Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités

MORRIS John

États-Unis

Quelque part en France (Marabout, 2014)

© Jane Evelyn Atwood

John G. Morris est l’une des plus grandes figures du photo-journalisme américain. Né en 1916 à Chicago, il travaille pour divers journaux avant d’entrer au célèbre hebdomadaire Life, dont il dirige le bureau à Londres à partir de 1943. Il collabore dès cette époque avec les plus futurs grands noms de la photographie, comme Henri-Cartier Bresson ou Robert Capa. Il a notamment publié dans Life les rares clichés du Débarquement pris par ce dernier.
Durant l’été 1944, cet éditeur de photographies - qui ne se considère pas comme photographe - s’empare pourtant de son appareil photo et part couvrir le front de Normandie, ou plutôt « l’arrière du front », pendant quatre semaines. Ses clichés, longtemps restés dans un tirroir, sont exposés en septembre 2013 au festival Visage pour l’image de Perpignan et font l’objet d’un livre paru en 2014 aux éditions Marabout, Quelque part en France.
Il a en outre été directeur de l’agence Magnum et travaillé pour le New-York Times. En 1983, il s’installe à Paris et devient le correspondant européen de National Geographic.

Quelque part en France

Quelque part en France

Marabout - 2014

Londres, 1944. John G. Morris, 27 ans, est éditeur photo pour Life, l’hebdomadaire américain aux millions de lecteurs. Il a passé des mois à suivre le déroulement du conflit à travers les photos des plus grands correspondants de guerre. Le 6 juin, il sauve in extremis les premiers clichés du débarquement allié, développés à la hâte pour la publication. À l’été, John G. Morris décide de partir pour la France où les forces alliées sont engagées dans la bataille de Normandie. 
De ce voyage de quatre semaines, l’éditeur photo de Life rapporte une douzaine de pellicules qui resteront dans un tiroir.


Revue de presse

Reporters de guerre

Saint-Malo 2014

Avec Olivier Weber, John Morris et Alain Buu.
Animé par Michel Puech