Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)

Partie

Ecrit par Julie Castandet (2nde, Lycée Camille Jullian de Bordeaux), sujet 2. Publié en l’état.

Ce que comprenait surtout Rémi, c’est qu’il allait devoir enfiler l’un de ces maudits casques. Et aucun stage de police ne l’avait entraîné à enquêter dans un monde virtuel….

Le jeune homme connaissait beaucoup de personnes qui auraient été ravies de pouvoir tester en avant-première un jeu vidéo, mais toute cette histoire ne l’enchantait guère. Lui qui était tant attaché aux preuves matérielles, aux réalités scientifiques allait devoir plonger dans un monde virtuel, pour résoudre une enquête plus qu’étrange. Dépité, il se décida quand même à prendre un casque qu’il enfila. Il ferma les yeux et les ré-ouvrit après quelques secondes ; tout avait disparu : la table circulaire, les rescapés, l’ordinateur ; il n’y avait plus rien…Un frisson le parcourut, une boule se forma dans sa gorge, il avait toujours eu une peur panique du noir. Effrayé il voulut s’enfuir mes ses pieds étaient coincés ; des sables mouvants. C’est à cet instant qu’il comprit que ce jeu allait le plonger dans ses pires cauchemars. En sueur et le cœur battant il se démenait pour se dégager quand un cri assourdissant lui déchira les tympans et une lumière blanche le força à fermer les yeux ; quand il les ré-ouvrit il était à nouveau au siège de la société Vidéo Game On Line.

Le PDG arriva devant lui et lui tendit sa main pour l’aider à se lever mais il était bien trop étourdit par son aventure dans le monde virtuel pour avoir la force de l’attraper.

"-Il y a eu un problème avec votre casque lieutenant.

"-Fred ? Ce jeu plonge-t-il vraiment les gens dans leurs pires cauchemars ?

"-Oui c’est cela le Graal ; tous nos joueurs auront pu affronter leur peurs et ressortiront plus forts de cette expérience.

La main tremblante Rémi tenta de prendre un autre casque ; mais fut stoppé par Fred.

"-Lieutenant je ne pense pas que ce soit une bonne idée.

"-Avant que vous n’ayez éteint le jeu j’ai entendus un cri….

Fred déglutit bruyamment et devint livide.

"-Un …cri ?

"-Oui celui d’une jeune fille…

"-Ça doit être le choc…
Le PDG tenta de prendre le casque posé à côté de Rémi, mais celui-ci le devança.

"-Écoutez Fred, même moi j’ai du mal à croire ce que je vais vous dire mais…

"-Mais ? demanda Fred inquiet.

Rémi prit une grande inspiration.

"-Je pense que Lucie est coincée dans votre jeu vidéo.

A ces mots l’une des deux rescapées s’évanouit et toutes les personnes présentes se pressèrent autour d’elle pour lui porter assistance ou par simple curiosité comme c’était le cas pour Rémi.
Il s’agenouilla pour être à la même hauteur que la jeune femme.

"-Mademoiselle ? murmura-t-il.

L’intéressée, se releva brusquement et planta ses yeux dans ceux du jeune lieutenant.

"-Le Graal ou la mort dit-elle d’une voix rauque avant de retomber dans les paumes.
Elle semblait être possédée.

Cette histoire prenait une tournure de plus en plus étrange et Rémi d’une bravoure à toute épreuve se leva et prit un casque.
Encore une fois il était plongé dans le noir mais l’adrénaline avait pris le dessus et le jeune homme parvînt cette fois-ci à se dépêtrer des sables mouvants sans encombre. Il s’élança donc à la recherche de la mystérieuse jeune femme. Après les sables mouvants se trouvait une porte massive. Rémi la poussa, et se retrouva dans un milieu extérieur.

Il faisait froid, très froid. Le jeune homme ne comprenait pas ce qu’il faisait là, le froid ne l’angoissait pas ; l’hiver était même sa saison préférée. Il progressait difficilement et devait se battre avec le vent qui lui fouettait violemment le visage.

"-Il y a quelqu’un ? Eh oh ? Mademoiselle ?

Il vît une ombre devant lui, mais celle-ci, étant repérée se sauva aussitôt.

"-Eh vous ! Attendez !

Rémi partit à sa poursuite, le brouillard troublait sa vision qui devînt de plus en plus floue mais, il refusa de fermer les yeux de peur de se retrouver à nouveau dans le QG de la société de jeux vidéo. Après une course effrénée il parvînt à rattraper l’ombre ; il l’attrapa par le bras la forçant à se retourner. C’était une jeune femme, le visage rouge, les yeux humides ; elle grelottait. Le jeune homme prit sa main et l’emmena dans l’une des nombreuses ruines de bétons qui constituaient le paysage qui les entourait.

L’inconnue s’assit par terre et se recroquevilla sur elle-même. Rémi s’approcha doucement d’elle.

"-Lucie ?

Elle leva la tête étonnée que le lieutenant connaisse son nom.

"-Que vous est-il arrivé ?

Elle détourna la tête, elle ne voulait pas parler. « Voilà qui va me faciliter la tâche »pensait ironiquement Rémi. Il s’assit à côté d’elle, espérant ainsi instaurer un lien de confiance.
Ils restèrent ainsi sans parler et Rémi en profita pour observer la jeune femme. Elle était brune, grande et mince et avait de magnifiques yeux bleus. Ses mains étaient pleines de crevasses, ce qui étonna le lieutenant, car la jeune femme n’avait disparu que depuis quelques heures.

"-Mademoiselle ? J’aurais besoins de quelques explications.

Lucie lui jeta un regard froid, elle venait de vivre un enfer coincée dans un jeu vidéo et lui ne la réconfortait pas ; il ne voulait que des explications.

"-Lucie je vous en prie, je sais que ce que vous avez vécu a provoqué un grand traumatisme mais j’ai vraiment besoin de comprendre ce qu’il s’est passé. Qui vous a coincé dans ce jeu ? Et pourquoi ?

"-Je…

Les mots ne sortaient pas, tout ce qu’elle avait enduré dans ce jeu avait était si dur.
Elle prit une grande inspiration.

"-Je travaille pour une société de jeux vidéo, plus précisément pour la concurrente directe de Video Game On Line et j’ai été embauchée dans le but de tester leur nouveau jeu pour que mon patron puisse devancer Fred en sortant un jeu similaire quelques jours avant New Graal. Mais voilà Fred et moi nous nous connaissions déjà, nous étions très proches durant nos années lycées, mais nous nous étions perdu de vue après que je ne sois embauchée dans cette fameuse société. Ainsi quand je suis arrivée au QG j’ai tout de suite reconnue Fred et j’espérais que lui ne me reconnaîtrait pas, sinon mon entreprise et moi aurions été accusées d’espionnage industriel. Au premier abord, il semblait m’avoir totalement oublié mais une fois dans le jeu, je reconnu sa voix dans mon casque : « Tu pensais réellement que tu pourrais me duper Lucie ? Je ne suis pas né de la dernière pluie je t’ai bien reconnu et je sais bien pourquoi tu es là. Tu as voulu tester mon jeu et bien maintenant que tu y es tu vas y rester. ». Il nous avait expliqué que pour quitter une partie il suffisait de fermer les yeux, c’est bien sûr ce que j’ai tout de suite fait, mais j’avais beau essayer dès que je les ré-ouvrais j’étais encore dans mes cauchemars.

Lucie se mit à pleurer.

"-Monsieur je vous en supplie, aidez-moi, je suis bloquée ici.
Rémi comprenait tout ; cette affaire n’était finalement pas si compliquée : une veille rancœur qui refaisait surface, une vengeance à assouvir.

"-Ne vous inquiétez pas Lucie je repars dans notre monde et je reviendrais vous chercher je vous en fais la promesse.

Rémi ferma les yeux, mais cette fois ci, au lieu du noir total il vit une lumière rouge, la lumière de l’ordinateur…. Il ouvrit les yeux, rien n’avez bougé. Il était lui aussi coincé dans le jeu….

Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)