FROISSARD Vincent

France

Le livre des merveilles (Soleil, 2021)

Co-fondateur de l’atelier Zébulon, qui réalise des travaux divers tels que les décors pour le jeu Iznogoud, des fresques géantes ou encore des couvertures pour le magazine Jazz Actuel, il fait ses débuts aux éditions Delcourt, comme coloriste de plusieurs albums. Il mène par la suite une collaboration fructueuse avec le scénariste Etienne Le Roux, dont Le dernier voyage d’Alexandre Humboldt, récit flamboyant et halluciné, où son style artistique s’affirme magistralement. De l’Orient des contes aux routes de la soie et l’empire de Chine, nous retrouvons le duo avec bonheur sur les traces de Marco Polo avec Le livre des merveilles, paru cette année.

Vincent Froissard est né en 1969 et vit en Touraine.
Au cours de ses études dans une école de publicité, il fait la connaissance de Freddy Martin et crée avec lui l’atelier Zébulon en compagnie de Serge Torgnoll et d’Étienne Le Roux, atelier qui réalise des travaux divers tels que les décors pour le jeu Iznogoud, des fresques géantes ou encore des couvertures pour le magazine Jazz Actuel. Vincent Froissard réalise également de magnifiques illustrations pour la collection SF de Denoël, Lunes d’Encre. C’est en 2001, qu’il fait ses débuts aux éditions Delcourt comme coloriste de plusieurs albums.

Le style artistique de Vincent Froissard s’affirme magistralement avec
Le dernier voyage d’Alexandre Humboldt, (tome 1 Futuropolis 2010, tome 2 Futuropolis 2014), né de sa première collaboration fructueuse avec le scénariste Étienne Le Roux. Récit flamboyant et halluciné sur la dernière expédition du célèbre Alexandre Von Humboldt, aristocrate prussien, géographe, naturaliste qui explora l’Amérique du Sud et remonta l’Orénoque en compagnie du français Aimé Bonpland.
Le duo poursuit avec La mille et unième nuit, Collection Métamorphoses, éditions Soleil 2017. Si Shéérazade sait fasciner son auditoire, nul doute que ces deux artistes connaissent aussi l’art de la narration et de l’illustration. De l’Orient des contes aux routes de la soie et l’empire de Chine, nous les retrouvons avec bonheur sur les traces de Marco Polo avec Le livre des merveilles, Collection Métamorphoses, éditions Soleil 2021.

Bibliographie sélective

  • Le livre des merveilles, avec Étienne Le Roux (Soleil, 2021)
  • La mille et unième nuit, avec Étienne Le Roux (Soleil, 2017)
  • Le dernier voyage d’Alexandre de Humbolt, tome 2, avec Etienne Le Roux (Futuropolis, 2014)
  • Le dernier voyage d’Alexandre de Humbolt tome 1, avec Etienne Le Roux (Futuropolis, 2010)
  • Felicidad, tome 2, avec Thomas Mosdi (Delcourt, 2007)
  • Felicidad, tome 1, avec Thomas Mosdi (Delcourt, 2004)
Le livre des merveilles : La Vie et les voyages de Marco

Le livre des merveilles : La Vie et les voyages de Marco

Soleil - 2021

Grand voyageur devant l’éternel, Marco Polo n’en finit pas de fasciner : parti de Venise en 1271, il n’y reviendra qu’en 1295 après avoir exercé différentes fonctions auprès de l’Empereur de Chine, Kubilaï Khan, petits-fils de Gengis Khan, qui règne sur l’empire mongol. Librement adapté du journal de Marco Polo, Le livre des merveilles enchante car à la dimension historique s’ajoute une belle histoire de transmission. Marco Polo très âgé, se souvient et raconte ses aventures à un jeune vagabond qui ignore tout d’abord son identité. Peu à peu subjugué, celui-ci en redemande, tout comme nous lecteurs, envoûtés par les superbes illustrations de Vincent Froissard qui manie si bien gris colorés, demi-teintes et rehauts de couleur, restituant dans une mise en page soignée, l’atmosphère onirique du récit.

Le dernier voyage d’Alexandre de Humbolt

Futuropolis - 2010

En se basant sur la vie réelle d’Alexandre de Humboldt, célèbre naturaliste qui explora la planète au 19e siècle, Étienne Le Roux nous entraîne dans un voyage fantastique, aux confins du réel... un récit digne des romans d’aventures à la Jules Verne, la fantaisie débridée en plus ! La mise en scène et le dessin de Vincent Froissard, rappelant aussi bien les grands illustrateurs de l’époque (Gustave Doré) que les auteurs les plus modernes (Chris Ware) donne au récit une tonalité unique et envoûtante. Le dernier voyage d’Alexandre de Humboldt mettent en scène l’un des plus grands naturalistes du 19e siècle. De manière jubilatoire, Étienne Le Roux et Vincent Froissard renouent avec les grands récits d exploration du temps où la terre recelait encore des espaces inexplorés. Nous sommes le 22 décembre 1847. Alexandre de Humboldt, célèbre naturaliste à la retraite, doit se rendre au repas annuel de l’Académie des sciences, lorsqu’une jeune fille se présente à lui avec le carnet du dernier voyage de son défunt père, Aymé Bonplant, disparu dans la jungle amazonienne. À la lecture de ce carnet, Humboldt décide de partir immédiatement de l’autre côté de l’Atlantique sur les traces de celui qui fut un confrère estimé mais surtout un ami. Ce départ précipité fait sensation à l’Académie. Pourquoi le vieil homme, qui n’est plus parti en expédition depuis si longtemps, a-t-il tout laissé pour, une nouvelle fois, explorer le monde ? Son grand rival à l’Académie, subodorant une découverte sensationnelle, part à sa suite...

Programme


Dimanche

11h15
L’univers de
Chaine EV3

Invité : FROISSARD Vincent