Extrait : un poème de James Noël
 

Jeune voix majeure de la poésie haïtienne contemporaine et souvent lu en musique, James Noël est adoubé par ses aînés. Il nous livre une poésie "violente et douce, âpre et sensible, poésie généreuse, soucieuse d’avancer, de partager le lot de ses frères de peine, d’étarquer cette voile déchirée, celle de l’espoir d’un monde meilleur…" (J. Taurand). Entre un hymne engagé à l’amour et une colère orageuse, se dégage de sa plume, comme il se plaît à l’appeler, "la métaphore assassine". Mise en mots avec ce poème Notre siamoise différence.

Notre siamoise différence


(in, Le sang visible du vitrier)

beaux mes bras
à être mutilés
suis-je un vitrier
qui fait pacte avec les pierres
pour célébrer leur impact sur les vitres

ouvre mon image pour t’atteindre
de ressemblance et de fracture
tu chanteras notre siamoise différence

je coupe les vitres
quand ça casse
un sang coule net dedans
il m’arrive même en écrivant
de croire que c’est la vérité qui blesse
pourtant de là ma visibilité renforcée
cœur brisé du miroir
miroir brisé du coup

je coupe les vitres
en m’ouvrant les veines

James Noël

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)