GARDIENS DU SENS DES MOTS

Vaclav Havel le rappelait sans cesse : la responsabilité première des écrivains,
face aux totalitarismes, est d’être les gardiens du sens des mots.
Le sens des mots : c’est bien l’enjeu. Cette manière insidieuse, que nous
détaillaient tous les dissidents des pays de l’Est venus au festival, qu’avait
le pouvoir en place de renverser le sens des mots en son inverse, d’appeler
liberté l’oppression, « programme d’entente et de concorde entre les
peuples » l’épuration ethnique, etc. C’est aussi de lutter contre l’acceptation
de mots tabous, qu’on laisse s’installer ici même (« stigmatisation », « islamophobie
 », etc.), qui sont autant d’intimations à ne plus penser – à se taire…
Avec Orlando Luis Pardo Lazo, Dany Laferrière, Lyonel Trouillot.
► Lun. 16h45, Maupertuis

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)