Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

LEMAÎTRE Pierre

France

Au revoir là-haut (Albin Michel, 2013)

© Thierry Rajic / Figure

Lauréat du prix Goncourt 2013, Pierre Lemaître - maître du roman noir et du thriller à la française - connaît un immense succès avec son œuvre picaresque Au revoir là-haut. Alors qu’on pensait le sujet épuisé, l’écrivain innove pour parler des horreurs de la Grande Guerre, ou plutôt de l’immédiate après-guerre. Début d’une fresque balzacienne au souffle romanesque puissant, Au revoir là-haut est également un roman populaire avec un humour omniprésent, des personnages hauts en couleur et des rebondissements cocasses.

Issu du roman policier, Pierre Lemaître nous offre des livres d’une grande violence psychologique et des inspecteurs au regard désabusé. La trilogie Verhœven, commencée en 2006 avec son premier roman Travail soigné, en est l’exemple idéal puisqu’elle relate les enquêtes d’un policier atypique au passé trouble, aux méthodes douteuses mais au flair précis. Alex, paru en 2009, est le second tome de cette série et se veut d’autant plus sombre puisqu’elle prend pour personnage Alex, une jeune femme énigmatique, tour à tour victime et meurtrière. Sacrifices clot cette saga policière en 2012, la vie privée du commandant Verhœven s’imbrique une nouvelle fois dans sa vie professionnelle et compromet ainsi son futur...

En parallèle, Pierre Lemaître écrit d’autres thrillers tels Robe de marié en 2009 qui sonde les abysses de la folie humaine et Cadres noirs en 2010 qui explore la réalité sociale à travers un suspense toujours implacables. Pour ses romans policiers, aujourd’hui traduit dans vingt langues, l’auteur a remporté de nombreux prix. Avant d’être publié, il a longtemps été scénariste pour la télévision et a enseigné la littérature auprès des bibliothécaires. Auteur au souffle romanesque puissant et au style accrocheur, il a le sens de l’intrigue et de la mise en scène. Plusieurs de ses œuvres sont d’ailleurs en cours d’adaptation cinématographique.

Premier roman non-policier de l’auteur, Au revoir là-haut marque un tournant dans la carrière de l’écrivain et lui vaut le prix littéraire français le plus prestigieux. Pierre Lemaître utilise un ton incisif, rempli d’ironie, et nous donne ainsi une vision nouvelle sur les atrocités commises après la Première Guerre mondiale. Plus noir encore que ses romans policiers, Au revoir là-haut prend pour héros les vivants, ceux que l’on a oublié, les laissés pour compte de cette époque dans laquelle on préfère honorer les morts.


Bibliographie :

  • Travail soigné (Éditions du Masque, 2006)
  • Robe de marié (Calmann-Lévy, 2009)
  • Cadres noirs (Calmann-Lévy, 2010)
  • Alex (Albin Michel, 2011)
  • Sacrifices (Albin Michel, 2012)
  • Au revoir là-haut (Albin Michel, 2013)
Au revoir là-haut

Au revoir là-haut

Albin Michel - 2013

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Édouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d’eux. Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Édouard, artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l’exclusion. Refusant de céder à l’amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d’une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence... Et élever le sacrilège et le blasphème au rang des beaux-arts. Bien au delà de la vengeance et de la revanche de deux hommes détruits par une guerre vaine et barbare, ce roman est l’histoire caustique et tragique d’un défi à la société, à l’État, à la famille, à la morale patriotique, responsables de leur enfer. Dans la France traumatisée de l’après guerre qui compte son million et demi de morts, ces deux survivants du brasier se lancent dans une escroquerie d’envergure nationale d’un cynisme absolu. De Robe de marié à Sacrifices, cinq romans noirs, couronnés par de nombreux prix, ont valu à Pierre Lemaître un succès critique et public exceptionnel.