Carnets de Chine : Nouilles, riz, thé et raviolis

(Jean-Louis Porte, 13 Production / France 5, France, 2001, 25’)

image

Ce voyage au pays de la haute gastronomie montre comment la Chine varie à l’infini la préparation de ces aliments de base que sont les nouilles et le riz. Une façon très originale, et surtout très appétissante de découvrir ce pays.

Dans les avions chinois, les hôtesses demandent aux passagers s’ils préfèrent manger des nouilles ou du riz. Traditionnellement, la Chine du Nord est attachée aux nouilles de blé, la Chine du Sud au riz : aliments principaux que viendront enrichir légumes, viandes ou poissons, qualifiés d’aliments secondaires.
Les raviolis se mangent dans la rue, tôt le matin, auprès des marchands ambulants, ou se dégustent le dimanche en famille dans des restaurants spécialisés : " pour le bien-être, rien ne vaut d’être allongé, pour la bonne chère, rien ne vaut les raviolis ".
Autre accessoire indispensable de la vie quotidienne en Chine, le bocal de thé est un simple bocal à fermeture qui accompagne les gens dans leur journée. Au fond infusent les feuilles de thé ; des thermos omniprésents permettent de s’approvisionner en eau chaude.

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)