Téléchargez Dimanche Ouest France
(Fichier PDF - 2.7 Mo)

Dico des invités

ZÉPHIRIN Frantz

Haïti

Peintre en résidence aux ateliers Sahm à Brazzaville

"Haïti, seul peuple de peintres"
André Malraux

Trente ans après le Pape du surréalisme, venu en 1945 donner une série de conférences à Port-au-Prince (voir l’article de Jean-Marie Drot : André Breton en Haïti), André Malraux découvre à son tour, à la fin de l’année 1975, l’île et son peuple de peintres, et repart fasciné par cette peinture haïtienne "dont on ne décèle ni d’où elle vient ni à qui elle parle". (Malraux en Haïti)

Né en 1968, Frantz Zéphirin est aujourd’hui le représentant reconnu d’une nouvelle génération de peintres, qui, à l’instar d’Hector Hyppolite dont la peinture avait sidéré Breton, intègre à son art les divinités exubérantes et la symbolique ésotérique du vaudou.

Neveu d’Antoine Obin, grand maître de l’École du Cap-Haitien, Frantz Zéphirin commence dès l’enfance à peindre des tableaux qu’il vend aux passagers des bateaux de croisière venant mouiller au Cap. Autodidacte culotté, il propose dès 1983 ses toiles aux galeristes de Port-au-Prince et commence bientôt à exposer à la Galerie Monnin.

Artiste des mondes infra-marins et des grandes plongées historiques, il développe une peinture peuplée d’un ballet d’animaux sauvages, où le Baron Samedi et la Grande Brigitte, esprits des cimetières dans le culte vaudou, croisent les figures mythiques de l’Histoire d’Haïti.

Depuis le séisme de janvier 2010, au cours duquel il a perdu plusieurs proches, Frantz Zéphirin n’a eu de cesse de peindre : " Je marche dans les rues dévastées, je bois, je pense, et je rentre peindre. Je ne dors pas. Je peins. Je peins comme je respire. Et comme je bois !" À la une du New Yorker ou du magazine Smithsonian l’oeuvre luxuriante, onirique et douloureuse de Zéphirin est devenue le symbole de la vitalité créatrice d’Haïti. De l’incroyable résistance d’un peuple de peintres jamais découragé, imperméable au désespoir. " Le tremblement peut agir comme un électrochoc." espère Zéphirin au lendemain de la catastrophe. "Il faut un changement de mentalité. Moins de corruption. Plus d’éducation. Un vrai projet pour le peuple. (...) Tout est à repenser dans ce pays. Tant de choses à dire dans mes tableaux ! "


En savoir plus :

  • Des toiles de Frantz Zéphirin sont visibles sur le site de la galerie Monnin (Pétionville, Haïti)

Expositions récentes :

Expositions individuelles

  • 2011 : « Le paradis, le purgatoire, et l’enfer » Haitian-Art-Company, Key-West, États-Unis
  • 2010 : « Souvenir d’un Paradis », DenkmalschmiedeHofgenGallery, Kaditzsch, Allemagne
  • 2010 : « There is No Limit", Haitian Art Company, Key West, États-Unis
  • 2010 : « Haiti Art and resilience » Indigo Gallery , Philadelphie, États-Unis ( Expo solo)
  • 2006 : « Les visions du peintre hougan Frantz Zephirin », Centre d’art haïtien Espace Loas, Nice,

Expositions collectives

  • 2011 : « Le nouveau Monde de l’art haïtien » par les artistes Frantz Zéphirin, Jean Adrien Seïde et Lucien Morisset. Musée de Saint -Paul-de-Vence, France, organisé par le Centre d’art haïtien Espace Loas.
  • 2011 : « Frantz Zephirin et Prefete Duffaut » GrassiMuseum, Leipzig,Allemagne
  • 2011 : « Des arts premiers à l’art contemporain », Espace culturel de Théoule-sur-Mer, France, organisé par le Centre d’art haïtien Espace Loas.
  • 2010 : « Haiti Art-Naif ,souvenir d’un Paradis » Denkmalschmiede Hofgen Gallery (Allemagne)
  • 2010 : « Célébrer Haïti », dans le cadre du Festival Étonnants Voyageurs , Palais du Grand Large, Saint-Malo, France, organisé par le Centre d’art haïtien Espace Loas.
  • 2009 : « Le dernier voyage d’André Malraux en Haïti », Musée du Montparnasse, Paris, France. Prêt de toiles par le Centre d’art haïtien Espace Loas.
  • 2009 : “Roots & More ». Afrika Museum, Berg en Dal, Holland 2008 : Galerie Monnin, Pétionville, Haïti
  • 2008 : « L’Univers fantastique de Frantz Zephirin, Ambassade de France, Santo-Domingo, République-Domicaine
  • 2007 : American Visionary Art Museum,Baltimore , États-Unis

Prix et distinctions :

  • 1996 : Musée d’Art Moderne, République Dominicaine, Médaille d’Or.
  • 1994 : Prix Suisse et prix Europe de la peinture primitive moderne à Kasper Pro Arte, Morges, Suisse