IHIMAERA Witi

Haïti

Faux-semblant (Au vent des Îles, 2020)

Versatile et prolifique, premier romancier maori à être édité, Witi Ihimaera a publié douze romans, six recueils de nouvelles, écrit pour le théâtre et pour le cinéma, coproduit des films et documentaires, édité plusieurs livres sur les arts et la culture de Nouvelle-Zélande et enseigné à l’université d’Auckland. Il a reçu de nombreux prix prestigieux, dont le prix inaugural Star of Oceania de l’université d’Hawai’i en 2009, le prix de la Arts Foundation of New Zealand en 2009, le Toi Maori Maui Tiketike Award en 2010 et le Premio Ostana International Award décerné en Italie en 2010. Dans son dernier roman, il brosse un fabuleux portrait d’une nature en symbiose avec le peuple maori et celui d’une femme intrépide, intelligente, redoutable... et drôle. Adapté au cinéma sous le titre White Lies, ce livre porté par une plume savante et espiègle entre au cœur de l’histoire maorie, avec un récit à l’échelle du fossé qui sépare les communautés du pays.


Bibliographie :

  • Faux-semblant (Au vent des Îles, 2020)
  • La femme de Parihaka (Au vent des Îles, 2014)
  • Bulibasha, roi des Gitans (Au vent des Îles, 2009)
  • Kahu, fille des baleines, Illustrations de Bruce Potter (Au vent des Îles, 2009)
Faux-semblant

Faux-semblant

Au Vent des Iles - 2020

1935 : Paraiti, vieille guérisseuse maorie de grande renommée, sillonne la Nouvelle-Zélande avec son cheval, sa mule et son chien. Grâce à son savoir-faire ancestral et à une pharmacopée puisée dans la nature, elle soigne, soulage et sauve des vies. Mais lorsqu’une bourgeoise blanche de la ville la convoque pour l’aider à interrompre une grossesse déjà très avancée, elle se trouve face à un dilemme et à un secret terrible... un secret à l’échelle du fossé qui sépare les communautés du pays. Witi Ihimaera brosse un fabuleux portrait d’une nature en symbiose avec le peuple maori et celui d’une femme intrépide, intelligente, redoutable... et drôle. En 2013, ce roman a reçu le prix littéraire Nga Kupu Ora – Aotearoa Maori Book Awards et a été adapté au cinéma par Dana Rothberg sous le titre White Lies (Tuakiri Huna en maori).

La femme de Parihaka

La femme de Parihaka

Au Vent des Iles - 2014

La plume savante et espiègle de Witi Ihimaera étoffe son texte d’histoire maorie et des mouvements de contestation (il relate la véritable campagne de labours et de désobéissance civile qui aurait inspiré Gandhi), ainsi que de références à « L’homme au masque de fer », ou à « Fidelio », en passant par la Bible. L’histoire d’Erenora (Leonore) et d’Horitana (Florestan), c’est la grande histoire postcoloniale d’un amour fou entre deux êtres et entre un peuple et son pays.


Bulibasha, roi des Gitans

Bulibasha, roi des Gitans

Au Vent des Iles - 2009

Bulibasha raconte l’histoire d’un jeune Maori pris dans la rivalité opposant deux familles de tondeurs de moutons. Remontant aux disputes amoureuses et sportives du grand-père de chaque clan, la tension est constamment entretenue par les récits des grands événements de lutte contre l’ennemi…