Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)

Une apparence trompeuse

Écrit par LOEFFLER Cindy (3 eme, Collège Saut du Lièvre de Strasbourg)

Une apparence trompeuse

Elle esquissa un pas à reculons, fit une brusque volte-face et s’éloigna en s’efforçant de ne pas courir.

Lola ferma les yeux pendant quelques secondes, se croyant dans un rêve et quand elle les rouvrit, elle s’aperçut que cet homme avait disparu et que le soleil avait refait surface. Lola avança vers la fenêtre, stupéfaite et agréablement surprise du changement subit de la météo. Bouleversée par cette rencontre, Lola décida immédiatement d’écrire son aventure dans son journal intime, sans en parler à personne.
« Mon cher journal, je viens d’apercevoir à la fenêtre un phénomène mystérieux, j’ai l’impression de vivre un rêve. J’ai vu un homme immense se coller à la vitre, non d’un air effrayant, mais plutôt doux. Sa présence avait changé la pluie battante en un soleil brillant et chaud. J’espère revoir très vite ce phénomène, en espérant en apprendre davantage sur cet être mystérieux. Cet homme est impressionnant, sa carrure est complètement opposée à son regard doux et puissant à la fois, ses grandes pupilles et ses yeux en amande parlent pour lui, laissant paraître une image beaucoup plus humaine. Je pense que cette créature est entrée dans ma vie pour une raison précise qu’à ce jour, j’ignore. Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de lui adresser la parole, s’il revient, je déciderai très certainement de lui parler et d’essayer d’en savoir plus sur lui ! A demain. »
La nuit même, cet homme ressurgit. Lola, sans aucune crainte, l’accueillit dans sa chambre. Elle décida de prendre son courage à deux mains et lui demanda :

  • Qui es-tu vraiment ? Tu n’es pas venu pour changer le temps ? Tu es reparti si vite, de plus belle. Je n’ai même pas eu le temps de faire connaissance avec toi.
  • Je suis un ogre venu d’ailleurs, d’un autre temps, d’un autre monde, on me surnomme le marchand de rêves. Je suis ici pour montrer aux petites filles sages comme toi que le rêve peut devenir réalité, lui répondit-il.
    Lola resta figée devant l’horrible et immense créature qui venait de lui annoncer son secret.
  • Peux-tu réaliser mes rêves ?
  • Je peux réaliser deux de tes rêves, lui répondit la créature.
    Lola s’aperçut alors que les idées qu’elle se faisait par rapport à cette créature étaient complètement fausses, l’homme avait un bon fond. Elle avait des étoiles plein les yeux.
  • Reviens demain matin à sept heures et demie, je serai seule dans ma chambre, tu pourras me parler de ta famille et de toi- même, tu pourras même réaliser mes rêves si tu le souhaites ! demanda Lola.
  • Si tu t’endors maintenant, je risque de mourir et de ne plus jamais revenir. Tu écriras tes rêves dans ton journal intime tous les jours, et je reviendrai dans un mois pour réaliser tes rêves tant désirés, lui répondit l’être étrange.
    Lola n’eut même pas le temps de répondre à l’homme, qu’il avait déjà disparu. Elle se posa quelques questions au sujet de la sincérité de l’ogre et songea pendant quelques minutes à cette rencontre. Elle consigna dans son journal intime le moment qu’elle venait de passer et s’endormit jusqu’au lendemain matin. Toute cette aventure faisait rêver Lola. Souvent, elle se demandait si elle devait en parler à ses proches au lieu de seulement se confier à son journal intime.
    Un mois passa. Lola était déçue de l’attitude de cet ogre qui n’avait plus jamais refait surface. Pendant tout ce temps d’absence, Lola s’adressait uniquement à son journal intime qui s’avérait être son unique confident, outre la présence constante de ses amis. Lola écrivait jour après jour. Ses deux rêves les plus importants étaient de recevoir un violon pour son anniversaire, et de devenir une star connue grâce au talent de violoniste.
    « Mon cher journal, comme l’ogre me l’a demandé, je te révèle mes deux rêves les plus importants. Premièrement, je rêve de recevoir un violon pour mon anniversaire car j’aimerais apprendre à en jouer en autodidacte, afin que ma mère soit fière de moi ainsi que pour mon unique plaisir. Deuxièmement, j’aimerais devenir célèbre grâce à ce très cher violon qui serait si précieux pour moi, j’en prendrais tellement soin si mon rêve se réalisait un jour. Je ne fais bien sûr que de mettre par écrit mes demandes à l’ogre sans pour autant me demander s’il réalisera mes rêves comme il me l’avait promis. »
    Le jour de son anniversaire, Lola décida de raconter son périple à toute sa famille, à son amie Lisa et à son copain d’enfance Maxime. Sur le coup, Lisa et Maxime furent étonnés, bouche bée, ne sachant comment réagir. La famille de Lola pensait qu’elle hallucinait, que Lola s’imaginait des scènes et que tout ce qu’elle avait raconté était faux. Personne n’eut le temps de réagir quand soudain un vent brusque surgit. L’ogre apparut avec le violon que Lola désirait tant, il le déposa sur la table basse et disparut en une fraction de seconde. La famille de Lola, ses amis Lisa et Maxime, tout le monde fut époustouflé par l’étendue de cette histoire. Ne comprenant pas tous les tenants et aboutissants de cette magie, les invités restèrent cloués sur place sans réussir à en parler avec Lola. Alors que la fête battait son plein, Lola décida d’aller se coucher, fatiguée de cette journée très spéciale et inoubliable à ses yeux.
    Une année passa sans que l’ogre ressurgisse. Lola n’avait changé aucune de ses habitudes, elle consacrait tout son temps à son très cher violon. Lola apprit par elle-même à jouer du violon, intuitivement, comme si ce talent demeurait en elle depuis toujours. Jusqu’au jour où son deuxième rêve s’accomplit.
    Lola fut connue au niveau mondial pour ses capacités hors du commun, ses parents étaient si fiers de leur fille, convaincus de son don qu’ils pressentaient depuis toujours. Maxime et Lisa ne s’étaient jamais séparés de Lola sans imaginer qu’un beau jour de printemps l’ogre allait réaliser le rêve de Maxime, ainsi que celui de Lisa, celui de voir au-delà de l’apparence. L’entourage de Lola avait une vision différente de chaque créature n’ayant pas la carrure d’un homme. Aux yeux de sa famille, les créatures venant d’un autre monde méritaient aussi d’avoir beaucoup d’attention. Lola, à présent, savait voir au-delà de l’enveloppe terrestre, elle était plus que jamais convaincue de la véracité des dires de ses aïeux. Elle savait aussi qu’une rencontre inattendue pouvait bouleverser notre vie. Elle écrivit pour la dernière fois dans son journal, pour laisser une trace.
    « Mon cher journal, aujourd’hui ma vie a complètement changé. Mes rêves se sont réalisés. L’ogre a tenu sa promesse. Je ne sais comment le remercier car je n’ai malheureusement plus aucun contact avec lui, ce que je regrette très fortement. Je regrette d’avoir jugé cet être trop vite, au début je pensais que cette créature me voulait du mal. Contrairement à ce que j’ai cru pendant un long moment, puisqu’il est resté longtemps absent, il a réalisé mon rêve, je suis devenue une artiste accomplie, une violoniste réputée et admirée de tous. Je ne sais comment t’expliquer mon regret. Je vis ma vie au jour le jour, en espérant rencontrer un jour cet homme si je puis dire que c’est un humain, cet être bon, qui a changé ma vie si vite. J’ai appris à ne plus me fier à l’apparence des gens et à dépasser les préjugés. »
Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)