Ecrire et éditer au Mali aujourd’hui

image

Ahmadou Hampaté Ba, Yambo Ouologuem, Seydou Badian sont aujourd’hui devenus des classiques de la littérature malienne de langue française. D’autres générations ont suivi, renouvelant et les thèmes et le style. Et ce, malgré les difficultés à se faire entendre : aux contraintes culturelles (poids du silence, de la tradition, poids du groupe sur l’écrivain) s’ajoutent les contraintes économiques (faiblesse de l’édition malienne, de la distribution, coût des ouvrages, faiblesse des bibliothèques publiques). Comment y faire face ? Comment définir de nouveaux rapports avec l’édition française pour rendre accessibles les livres des auteurs maliens édités par cette dernière ? La créativité des nouvelles générations emprunte-t-elle d’autres canaux — par exemple en réinvestissant l’espace de l’oralité ?
Avec : Ismaïla Samba Traoré, Ibrahima Aya, Moussa Konaté, Sirafily Diango, Bernard Magnier, les éditions Jamana

Centre Culturel Français : Dimanche 28 novembre 11h