Susheela Raman, aux sources indiennes

(Mark Kidel, Arte France / Les Films d’ici, Royaume Uni, 2005, 52)

image

Susheela Raman est l’une des artistes les plus intéressantes de la " world music " d’aujourd’hui. Le réalisateur Mark Kidel l’a suivie en Inde du Sud où elle a enregistré la plus grande partie de son troisième album, Music for Crocodiles, sorti en septembre 2005. Voyage musical avec un guide de charme sur les images d’une Inde éternelle.

Née à Londres de parents tamouls, Susheela Raman a grandi à Sydney en Australie avant de revenir dans la capitale britannique. Le chant classique de l’Inde du Sud lui a été enseigné enfant et il est demeuré essentiel dans sa sensibilité musicale. L’insatiable désir d’ouverture culturelle de la chanteuse, toujours à la recherche de nouvelles sonorités, l’a menée cette fois-ci aux sources de ses origines, à Madras et à Thiruviyar, la ville de sa mère, haut lieu de la musique carnatique. Nourries des échanges avec les musiciens indiens, la voix envoûtante de Susheela et la guitare de Sam Mills façonnent une musique du monde belle et sensuelle.

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)