Louons maintenant les grands hommes

(Michel Viotte, Néria Productions / France 5, 2004, 52’)

image

En 1972, Terre humaine publiait un ouvrage bouleversant sur les petits Blancs du Sud. Retour sur la genèse d’un livre-culte, pour le cinquantenaire de la collection fondée par l’ethnologue Jean Malaurie. Cet excellent documentaire de Michel Viotte s’inspire du livre de James Agee et Walker Evans, dont la collection Terre humaine a publié en 1972 la première traduction, prélude à une carrière internationale. Depuis la parution des deux premiers titres en 1955, les Derniers Rois de Thulé, de Jean Malaurie lui-même, et Tristes Tropiques, de Claude Lévi-Strauss, chaque ouvrage a servi d’instrument pour la défense des minorités contre le mépris et l’injustice, le but étant d’exprimer le témoignage le plus véridique sur une société ou un groupe humain, d’atteindre au noyau dur de l’Esquimau, du Bédouin, du petit Blanc de l’Alabama ou de la coiffeuse japonaise. Définie par Jacques Lacarrière comme un melting-pot de toutes les expériences et les regards possibles, Terre humaine a donné la parole à des chercheurs illustres et à de parfaits inconnus. Tous, outre le souci de rendre compte de l’essentiel, ont en commun avec le fondateur de la collection dont on fête aujourd’hui le cinquantenaire un fort caractère.

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)