Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

REEVES Hubert

Canada

L’univers (Le Lombard, 2016)

© Astrid di Crollalanza

Biographie

Grand vulgarisateur, ardent militant environnementaliste, fabuleux conteur, et homonyme d’un astéroïde auquel il a donné son nom, Hubert Reeves est l’un des plus célèbres astrophysiciens du monde. Tout au long de sa vie, il s’attachera à chercher un compromis entre science et art afin d’interpréter, expliquer et partager sa vision de l’univers.

Né en 1932 au Québec, il est très tôt attiré par les sciences, tandis que sa famille lui transmet la fibre artistique et musicale. Une grande partie des travaux d’Hubert Reeves est destinée, dans les années soixante, au décryptage de l’origine des atomes, la nucléosynthèse. Entre 1960 et 1965, il est professeur au département de physique de l’Université de Montréal, consultant à la NASA, conseiller scientifique à Saclay au Commissariat à l’énergie atomique et directeur de recherche au CNRS de Paris. Si certains des nombreux ouvrages et conférences qu’il écrit et anime, sont adressés aux scientifiques, la plupart de ses écrits vise un large public. Hubert Reeves considère en effet qu’un des intérêts majeurs de la science réside dans sa transmission au plus grand nombre.

Dans les années 1970, il commence à s’exprimer publiquement, notamment sur la physique nucléaire. À la suite de la suggestion d’une amie, il décide de mettre par écrit ses connaissances et commence la rédaction de Patience dans l’azur, dont le titre est inspiré d’un poème de Paul Valéry. Le manuscrit, refusé par une trentaine de maisons d’édition, est réécrit par Hubert Reeves avec l’aide de son ami physicien Jean-Marc Lévy-Leblond, pour être finalement publié en 1981. Le livre connaît un grand succès après sa présentation à l’émission Apostrophes de Bernard Pivot.
Une lectrice de Patience dans l’azur lui envoie une lettre qui lui inspire Poussières d’étoiles, sorti en 1984 et dans lequel il met en exergue un passage de cette lettre : « On m’a dit : tu n’es que cendres et poussières. On a oublié de me dire qu’il s’agissait de poussières d’étoiles ».
Contre l’accusation d’un positivisme excessif, il écrit en 1984 sur la plus grande menace planétaire perceptible à l’époque, celle engendrée par la guerre froide. Il publie ainsi L’Heure de s’enivrer en 1986, où il dresse un portrait inquiétant des arsenaux nucléaires des deux grandes puissances américaine et soviétique.

Dans les années 1990-2000, il donne de plus en plus de conférences et participe à des émissions de télévision (Histoire de l’Univers au Canal Savoir, Nuit des étoiles sur France 2). En 2000, il fait don de 100 000 dollars canadiens à l’Université Laval pour créer le fond Hubert-Reeves qui permet d’offrir chaque année des bourses à des étudiants de deuxième cycle en astrophysique.

Sensible à l’impact environnemental de l’activité humaine, Hubert Reeves est aussi connu pour son militantisme dans la défense de l’environnement. Depuis 2001, il préside "Humanité et Biodiversité", une association reconnue d’utilité publique ayant pour objectif de mener des actions de protection de la nature et de sensibilisation du public.
C’est dans la volonté d’éveiller les consciences des petits et des grands qu’il publie ainsi en 2015 un livre co-signé par l’océanographe Yves Lancelot, La mer expliquée à nos petits-enfants. L’astrophysicien raconte le rôle de la mer dans le Système solaire et dans l’Univers tandis que l’océanographe l’analyse du point de vue de la Terre. Ce livre, dans un jeu de questions/réponses, plonge le lecteur dans les profondeurs d’un lieu fascinant, « le cœur d’un système global dont dépend l’équilibre de la planète », si présent dans nos imaginaires et pourtant si méconnu : la mer.

Dans le même esprit de diffusion des savoirs, Hubert Reeves publie cette année une bande-dessinée, L’univers, en collaboration avec le bédéiste Daniel Casanave pour la nouvelle collection dédié au 12-18 ans La petite Bédéthèque des Savoirs. Avec le talent de vulgarisateur qu’on lui connaît, il explique, en faisant d’habiles parallèles avec la créativité humaine, ce que l’on sait aujourd’hui de la création de l’univers. Avec ses mots et ses idées tout en simplicité, Hubert Reeves arrive à faire comprendre l’infiniment complexe, tout en amenant ses lecteurs au bord du gouffre métaphysique.


Bibliographie

  • L’univers (Le Lombard, 2016)
  • La mer expliquée à mes petits-enfants, co-auteur Yves Lancelot (Seuil, 2015)
  • Le Joli monde d’Hubert Reeves (Elytis, 2009)
  • Arbres aimés (Le Seuil, 2009)
  • Petite histoire de la matière et de l’univers (Éditions Le Pommier, 2008)
  • Poussières d’étoiles, édition revue et corrigée (Seuil, 2008)
  • Je n’aurai pas le temps : Mémoires (Seuil, 2008)
  • Patience dans l’azur (MultiMondes, 2007)
  • Chroniques des atomes et des galaxies (Seuil, 2007)
  • Soleil : Histoire à deux voix (Seuil Jeunesse, 2006)
  • Boite 10 Ex. Chroniques du Ciel et de Vie (Le Seuil, 2005)
  • Chroniques du ciel et de la vie (Le Seuil, 2005)
  • L’espace prend la forme de mon regard (Le Seuil, 1999)

Les Secrets de l’Univers

Robert Laffont - 2016

Dans ce volume sont réunis cinq des nombreux livres de l’astrophysicien Hubert Reeves, qui permettent au lecteur de prendre connaissance à la fois des extraordinaires avancées de la recherche en matière de cosmologie et de la compréhension nouvelle que nous apportent les scientifiques, astrophysiciens, physiciens, mathématiciens, cosmologistes… Big Bang, matière noire, énergie sombre, univers parallèles, antimatière, trous noirs, première seconde… Toutes ces découvertes scientifiques sont explicitées par Hubert Reeves au fil de ses ouvrages. Notre univers a une histoire, a-t-on découvert au XXe siècle, c’est ce qu’Hubert Reeves a su faire comprendre au grand public depuis plus de trente-cinq ans, dès la publication de Patience dans l’azur(1981).

La Petite Bédéthèque des Savoirs, Tome 2 : l'Univers

La Petite Bédéthèque des Savoirs, Tome 2 : l’Univers

Le Lombard - 2016

CRÉATIVITÉ COSMIQUE ET ARTISTIQUE

Avec le talent de vulgarisateur qu’on lui connaît, Hubert Reeves explique, en faisant d’habiles parallèles avec la créativité humaine, ce que l’on sait aujourd’hui de la création de l’univers. Avec ses mots et ses idées simples, épurés comme des haïkus, Hubert Reeves arrive à faire comprendre l’infiniment complexe, tout en amenant ses lecteurs au bord du gouffre métaphysique.


La Mer expliquée à nos petits-enfants

La Mer expliquée à nos petits-enfants

Seuil - 2015

Je te vois rêver devant notre globe terrestre. J’aimerais savoir ce qui te fascine à ce point.
— C’est surtout l’océan. J’aimerais y naviguer. Monter à bord des grands voiliers. Participer aux longues courses océaniques. Comprendre le jeu des vagues et des courants.
— Sais-tu que ces espaces qui te font rêver occupent les trois quarts de la surface du globe ? Qu’ils restent un des domaines les moins connus de la planète ? Si les hommes ont laborieusement exploré presque tous les continents, pendant longtemps ils ont méconnu les océans et leurs grands fonds qui sont particulièrement difficiles d’accès. On commence à peine à les parcourir et ce que l’on y découvre est stupéfiant : des volcans en pleine activité, des jaillissements de fumées noires, des poissons qui vivent dans les ténèbres et des myriades de crevettes qui se multiplient le long de cheminées crachant des eaux bouillantes.
— Mais, par-delà leur intérêt scientifique, en quoi les océans nous concernent-ils ?
— C’est qu’ils jouent un rôle essentiel pour l’humanité, tant par leurs ressources alimentaires que par leur influence sur le climat, et que nous menaçons aujourd’hui leur équilibre. Apprenons à les respecter !


Patience dans l'azur

Patience dans l’azur

Seuil - 2014

« Patience, patience,
Patience dans l’azur !
Chaque atome de silence
Est la chance d’un fruit mûr !

Paul Valéry, étendu sur le sable chaud d’une lagune, regarde le ciel. Dans son champ de vision, des palmiers se balancent mollement, mûrissant leurs fruits. Il est à l’écoute du temps qui sourdement fait son œuvre. Cette écoute, on peut l’appliquer à l’univers. Au fil du temps se déroule la gestation cosmique. À chaque seconde, l’univers prépare quelque chose. Il monte lentement les marches de la complexité. »
H.R.

Quand Hubert Reeves rencontre Paul Valéry, et l’astrophysique la poésie, la vulgarisation des sciences s’enrichit d’un grand classique qui, en un quart de siècle, n’a pas pris une ride.


Poussières d'étoiles

Poussières d’étoiles

Seuil - 2014

Ce livre voudrait être une ode à l’Univers.
J’ai tenté de rendre hommage
à sa splendeur et son intelligibilité,
d’exprimer à la fois sa créativité et sa richesse.
J’ai voulu donner à contempler
Et à comprendre.

Hubert Reeves


Le Joli monde d’Hubert Reeves

Elytis - 2009

Qu’est-ce que la biodiversité ? A-t-on des raisons de penser que la vie existe ailleurs ? Pourquoi la Terre est-elle habitable ? Quel est l’avenir des centrales nucléaires ? Quelle est l’espèce la plus menacée en France ?

Dans ce Joli petit monde – une série radiophonique de l’Atelier de création du grand Est et diffusée sur France Bleu – Hubert Reeves et Christophe Aubel se prennent à rêver d’un monde plus beau, d’une planète plus saine, d’une société plus juste et plus respectueuse de son environnement.

À travers les réponses, parfois surprenantes, à ces grandes questions, c’est bien la pérennité de notre espèce et l’avenir tout entier de notre Terre qui se dessinent.


L'Heure de s'enivrer

L’Heure de s’enivrer

Seuil - 2007

« Ainsi, toutes ces combinaisons fertiles de la matière, cette activité nucléaire des étoiles, ce bourdonnement électromagnétique des nébuleuses, cette exubérance biochimique de l’océan primitif, tout cela n’aurait d’autres sens que de préparer l’holocauste nucléaire ? La conscience n’émergerait-elle ? en quinze milliards d’années ? que pour s’éliminer en quelques minutes ? Nous sommes les témoins et les acteurs de cette période de l’histoire où ces questions deviennent décisives. Si nous avons un rôle à jouer dans l’Univers, c’est d’ aider la nature à accoucher d’elle-même.
L’intelligence n’est pas nécessairement un cadeau empoisonné. L’absurde est encore évitable. L’éveil de la jubilation est, peut-être, l’antidote le plus efficace. »