Feuilleter le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger le catalogue
(Fichier PDF - 6.2 Mo)
Télécharger la grille
(Fichier PDF - 228.1 ko)

GESS

France

La Brigade Chimérique (Atalante, 2010)

Biographie

Depuis toujours passionné par la science fiction et le polar, un goût qu’il a développé en lisant Mœbius ou James Ellroy, Gess a mis ses crayons et son imagination au service des Brigades Chimériques, le scénario de bande dessiné inventé par Serge Lehman et Fabrice Colin, pour redonner vie aux figures mythiques des comics français.

Avant de s’adonner à sa passion, le dessin, ce Rouannais né en 1961 fait un tour par la sérigraphie puis par la maquette. Il travaille, entre autres, pour la marque de vêtements Oxbow. Sa rencontre avec les gens du fanzine « Café Noir » à Rouen va le convaincre de se lancer dans la bande dessinée. Après quelques histoires courtes, il conçoit le scénario et le dessin de son premier album, Teddy Bear : sur une Terre devenue inhabitable en dehors des « dômes », nouvelles cités robotisées et décadentes, un flic véreux, Closer, et son équipière Dolorès, vont mettre à jour le complot d’une multinationale de l’agroalimentaire...

Puis, dès 1995, paraissent les albums de Carmen Mc Callum, en collaboration avec Fred Duval qui en écrit le scénario : une héroïne au caractère bien trempé, plongée au cœur d’un monde spectaculaire et futuriste, fait face à des affaires explosives. Parallèlement, Gess a écrit le scénario de l’album Kazandou pour les éditions Glénat.

Pour les Brigades Chimériques, son graphisme, épuré de tout autre élément que l’histoire-même et largement inspiré par Mignola dans sa période Hellboy, opère une relecture moderne et ingénieuse des anciens codes du comics. Ses dessins ont été mis en couleur par Céline Bessonneau. "J’ai renoué avec des émotions d’enfant, les contes et légendes, le roman, le feuilleton. Je me suis emparé du scénario de Serge, ça venait comme une évidence. J’ai mis le dessin au service de l’histoire", dit-il à propos de sa collaboration avec Serge Lehman.


Bibliographie :

  • La brigade chimérique (tomes 4, 5, 6) (L’Atalante, 2010)
  • La brigade chimérique (tomes 1,2,3) (L’Atalante, 2009)

Albums de Carmen Mac Callum

  • Carmen Mac Callum : tome 11 Nouméa-Tchamba (Delcourt, 2011)
  • Carmen Mac Callum : tome 10 Mazzere (Delcourt, 2010)
  • Carmen Mac Callum : tome 9 Vendetta (Delcourt, 2009)
  • Carmen Mac Callum : tome 8 Dans le vide de Kirkwood (Delcourt, 2007)
  • Carmen Mac Callum : tome 7 L’appel de Baïkonour (Delcourt, 2005)
  • Carmen Mac Callum : tome 6 Le sixième doigt du Pendjab (Delcourt, 2003)
  • Carmen Mac Callum : tome 5 Deus Ex Machina (Delcourt, 2000)
  • Carmen Mac Callum : tome 4 Samuel Earp (Delcourt, 1999)
  • Carmen Mac Callum : tome 3 Intrusions (Delcourt, 1997)
  • Carmen Mac Callum : tome 2 Mare Tranquillitatis (Delcourt, 1996)
  • Carmen Mac Callum : tome 1 Jukurpa (Delcourt, 1995)

Albums de Kazandou

  • La voie du guerrier (Glénat, 1997)
  • Mangeurs d’âmes (Glénat, 1996)

Albums de Teddy Bear
- Show (Zenda, 1995)
- Djumbo Warrior (Zenda, 1993)
- Teddy Bear (Zenda, 1992)


Présentation de La Brigade Chimérique

Ils sont nés sur les champs de bataille de 14-18, dans le souffle des gaz et des armes à rayons X.
Ils ont pris le contrôle des grandes capitales européennes. Par-delà le bien et le mal.
Les feuilletonistes ont fait d’eux des icônes. Les scientifiques sont fascinés par leurs pouvoirs. Pourtant, au centre du vieux continent, une menace se profile, qui risque d’effacer jusqu’au souvenir de leur existence.

Revue de presse :

  • « C’est ce type de fantaisie, improbable mais cohérente, irréelle mais réaliste, que parcourt La Brigade chimérique. Dans un Paris de 1939 au bord de la guerre, Frédéric et Marie Joliot-Curie dirigent l’Institut du Radium, qui accueille les victimes d’armes chimiques et radioactives de la Grande Guerre ; des mutants aux capacités inouïes, dont le monde ne sait que faire. (…) La Brigade chimérique est une excellente « BD-feuilleton », très marquée par les pulps et les histoires de super-vilains des années 30, qui bénéficie du remarquable travail d’illustration de Gess, influencé pour sa part par Mike Mignola. » Chronic’Art
  • « L’idée d’exhumer d’anciens héros de la fiction européenne aujourd’hui oubliés (Le Nyctalope notamment) recrée une mythologie fascinante, qui n’a rien à envier à celle développée par la bande dessinée américaine. Et mélanger ces figures avec le monde réel de la science et de l’art de l’entre-deux guerres fonctionne à merveille, pour composer un univers solide et riche. Le trait façon Mignola de Gess donne à l’ensemble la patine fantastique adéquate. La Brigade chimérique était le comics à la française que tout le monde attendait. Il est là, ne passez pas à côté. » Bodoï