toutes les convoitises à la fin du XVIe siècle. Elle déchaîna l’avidité folle des négociants, les ruses des politiciens, l’ambition des explorateurs et elle pouvait faire la fortune du premier matelot. Encore fallait-il atteindre les îlots situés sur l’archipel des Moluques, dans une mer si lointaine qu’elle pouvait ne pas exister, éviter tous les dangers et revenir…
Giles Milton, en s’appuyant sur les témoignages des principaux navigateurs de l’époque, a retracé le parcours de ces aventuriers prêts à tout pour servir leurs ambitions. Sous sa plume, la chasse aux épices, à l’origine de la route des Indes et du siècle d’or de l’aventure maritime, devient un roman d’aventures où abondent flibustiers, rois orientaux, rapines et batailles navales.

Roman et Histoire

Avec Alexis Jenni, Raphaël Jerusalmy et Giles Milton - Saint-Malo 2018

Avec Alexis Jenni, Raphaël Jerusalmy et Giles Milton, traduit par Jocelyne Bourbonnière.
Animé par Hubert Artus


Romans d’espionnage : le retour

Avec Giles Milton, Parker Bilal et Jonathan Coe - Saint-Malo 2015


Avec Giles Milton, Parker Bilal et Jonathan Coe, une rencontre animée par Sophie Ekoué


Roulette russe

Avec Giles Milton - Saint-Malo 2015


Avec Giles Milton, une rencontre animée par Sophie Ekoué


La saga des fromages

Saint-Malo 2008
11h30 : La saga des fromages
Avec Giles MILTON, Olivier ETCHEVERRIA et Valentine ROY

Programme


Samedi

15h30
Roman et histoire
Salle Maupertuis

17h05
Signatures
 

Dimanche

16h45
Les saboteurs de l’ombre
Nouveau Monde - salle 2

17h35
Signatures
 

Lundi

14h30
Les romans de l’Histoire
Café Littéraire

15h50
Signatures