Téléchargez Dimanche Ouest France
(Fichier PDF - 2.7 Mo)

Dico des invités

SCHUITEN François

Belgique

La Douce (Casterman, 2012)

Biographie

© I Franciosa
François Schuiten et Benoît Peeters

C’est avec beaucoup d’émotion que de nombreux lecteurs découvrent à la fin des années 1980, dans le célèbre magazine (À Suivre), les premières planches de BD signées par Benoît Peeters et François Schuiten. De l’esprit du premier naissent des récits eschatologiques et oniriques, où l’on croise les figures de génies littéraires et de grands scientifiques, de Jules Verne à Hitchcock en passant par Einstein, dans une atmosphère étrange et mystique, très fin de siècle. François Schuiten, quant à lui, réalise des dessins soignés, minutieux, qui apportent à l’époque un grand coup de vent frais au 9ème art, les Cités Obscures, qu’il dessine avec beaucoup de brio, donnent le vertige et écrasent le lecteur sous le poids de leurs ténèbres.

Né à Bruxelles en 1956 dans une famille d’architectes, il n’a que 16 ans lorsque ses planches sont publiées pour la première fois : Mutation, une histoire courte entièrement dessinée au bic, paraît dans l’édition belge de Pilote. À l’atelier bande dessinée de l’Institut Saint-Luc, il rencontre Claude Renard avec qui il réalisera deux albums : Aux médianes de Cymbiola et Le Rail, regroupés sous le titre Métamorphoses. Avant de collaborer avec son grand ami Benoît Peeters, c’est avec son frère Luc, qu’il élabore au fil des ans le cycle des "Terres creuses" dans les pages de Métal Hurlant. Trois albums sont parus à ce jour : Carapaces, Zara et Nogegon.

C’est cependant pour la série des Cités Obscures, que François Schuiten est mondialement connu. Les albums du duo franco-belge, traduits dans une dizaine de langues, obtiennent de nombreuses récompenses au fil des années. La Fièvre d’Urbicande reçoit ainsi l’Alfred d’or du festival d’Angoulême en 1985, avant que Schuiten ne décroche le Grand Prix en 2002 pour l’ensemble de son œuvre. N’hésitant pas à sortir du cadre traditionnel de la bande dessinée, les deux amis écrivent à deux des scénarios, co-scénarisent des docu-fictions, Le Dossier B et L’Affaire Desombres, et de nombreuses expositions sur le monde des Cités Obscures.

Toujours novateur, François Schuiten évolue aussi en solo dans plusieurs projets monumentaux. Scénographe virtuose, il réalise, entre autres, la scénographie de l’opéra de Rossini, La Cenerentola, celle du Musée des Ombres, présenté successivement à Angoulême, Sierre, Bruxelles et à Paris, ainsi que le Pavillon du Grand-Duché de Luxembourg à l’Exposition Universelle de Séville. Ses talents de dessinateurs le ramènent naturellement à l’architecture : on lui confie la conception de deux stations de métro, Porte de Hal à Bruxelles, et Arts et Métiers à Paris. Dans son dernier album, La Douce, il s’échappe des Cités Obscures, avec un récit mélancolique, mais aussi un défi technologique : il s’attaque dans cet album à la réalité augmentée.


Bibliographie :

  • La Douce (Casterman, 2012)
  • Le guide des cités (Casterman, 2011)
  • L’Echo des Cités : Histoire d’un journal (Casterman, 2010)
  • Les Terres Creuses, Tome 3 : Nogegon (Casterman, 2010)
  • Les Mers perdues (Attila, 2010)
  • Un opéra pictural - Livre avec un DVD (i Editions !, 2006)
  • Les portes du possible (Casterman, 2005)
  • La Maison Autrique : Métamorphose d’une maison Art Nouveau (Les impressions nouvelles, 2004)
  • Les cités obscures : La frontière invisible (Casterman, 2004)
  • Mary la penchée (Casterman, 2002)
  • L’aventure des images - T167 De la bande dessinée au multimédia (Autrement, 1996)
  • Les chevaux de lune (Duculot, 2004)
  • Les Cités obscures : Le Guide des Cités (Casterman, 2002)
  • Les Cités obscures, tome 1 : La Frontière invisible (Casterman, 2002)
  • Les Cités obscures : L’Echo des cités (Casterman, 2001)
  • Voyages en utopie (Casterman, 2000)
  • L’archiviste (Caterman, 2000)

Présentation de La Douce

spip_logoÀ cinquante ans passés, Léon Van Bel, machiniste-mécanicien proche de la retraite, s’accroche passionnément à son métier de cheminot, et à la machine qui l’incarne : la 12.004, somptueuse loco à vapeur de plus de vingt mètres de long, avec laquelle il a déjà fait quatre fois le tour de la terre et qu’il surnomme affectueusement « la Douce ». Mais au fond, il ne se fait guère d’illusions. Dans ce monde qui pourrait être le nôtre, les transports ferroviaires traditionnels seront très bientôt détrônés par le téléphérique, et Van Bel irrémédiablement mis au rancart, sacrifié comme sa machine aux exigences de la modernité. Pour protéger la loco du dépeçage, le vieux cheminot révolté tente, en vain, de voler la Douce. Persuadé néanmoins qu’elle a pu échapper aux ferrailleurs, et qu’il saura la retrouver, il embarque clandestinement à bord du téléphérique, en compagnie d’une jeune femme mutique dont il a déjà brièvement croisé la route, dans des circonstances dramatiques…


À découvrir :

  • La bande annonce de La Douce :

Revue de Presse :

  • Les journalistes du Blog BD de France 3 Poitou Charente rencontrent François Schuiten pour son dernier album :
Le Dossier B

Le Dossier B

(Wilbur Leguebe, sur un scénario de François Schuiten, Benoît Peeters et Wilbur Leguebe, SAGA FILM, 1995, 53’) -

Un palais de justice démesuré, au cœur de Bruxelles cacherait un parcours initiatique... Un passage secret conduirait les membres d’une secte à une ville parallèle : Brüsel... Le Dossier B. : ce fut à l’origine un livre, paru en 1960 et devenu introuvable. Selon ce livre, une secte composée d’hommes politiques et d’architectes influents détruirait Bruxelles pour édifier une ville utopique.
Où mènent les quarante kilomètres de souterrains découverts récemment sous la capitale de l’Europe ? Y a-t-il un sens caché à une autodestruction quasi systématique ? Pourquoi la "Bruxellisation" ?
Le Dossier B. est aujourd’hui une enquête filmée, à la fois journalistique, historique, policière. Le Dossier B. voyage entre le documentaire et la fiction. L’imaginaire sert de révélateur au réel.


Le dossier B

Le dossier B

Wilbur Leguebe, François Schuitten, Benoît Peeters (Les Impressions nouvelles /1995 / 53’) -


Un palais de justice démesuré au cœur de Bruxelles cacherait un passage secret qui conduirait les membres d’une secte à une ville parallèle : Brüsel... Composée d’hommes politiques et d’architectes influents cette secte détruirait souterrainement Bruxelles pour édifier une ville utopique. Une enquête filmée, à la fois journalistique, historique, et policièr. Un voyage à la lisière du documentaire et de la fiction, où l’imaginaire des créateurs des “Cités obscures” sert de révélateur au réel.


Le Dossier B


La théorie du grain de sable

Casterman BD - 2013

La Douce

Casterman BD - 2012

La Douce À cinquante ans passés, Léon Van Bel, machiniste-mécanicien proche de la retraite, s’accroche passionnément à son métier de cheminot, et à la machine qui l’incarne : la 12.004, somptueuse loco à vapeur de plus de vingt mètres de long, avec laquelle il a déjà fait quatre fois le tour de la terre et qu’il surnomme affectueusement « la Douce ». Mais au fond, il ne se fait guère d’illusions. Dans ce monde qui pourrait être le nôtre, les transports ferroviaires traditionnels seront très bientôt détrônés par le téléphérique, et Van Bel irrémédiablement mis au rancart, sacrifié comme sa machine aux exigences de la modernité. Pour protéger la loco du dépeçage, le vieux cheminot révolté tente, en vain, de voler la Douce. Persuadé néanmoins qu’elle a pu échapper aux ferrailleurs, et qu’il saura la retrouver, il embarque clandestinement à bord du téléphérique, en compagnie d’une jeune femme mutique dont il a déjà brièvement croisé la route, dans des circonstances dramatiques…


Le guide des cités

Casterman BD - 2011

Edition revue et augmentée. Un oubli incompréhensible vient enfin d’être réparé. Voici le premier guide consacré aux "Cités obscures". Grâce au voyage accompli par François Schuiten et Benoît Peeters et à trente années de recherches minutieuses, il est aujourd’hui possible de découvrir dans toute sa richesse un univers trop longtemps considéré comme mythique. On trouvera notamment dans ce Guide : des cartes et des plans, des précisions sur la faune et la flore, les beaux-arts, les sciences et les techniques ; une description des principaux lieux de Passage : le Palais de Justice de Bruxelles, le métro Arts et Métiers à Paris, le musée A. Desombres ; des renseignements pratiques sur le logement, les moyens de transport, la cuisine et les vins ; une évocation de grandes Cités comme Alaxis, Blossfeldtstad, Calvani ou Xhystos ; des portraits de personnages illustres ou injustement méconnus comme Joseph Abraham, Ernest Dersenval, Marie-Laure Duraine de Montignac, Eugen Robick, Axel Wappendorf.


Les Cités Obscures, tome 10 : L’Ombre d’un homme

Casterman BD - 1999

L’enfant penchée

Casterman BD - 1999

L’univers de François Schuiten

Avec François Schuiten - Saint-Malo 2012

Une rencontre amicale autour de François Schuiten, animée par Thierry Bellefroid.


Voyage en réalité augmentée

Avec François Schuiten - Saint-Malo 2012

Avec François Schuiten