Dico des invités

SINGH Vijay

Inde

Jaya Ganga (Ginkgo, 2005)

Biographie

Le plus parisien des auteurs indiens, également réalisateur et dramaturge, nous plonge dans un long et beau voyage, à la fois réaliste et poétique, mais toujours imprévisible, qui tisse sur le papier un portrait complet de l’Inde et de l’âme indienne.

Né en Inde en 1952, étudiant en Histoire à New Delhi, il s’installe à Paris pour préparer son doctorat à l’école de Hautes Etudes en Sciences Sociales, une ville qui le fascine depuis sa rencontre avec la littérature française et notamment le mouvement surréaliste. Alors qu’il est encore étudiant, il publie de nombreux articles pour la presse, collabore avec Le Monde Diplomatique, Le Monde, Libération, The Times of India et The Guardian, et amorce ainsi sa carrière de journaliste. Parallèlement, il se consacre de plus en plus à sa passion, l’écriture. En 1984, un éditeur français lui propose d’écrire un roman sur le thème de l’Inde. Vijay Singh donne alors naissance à Jaya Ganga, publié un an plus tard, et acclamé aussitôt par la critique. Son premier roman raconte le voyage poétique, le long du fleuve sacré, d’un écrivain fasciné par la jeune Jaya qu’il a à peine entrevue.
Il signe ensuite plusieurs ouvrages et romans, principalement consacrés à la culture indienne, toujours bien accueillis. La version anglaise de Tourbillon d’Ombres a ainsi été nommée dans le Sunday Times de Londres comme un des trois "Meilleurs Livres de 1992". Il a en outre écrit et mis en scène une pièce de théâtre, En Attendant Beckett par Godot.

Vijay Singh est également l’auteur de scénarios et de documentaires. Son entrée dans le monde du cinéma se fait presque accidentellement, lorsqu’un beau jour, un jeune producteur français frappe à sa porte et lui propose de réaliser un documentaire avec lui. Depuis, il a reçu le Grand Prix des Enfants "La Titine 2002" au "Festival Pour Enfants du Film d’Animation et du Film Animalier" en Suisse pour son documentaire L’Homme et l’Élephant. En novembre 2010, India by Song remporte "The River to River Digichannel Audience Award 2010 for the Best Documentary" au festival de films indiens de Florence. Il a réalisé deux longs métrages : Jaya, fille du Gange, directement inspiré par son roman, a connu un très gros succès. One dollar curry, paru en 2004, est une comédie sur le thème de l’immigration.

Le site de Vijay Singh


Bibliographie :

  • La déesse qui devint fleuve (Gallimard jeunesse, 1993)
  • La nuit poignardée : les Sikhs (Flammarion, 1992)
  • Tourbillon d’ombres (Ramsay, 1992)
  • Jaya Ganga (Ramsay, 1985 ; Ginkgo, 2005)
  • L’Inde (Éditions Autrement, Paris, 1986)
  • Waiting for Beckett by Godot (théâtre)
  • Filmographie :
  • India by song (2010)
  • One dollar curry (2004)
  • Jaya Ganga (1996)
  • l’homme et l’éléphant (1990)
  • Shadi Lal, cuisinier mystique (1980)

Résumé de Jaya Ganga :

spip_logoGanga - le Gange - est la Déesse-Fleuve qui fait s’écouler l’éternité sur la terre de l’Inde. Nishant, un jeune romancier indien est fasciné par la mystérieuse Jaya, à peine entrevue, et part à la recherche de cette improbable et incandescente apparition, incarnation terrestre de Ganga, aussi mobile, énigmatique et versatile que son modèle céleste. Nishant descendra le Gange, de sa source à son delta, de la solitude glacée de l’Himalaya jusqu’aux Ghats de Bénarès, descente charnelle et mystique à la fois, où toute rencontre, dont celle de Zehra la Courtisane qui ressemble tant à Jaya, est aussi évidente que surnaturelle, comme l’est chaque chose en Inde. "

Revue de presse sur le film :

  • « Magnifiquement photographié, réalisé selon un rythme et une construction très personnels, ce film est un hommage à l’Inde, au Gange et à l’amour fou. » Le Monde
  • « On est entraîné dans les profondeurs d’un monde inconnu qui est pourtant aussi le nôtre. » Le Figaro
  • « Un ode à l’amour et à la réincarnation. » India Today
  • « Les paysages sont époustouflantes de beauté, à l’image de l’envoûtante Zehra (la courtisane)... » L’Express
  • « Le long voyage sur le Gange, avec ses étapes colorées, ses rendez-vous mystérieux, est un enchantement... un rêve poétique. » Les Échos

Jaya Ganga, le Gange et son double

Ginkgo Editeur - 2005

Jaya Ganga, le Gange et son double Ganga - le Gange - est la Déesse-Fleuve qui fait s’écouler l’éternité sur la terre de l’Inde. Nishant, un jeune romancier indien est fasciné par la mystérieuse Jaya, à peine entrevue, et part à la recherche de cette improbable et incandescente apparition, incarnation terrestre de Ganga, aussi mobile, énigmatique et versatile que son modèle céleste. Nishant descendra le Gange, de sa source à son delta, de la solitude glacée de l’Himalaya jusqu’aux Ghats de Bénarès, descente charnelle et mystique à la fois, où toute rencontre, dont celle de Zehra la Courtisane qui ressemble tant à Jaya, est aussi évidente que surnaturelle, comme l’est chaque chose en Inde. " Jaya Ganga, le Gange et son double " est un long et beau voyage, à la fois réaliste et poétique, mais toujours imprévisible, qui tisse sur le papier un portrait complet de l’Inde et de l’âme indienne.