Dico des invités depuis 1990

THOMPSON Tade

Royaume-Uni

Rosewater T3 : Rédemption (J’ai Lu, 2020) / La Survie de Molly Southbourne (Le Bélial’, 2020)

© David Thompson

Une plume incisive, des personnages plein d’humanité et une psychologie poussée, voilà ce que nous propose Tade Thompson à chacun de ses romans, empruntant aussi bien à la science-fiction qu’à l’horreur, et s’inscrivant avec brio dans l’afro-futurisme. Ce Nigérian-Anglais, psychologue de formation, offre à travers ses récits une place sans commune mesure aux black-heroes, notamment dans Rosewater, sa trilogie dont le dernier tome paraît cette année. Il conclut ainsi un travail majeur de science-fiction qui mélange stéréotypes du genre, l’invasion, et cadre méconnu, le Nigéria, plaçant au centre de son intrigue de colonisation extraterrestre ceux qui ont déjà été dépossédés de tout des décennies auparavant. « Qui mieux que des peuples qui ont été colonisés pour raconter ces histoires ? » interroge-t-il. Sortira également cette année au Bélial’ le second volume des aventures de Molly Southbourne, novella grâce à laquelle il avait remporté le prix Nommo 2018 et Julia Verlanger 2019.

Bibliographie

Série Rosewater

  • Rosewater T3 : Rédemption, traduit de l’ anglais par Henry-Luc Planchat (J’ai Lu, 2020)
  • Rosewater T2 : Insurrection, traduit de l’ anglais par Henry-Luc Planchat (J’ai Lu, 2019)
  • Rosewater, traduit de l’ anglais par Henry-Luc Planchat (J’ai Lu, 2018)

Série Molly Southbourne

  • La Survie de Molly Southbourne, avec Christian A. Coleman, traduit de l’anglais par Jean-Daniel Brèque (Le Bélial, 2020)
  • Les Meurtres de Molly Southbourne avec Christian A. Coleman, traduit de l’anglais par Jean-Daniel Brèque (Le Bélial’, 2019)

Autres

  • Making Wolf (Rosarium Publishing, 2015)
Rosewater T3 : Rédemption

Rosewater T3 : Rédemption

J’ai Lu - 2020

La vie dans la cité-État nouvellement indépendante de Rosewater n’est pas exactement celle que les citoyens attendaient. Les dettes contractées durant l’insurrection reviennent hanter le maire, Jack Jacques, et le Nigéria n’entend pas renoncer à la manne que représente la ville sans se battre. Mais une menace bien plus grave se profile, car les extraterrestres ne cachent plus leurs visées expansionnistes sur notre planète. Seuls Karoo, Bicycle Girl, Femi et quelques autres peuvent encore sauver l’humanité de l’éradication pure et simple…

La Survie de Molly Southbourne

La Survie de Molly Southbourne

Le Bélial - 2020

Qui est Molly ? Une jeune femme frappée de la pire des malédictions, morte dans l’incendie de son domicile… Et pourtant là. Semblable mais différente. Qui est cette Molly ? Certains veulent la voir disparaître. D’autres brûlent de la capturer, de percer à jour les secrets de sa nature étrange.
L’objet d’enjeux qui la dépassent, voilà ce qu’est Molly. Condamnée à fuir, à tenter de survivre. Avant de peut-être, enfin, apprendre à vivre…


Revue de presse

  • « Fascinant, indispensable. Il y a un avant et un après Tade Thompson dans l’imaginaire. » Xavier Mauméjean – Bifrost

Rosewater

Rosewater

J’ai Lu - 2019

Nigeria, 2066. La ville de Rosewater a poussé comme un champignon autour d’un biodôme extraterrestre mystérieusement apparu quelques années plus tôt et qui, depuis, suscite de nombreuses interrogations parmi la communauté internationale. Les habitants de Rosewater, eux, se fichent bien du comment et du pourquoi, tant que le dôme continue de dispenser ses guérisons miraculeuses lors de son ouverture annuelle. Karoo vit dans cette cour des miracles. Officiellement, il travaille comme agent de répression de la cyberfraude, mais il est aussi un membre du S45, une officine d’État chargée de missions plus ou moins discrètes qui l’a recruté en raison de ses pouvoirs psychiques, sans doute acquis au contact du dôme. Mais aujourd’hui, ses talents font de lui une cible…

Prix Nommo 2017 de la SF africaine


Revue de presse

  • « Rien de moins que brillant… Un travail de science-fiction captivant et cérébral inscrivant définitivement cette nouvelle voix dans le genre. » Kirkus
  • « Incroyablement étrange mais accessible… un récit d’espoir et de rédemption » Publishers Weekly

Rosewater T2 : Insurrection

Rosewater T2 : Insurrection

J’ai Lu - 2019

Rosewater, 2067. La ville est un chaos vibrant et grouillant de vie – pour partie extraterrestre. Son charismatique maire, Jack Jacques, l’a déclarée indépendante du Nigéria. Mais le dôme extraterrestre se meurt, et les forces gouvernementales attendent sa disparition pour écraser l’insurrection avant même qu’elle n’ait débuté. Dans les faubourgs de la ville où le calme règne encore, une femme se réveille amnésique, la mémoire emplie de souvenirs qui ne lui appartiennent pas… et qui n’appartiennent pas non plus à ce monde.


Revue de presse

  • « Époustouflant… Jouant entre l’épique et l’intime, la deuxième moitié passionnante et la fin intrigante ont préparé le terrain pour ce qui promet d’être une conclusion fascinante. » Publishers Weekly
  • « L’idée de Thompson est de déplacer son récit d’attaques xénobiologiques de l’Occident vers le monde en développement. Un génie égalé par sa prose à couper le souffle… profondément captivante. » The Seattle Review of Books

Les Meurtres de Molly Southbourne

Les Meurtres de Molly Southbourne

Le Bélial’ - 2019

Molly est frappée par la pire des malédictions. Aussi les règles sont-elles simples, et ses parents les lui assènent depuis son plus jeune âge.
Si tu vois une fille qui te ressemble, cours et bas-toi.
Ne saigne pas.
Si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent.
Si tu trouves un trou, va chercher tes parents.
Molly se les récite souvent. Quand elle s’ennuie, elle se surprend à les répéter sans l’avoir voulu… Et si elle ignore d’où lui vient cette terrible affliction, elle n’en connaît en revanche que trop le prix. Celui du sang.

Prix Nommo 2018 « novella » / Prix Julia Verlanger 2019


Revue de presse

  • « Car au fond, Les Meurtres de Molly Southbourne est une novella captivante, qui sait se faire tout à tour poignante, émouvante et horrifiante sur une jeune fille qui cherche avant tout à vivre sa vie comme n’importe quelle autre jeune fille de son âge. » Lorhkan et les mauvais genres
  • « Les meurtres de Molly Southbourne correspond tout à fait au genre de livre qu’on est incapable de poser une fois ouvert. C’est souvent dérangeant, parfois vraiment oppressant, mais toujours passionnant. Voilà encore une belle acquisition pour la collection “Une Heure Lumière” que je ne peux que vous encourager à découvrir. » Le Bibliocosme
  • « Les meurtres de Molly Southbourne se place sans conteste sur le podium de la collection Une heure-lumière. » Le Culte d’Apophis
  • « Une brillante novella horrifique qui comme tout bon récit d’horreur va puiser son inspiration dans l’expérience humaine et traumatique de la vie. » L’Épaule d’Orion