Tragique Méditerranée

SAM. 15H45, SALLE MAUPERTUIS

Les drames à répétition de Lampedusa, le séisme des « Printemps arabes » qui auront vu le surgissement d’une nouvelle génération et ce qui s’en est suivi, et puis la guerre israélo-palestinienne : s’interroger sur la Méditerranée c’est s’interroger sur le tragique de notre temps. Mais c’est aussi, voulons-nous croire, s’enorgueillir de ce legs essentiel parvenu jusqu’à nous à travers les siècles : la volonté fragile d’être ensemble malgré tout.

La Méditerranée, matrice de notre monde, zone de tous les brassages et de toutes les fractures, sans cesse déchirée, meurtrie, et toujours renaissante, hantée par la tentation du tragique, que l’on dit parfois condamnée au malheur, qu’il ait pour nom fanatisme religieux, fascisme, nationalismes, « où, depuis des millénaires, écrit Jean Giono, s’échangent les meurtres et l’amour ».
Mais Méditerranée aussi mère des cultures, dans un flamboiement créateur sans équivalent peut-être dans l’histoire, quand s’opposent et s’illuminent l’Orient et l’Occident. Méditerranée millénaire, où le passé, ja- mais, ne se laisse oublier, mais où nous pressentons pourtant que se joue – pour le meilleur et pour le pire ? – une des figures de notre avenir.

POUR UNE MÉDITERRANÉE DES DEUX RIVES, SAM. 15H45, SALLE MAUPERTUIS

Parti sur les traces d’Hannibal, de Sardaigne en Turquie, Paolo Rumiz redonne vie à ce que fut son rêve méditerranéen, toujours actuel, opposé au rêve impérial de Rome. Colette Fellous, née à Tunis, revient continûment à ce qui, en cette Méditerranée, structura son imaginaire, François Beaune a fait un tour de Méditerranée en collectant des histoires et c’est une belle réussite, Mathias Énard, de ses années d’errance autour de la Méditerranée, a tiré la matière d’une fresque magistrale, Benny Ziffer, auteur israélien, nous livre les carnets de ses voyages en quête d’une identité levantine, par une démarche comparable à celle de la romancière libanaise Georgia Makhlouf. Dans La Traversée, Elisabeth Leuvrey propose un sublime documentaire sur l’exil, l’immigration, l’identité, la vie et les émotions de ces passagers qui flottent entre deux mondes, France et Algérie, et Yahia Belaskri écrivain algérien vivant en France depuis les émeutes de 1988, prix Ouest-France pour Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut, conduira les débats.

MARSEILLE NOIR, SAM. 14H, HÔTEL DE L’UNIVERS

Marseille, la ville méditerranéenne par excellence, ville de tous les brassages, saisie dans ses multiples visages et contradic- tions par 13 écrivains, marseillais d’adoption, sous la direction de Cédric Fabre, méritait bien une rencontre à l’Univers !
Avec Cédric Fabre et quatre de ses auteurs, Mina Sif, François Beaune, Christian Garcin et Emmanuel Loi.

Chargez la grille des programmes
(Fichier PDF - 169.5 ko)
Téléchargez le catalogue
(Fichier PDF - 3.6 Mo)
Consultez le catalogue en ligne
(Fichier PDF - 3.6 Mo)