Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

INSEL Ahmet

Turquie

La Nouvelle Turquie d’Erdogan (La Découverte, 2015)

Ahmet Insel, figure intellectuelle, économiste et politologue turc, a été professeur et chef du département économie à l’université de Galatasaray (Istanbul) et vice-président de l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne. Il est l’un des animateurs de la maison d’édition turque Iletisim, éditorialiste au quotidien turc Radikal et membre de la revue sociopolitique Birikim, mensuel sociopolitique. Editeur de Oran Pamuk, il a publié ce grand écrivain turc depuis son premier roman.

Auteur de plusieurs ouvrages, dont Dialogue sur le tabou arménien (2009), il est également l’initiateur des quatre intellectuels qui lancèrent l’appel « Pardon aux Arméniens ». Cette pétition, à l’origine de ces intellectuels issus de la gauche turque, est une initiative forte de réconciliation après la "grande catastrophe » qui décima en 1915 un nombre importants d’arméniens. Ami de l’Arméno-Turc Hrant Dink, assassiné à Istanbul, Insel, très ancré à gauche, est connu en Turquie pour son approche critique du néolibéralisme, sa réflexion sur la recomposition de la gauche et son analyse du système politique de son pays.

Son dernier essai, La Nouvelle Turquie d’Erdogan, publié aux éditions La Découverte en 2015, présente un tableau précis des treize ans qui ont métamorphosé la Turquie, revenant sur tout un pan de l’histoire contemporaine turque. En décryptant l’histoire de plus de treize ans de règne sans partage de l’AKP (le parti conservateur musulman), l’ouvrage tente d’expliquer les recettes du succès de ce parti et dresse un portrait peu flatteur de l’actuel président turc.


Bibliographie : (sélective)

  • La Nouvelle Turquie d’Erdogan (La Découverte, 2015)
  • Dialogue sur le tabou arménien (Liana Levi, 2009)
  • La Turquie et l’Europe, une relation tumultueuse (L’Harmattan, 2000)
  • La Turquie entre l’ordre et le developpement (L’Harmattan, 1984)
  • Tiers Monde/poids et mesures (Le Sycomore, 1983)
La Nouvelle Turquie d'Erdogan

La Nouvelle Turquie d’Erdogan

La Découverte - 2015

Depuis 2002, la Turquie est dirigée par l’AKP (Parti de la justice et du développement) et par son leader charismatique, Recep Tayyip Erdogan. Ce pouvoir " musulman-démocrate " a profondément modifié le pays : urbanisation, forte croissance de l’économie, négociations avec l’Union européenne, rôle majeur au Moyen-Orient, etc. Pour autant, le bilan de ce long règne est ambivalent. Les avancées sur le front de la démocratisation ont progressivement laissé place à un autoritarisme rampant et à une politique de réislamisation de la société. L’armée turque a perdu son rôle de tutelle du régime, au prix de procès politiques fortement entachés d’irrégularités. Depuis 2008, les négociations avec l’UE piétinent. Des pas courageux pour résoudre le problème kurde ont été suivis par des mesures répressives, qui se sont étendues à l’ensemble des revendications démocratiques. Les protestations de Gezi, en 2013, ont révélé le visage autoritaire du pouvoir et les mutations en cours de la société. Dans cet essai documenté, Ahmet Insel nous éclaire sur les facteurs d’ascension de l’AKP, la stratégie politique et la persistance des succès électoraux d’Erdogan malgré les affaires de corruption et la lutte ouverte avec la communauté Gülen. Il montre ainsi que la société turque est constamment tiraillée entre culpabilités refoulées et désir de libération, entre peur de perdre son identité socio-historique et volonté d’être pleinement dans le monde moderne.


Revue de presse :

  • « Ahmet Insel, économiste et politologue turc, professeur à Paris-I après l’avoir été à Galatasaray, nous propose un livre éclairant sur l’histoire de ce courant politique qui n’entre pas dans nos cases préformatées. Il remonte pour cela à la chute de l’Empire ottoman et à la révolution kémaliste des années 1920, qui a laïcisé et occidentalisé à la hussarde (et à la française) une société encore archaïque. Il analyse la lente déchéance de ce régime appuyé sur l’armée, prompte au coup d’Etat. »
    Politis
  • « Un ouvrage en tout point remarquable. »
    Alternatives internationales
  • « Figure de l’intelligentsia dite libérale de Turquie (…) Ahmet Insel revient sur tout un pan de l’histoire contemporaine turque. En décryptant l’histoire de plus de treize ans de règne sans partage de l’AKP, (…) il écrit cet essai avec le recul nécessaire pour expliquer les recettes du succès de ce parti. »
    France Arménie
  • « Fin connaisseur de la vie politique turque, Ahmet Insel est un intellectuel engagé en faveur des questions sensibles (kurde, arménienne, des droits de l’homme). Flegmatique et sosie de Vittorio Gassman, cet éditorialiste des quotidiens Radikal et Cumhuriyet, signe là une excellente synthèse des treize années de pouvoir des islamistes et dresse un portrait peu flatteur de l’actuel président turc. »
    Le Monde
  • « Brillant politologue passé par les universités de Galatasaray et de Paris-Sorbonne, Ahmet Insel offre dans cet essai un tableau précis des treize ans qui ont métamorphosé la Turquie. »
    Sud Ouest
  • « Ahmet Insel mène sa réflexion en retraçant vingt ans de vie politique turque, resituant de façon précise et concise de très nombreux évènements marquants. Un livre utile pour comprendre le présent et l’avenir proche. »
    La Croix
  • « Dans une analyse fine de ce qui apparaît désormais comme une nouvelle Turquie, Ahmet Insel (…) se penche sur les racines de cette mutation initiée par l’AKP, le parti conservateur musulman. »
    Les Echos