JOURNÉE

"L’appel pour la paix" de Boualem Sansal et David Grossman

image

"L’APPEL POUR LA PAIX" DE BOUALEM SANSAL ET DAVID GROSSMAN. DIM. 10H-13H PUIS 14H-19H, THÉÂTRE CHATEAUBRIAND.

UNE JOURNÉE DE DÉBATS, DIMANCHE, AU THÉÂTRE CHATEAUBRIAND, À PARTIR
DE 10H, EN RÉSONANCE AVEC LA REMISE DU PRIX KESSEL DE LA SCAM, À 14H.

LA MATINÉE

10h : « L’appel pour la paix » – et ensuite ? »

L’appel a réuni plusieurs centaines de signatures,
en quelques semaines, d’intellectuels du monde
entier. Comment aller au-delà aujourd’hui ? Avec
Boualem Sansal, Yahia Belaskri, Jean-Marie Laclavetine,
Denis Huber, Amos Oz, Azouz Begag.

À 11 heures, projection du film de Joël Calmettes
et de Jean Daniel : Albert Camus, la tragédie
du bonheur
suivi d’une rencontre « Albert Camus,
homme révolté, témoin gênant ». Avec
Boualem Sansal, Jean Rouaud, Yahia Belaskri,
Jacques Ferrandez.

© Hélie/Gallimard

L’APRÈS-MIDI

Rendez-vous à 14 heures pour la remise
du—prix—Kessel

« Que peut la littérature ? » Quelle est la responsabilité
de l’écrivain, face aux tumultes du
monde ? Avec Jean Rouaud, Atiq Rahimi, Julien
Mabiala Bissila
, Amos Oz, Boualem Sansal.

À 16h, projection d’un film étonnant sur un grand
dissident chinois : Ai Weiwei, never sorry (Alison
Klayman, 2012). Face à la répression de Pékin,
cet artiste inclassable, « hooligan » comme se définit
lui-même, défend ses convictions libertaires et
défie sans relâche l’État chinois. Interdit de sortie
de territoire, ce dissident de l’ère numérique livre
aujourd’hui son combat pour la liberté d’expression
sur les réseaux sociaux.

17h30— : « La culture, c’est la paix ? C’est aussi
la guerre ».
C’est aujourd’hui un lieu commun :
la « culture » serait le meilleur rempart contre la
« barbarie ». Mais on ne s’entre-tue jamais que
pour des valeurs, des conceptions opposées du
monde et de l’homme : le conflit se joue toujours
à l’intérieur même de la culture ! Avec Velibor
Colic
, Mathias Énard, Aleksandar Hemon et
Boualem Sansal.

Albert Camus, la tragédie du bonheur

- Dim. 10h-13h puis 14h-19h, Théâtre
Chateaubriand