Dico des invités depuis 1990

ZONGO Michel K.

Burkina-Faso

Espoir-Voyage, 82’, Diam Production (Burkina Faso) et Cinédoc Films (France)

Biographie

Connu dans le milieu pour être un excellent chef-opérateur, assistant réalisateur depuis 2002 sur tous les films de Christian Lelong ( Amour, sexe et mobylette), le burkinabé Michel K. Zongo se révèle en 2009 comme documentariste avec Sibi, l’âme du violon, portrait d’un violoniste aveugle, vedette des cabarets de Koudougou et gardien de la mémoire des grandes lignées familiales (Mention spéciale du jury au Fespaco 2011).

En 2010, après une formation à Cinédoc en France, il crée avec un partenaire la société Diam Production, qui coproduit avec Cinédoc Films son premier long métrage documentaire : Espoir-Voyage. Présenté en 2012 à la Berlinale, au Festival Hots Docs à Toronto et au festival Cinémas du réel, ce road-movie poignant retrace le périple du réalisateur sur les traces de son grand frère, disparu en Côte d’ivoire dans les années 80. Road movie poignant, le film appréhende avec finesse la complexité des migrations Sud-Sud, et le devoir de partir vers l’Eldorado ivoirien pour exister aux yeux des siens. Espoir-Voyage est aussi le récit d’une absence, la tentative de faire exister un fantôme à travers la parole des autres, les vivants, qui en évoquant le disparu racontent aussi les espoirs déçus et la dureté de l’émigration.


Filmographie :

  • Espoir-Voyage, Documentaire, 82’ (Diam Production (Burkina Faso) et Cinédoc Films (France) 2011)
  • Sibi, l’âme du violon, Documentaire, 40’ (Les Films du Djabadjah (Burkina Faso) 2009)
  • Ti Tiimou, Documentaire, 30’ (CINOMADE et RIBios (Burkina Faso) 2009)

Présentation de Espoir-Voyage

Dans mon pays, l’émigration des jeunes est comme un rite, un passage au statut d’adulte… Mais normalement, la règle est de partir pour revenir. Dans cette aventure, beaucoup sont ceux qui ne reviennent pas, et cela pour diverses raisons que ceux qui sont restés ne peuvent sans doute pas comprendre. Joanny, mon grand frère, a brusquement quitté la famille un matin de l’année 1978. Après 18 années d’absence, sans nouvelles de lui, Augustin un cousin qui revenait de la Côte-d’Ivoire nous annonça que Joanny était décédé. Pour essayer de comprendre ce qui a poussé mon frère ainé à partir alors qu’il avait à peine 14 ans, je refais ce même voyage depuis Koudougou (Burkina Faso) jusqu’en Côte-d’Ivoire, à la recherche de ses traces et de son histoire.


Bande-annonce :


Bande-annonce Espoir-voyage. par Cinema_du_Reel