Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

LORIUS Claude

France

Mémoires sauvées des glaces (Arthaud, 2016)

© Marc PERREY

Pendant des décennies, lorsque Claude Lorius alertait sur le danger des émissions de gaz à effet de serre pour le climat, il rencontrait, au mieux, de l’incrédulité. Avec « La Glace et le ciel » , Luc Jacquet rend hommage au chercheur.

Tout commence en 1955 : Claude Lorius, diplômé d’études supérieures de physique, répond à une petite annonce : "Recherche jeunes chercheurs pour participer aux campagnes organisées pour l’Année géophysique Internationale". Aujourd’hui Médaille d’Or du CNRS et membre de l’Académie des sciences, ce glaciologue est l’un des héros légendaires du premier hivernage en Antarctique en 1957. Deux hivernages en terre Adélie, raids d’exploration, campagnes de forages représentent plus de six ans sur ce continent.

En mettant en valeur l’importance des gaz à effet de serre sur la température de la Terre, il apporte la preuve qu’en surproduisant du gaz carbonique, l’homme est responsable du réchauffement climatique. Distingué par de nombreux prix, il est le seul Français à avoir reçu le prestigieux Blue Planet Prize en 2008 à Tokyo.

« La Glace et le ciel », film réalisé par Luc Jacquet, véritable hymne à la sauvegarde de la planète, évoque les découvertes du scientifique. Il a donné lieu à la publication de deux albums documentaires homonymes dont l’un à destination des plus jeunes. Les livres, tout comme le film, mettent en exergue cinq expéditions du glaciologue. On découvre la vie dans des bases isolées, le quotidien difficile des chercheurs, subissant des températures allant parfois au-delà des -50°C, les voyages périlleux à travers les crevasses des glaciers mais aussi des paysages à couper le souffle…

Cette année, le glaciologue publie son autobiographie, Mémoires sauvées des glaces, une occasion de revenir sur son parcours extraordinaire.


Bibliographie

  • Mémoires sauvées des glaces (Arthaud, 2016)
  • La glace et le ciel (Actes sud junior, 2015)
  • La glace et le ciel (Paulsen, 2015)
  • Voyage dans l’anthropocène. Cette nouvelle ère dont nous sommes les héros (Actes Sud, 2011)
  • 365 jours sous les glaces de l’antarctique (Glénat, 2008)
  • Planète blanche : les glaces, le climat et l’environnement (Odile Jacob, 2008)
  • Le Grand Défi des pôles (Découvertes Gallimard, 2007)
  • Paradis Blanc (Editions de la Martinière, 2006)
  • Glaces de l’Antarctique (Odile Jacob, 1991)
  • Antarctique, continent de l’extrême (Denoël, 1991)

Mémoires sauvées des glaces

Arthaud - 2016

En 2003, Claude Lorius est frappé par un accident cérébral
qui le laisse amnésique. Pour reconstruire sa mémoire et reconstituer le puzzle de sa vie, il exhume un à un de son grenier tous les souvenirs de sa vie et de sa longue carrière de glaciologue... L’aventure commence en 1955, par une petite annonce à la faculté de Besançon. On recherche des jeunes gens en bonne santé et ne craignant pas la solitude... Il ne se doute pas alors qu’on va lui proposer de participer à la plus grande aventure scientifique jamais entreprise sur le continent arctique.
Depuis ce premier hivernage en terre Adélie sur la base Charcot, en 1956, il a participé à plus de vingt expéditions polaires, dont certaines à Vostok, une ancienne station russe où la température peut descendre plus de 80 °C en-dessous de zéro.
C’est en terre Adélie qu’il fait l’une des plus incroyables découvertes... en observant les bulles de gaz libérées par le glaçon – un bout de carotte glacière – dans son whisky. Il a l’intuition que ces bulles contiennent le secret des temps immémoriaux où elles ont été emprisonnées. Vingt ans plus tard, la confirmation de ce pressentiment fera la une de la prestigieuse revue Nature.
Les apports scientifiques de Claude Lorius sont majeurs dans la compréhension de l’évolution des climats. Mais sa vie est avant tout une vie d’aventure, et ce livre révèle un être humain exceptionnel.

Enterrés volontaires sous les glaces de l'Antarctique

Enterrés volontaires sous les glaces de l’Antarctique

(Djamel Tahi, Claude Lorius et Roland Schlich, Terra Incognita, 2007, 26’) -

Enterrés volontaires sous les glaces de l’Antarctique

A l’intérieur de la station Charcot
Roland et Claude
A l’extérieur de la station Charcot

1957, Année géophysique internationale. À la station Charcot, au cœur du continent antarctique, trois jeunes scientifiques hivernent, isolés dans une baraque d’aluminium de 24 m² enfouie dans les glaces. Leurs travaux vont contribuer à jeter les bases de la climatologie actuelle.

Projection suivie d’un débat :
14h30 : Djamel Tahi, Claude Lorius & Co

La glace et le ciel

La glace et le ciel

Editions Paulsen - 2015

1955. Claude Lorius répond à une petite annonce et part avec deux compagnons pour un hivernage d’un an en Antarctique, sans possibilité de retour, ni d’assistance. Cette expérience change sa vie.
Sur ces terres vierges de toute expérimentation, le jeune homme réalise que chaque bulle d’air enserrée par les glaces des pôles est un échantillon de l’atmosphère de l’époque où elle fut emprisonnée. Autrement dit, à une profondeur de quelques mètres, la glace contient l’air que respiraient les Romains. La découverte est capitale. Elle amène à prouver que les hommes, par leurs activités, modifient la composition de l’atmosphère et réchauffent le climat.

Pendant quarante ans, il a mené de nombreuses expéditions scientifiques polaires qui l’ont entraîné dans des conditions critiques ; en pleine guerre froide, il a su dépasser les conflits entre puissances politiques.
Claude Lorius est un héros comme il y en a peu, qui a ouvert la voie et montré l’exemple.
Dans une seconde partie du livre, Gilles Ramstein, paléoclimatologue, et Jérôme Chappellaz, glaciologue, racontent l’histoire de notre planète, de sa naissance à nos jours, afin de mieux comprendre le subtil équilibre dont nous dépendons.


La glace et le ciel

La glace et le ciel

Actes Sud Junior - 2015

Le livre jeunesse dérivé du film de Luc Jacquet, « La Glace et le ciel ». La vie d’un scientifique spécialiste de l’Antarctique, Claude Lorius, lanceur d’alerte et visionnaire du changement climatique. De sa première aventure à 23 ans sur la base Charcot à la découverte du dérèglement climatique provoqué par l’homme, le film retrace une incroyable aventure humaine et scientifique dans les glaces de l’Antarctique. On découvre le quotidien difficile des chercheurs, les voyages périlleux à travers les crevasses des glaciers mais aussi des paysages et des découvertes à couper le souffle… Un témoignage à valeur patrimoniale.


Voyage dans l’anthropocène

La Martinière - 2011

Voyage dans l’anthropocène Qui transforme aujourd’hui l’atmosphère au point d’en dérégler le climat ? L’homme. Qui charrie plus de terre que tous les fleuves réunis ? L’homme. Qui acidifie les océans ? L’homme. Qui est en train de détruire les espèces vivantes qui constituent notre biosphère ? L’homme. C’est en cherchant à percer les mystères du réchauffement planétaire que les climatologues ont découvert une information essentielle : l’humain est devenu la principale force géologique sur la planète. Et les stratigraphes d’aujourd’hui de se réunir pour déterminer comment traiter cette nouvelle ère dont la brièveté est justement la caractéristique. Car l’Anthropocène est avant tout cela : l’histoire d’une formidable accélération qui nous questionne aujourd’hui sur notre rôle : serons-nous les gardiens de la Terre ou les spectateurs impuissants de notre toute-puissance ? Ce livre est le voyage d’un climatologue, Claude Lorius, pionnier des recherches sur le climat et lauréat du Blue planet prize (l’équivalent du Nobel pour les questions écologistes) et d’un journaliste, Laurent Carpentier, écrivain et spécialiste de questions environnementales, aux confins de cette nouvelle ère.