Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Bibliothèque

Diabou Ndao

Syros

Diabou Ndao raffole des gnioules, ces petites noix de palmier que l’on casse pour croquer l’amande qui se trouve dedans. Jour et nuit, Diabou Ndao casse inlassablement ses gnioules ! Mais une nuit qu’elle est seule dans la cour de la maison, à se régaler, on entend un lion rugir au loin. " Ce n’est pas un petit lion qui fera courir Diabou Ndao ", assure la filette. Pourtant les rugissements ne tardent pas à se rapprocher...


Revue de presse

« Un texte simple, destiné à l’oralité, rythmé et vibrant, marqué par la répétition et l’humour, de courtes phrases et des dialogues. » ActuaLitté

« L’illustratrice, Vanessa Hié, a magnifiquement imaginé et peint le décor de ce conte destiné aux 3-4 ans et bien plus. Provenant du recueil Mariama et autres contes, Diabou Ndao a le mérite de nous enrichir d’un rire revigorant. » Monde du livre

« Tout est chouette dans cet album : l’histoire, les illustrations, le CD. Le récit est vraiment très drôle (grand succès parmi l’auditoire grand succès quand les personnages se dévorent à tour de rôle et ressortent par les fesses…) et inattendu pour nous, même si c’est un conte africain classique et que l’on retrouve le fantasme de la «  dévoration » dans des contes occidentaux, comme Le Petit Chaperon Rouge. » Le beateau livre

Sous le chapiteau des mots : une anthologie de poèmes autour du cirque, des saltimbanques et autre baladins...

Sous le chapiteau des mots : une anthologie de poèmes autour du cirque, des saltimbanques et autre baladins...

Rue Du Monde - 2016

Ils donnent vie à nos cités et à nos rêves. Ils nous font rire sur leur bicyclette branlante ou frissonner sur leur trapèze suspendu à un nuage. Ils sont même capables de faire grimacer les rabat-joie des beaux quartiers... Laissez passer les saltimbanques, les circassiens, tous ces artistes de la piste et de la rue ! Laissez-les entrer dans ce livre : 30 poètes d’hier et d’aujourd’hui leur font une haie d’honneur.


Revue de presse

« Cette anthologie donne aussi la parole à Alexandre Romanès directeur de chapiteau et amoureux des mots.Les images toujours pleines de poésie de Vanessa Hié apportent des couleurs qui illustrent à merveille ces textes. Les effets sensibles de matière donnent du mouvement aux voiles du chapiteau et invitent à un grand et beau voyage. » Les enfants à la page

Diabou Ndao

Diabou Ndao

Syros - 2017

Diabou Ndao raffole des gnioules, ces petites noix de palmier que l’on casse pour croquer l’amande qui se trouve dedans. Jour et nuit, Diabou Ndao casse inlassablement ses gnioules ! Mais une nuit qu’elle est seule dans la cour de la maison, à se régaler, on entend un lion rugir au loin. " Ce n’est pas un petit lion qui fera courir Diabou Ndao ", assure la filette. Pourtant les rugissements ne tardent pas à se rapprocher...


Revue de presse

« Un texte simple, destiné à l’oralité, rythmé et vibrant, marqué par la répétition et l’humour, de courtes phrases et des dialogues. » ActuaLitté

« L’illustratrice, Vanessa Hié, a magnifiquement imaginé et peint le décor de ce conte destiné aux 3-4 ans et bien plus. Provenant du recueil Mariama et autres contes, Diabou Ndao a le mérite de nous enrichir d’un rire revigorant. » Monde du livre

« Tout est chouette dans cet album : l’histoire, les illustrations, le CD. Le récit est vraiment très drôle (grand succès parmi l’auditoire grand succès quand les personnages se dévorent à tour de rôle et ressortent par les fesses…) et inattendu pour nous, même si c’est un conte africain classique et que l’on retrouve le fantasme de la «  dévoration » dans des contes occidentaux, comme Le Petit Chaperon Rouge. » Le beateau livre


L'opéra volant

L’opéra volant

Rue Du Monde - 2014

Oisel, un jeune oiseau qui aime danser, rêver et jouer, sauve une fillette, un jour d’orage. Mais dans la cité où elle vit, les artistes ne sont pas les bienvenus. Chassé, Oisel rassemble une troupe d’oiseaux joyeuse et colorée, avec laquelle il monte le projet d’un opéra itinérant. Au sommet de sa gloire, il retrouve la fillette et parvient à faire aimer la musique et la poésie à ses concitoyens


Revue de presse

" Un très beau texte de Carl Norac, poétique et sensible sur la vie d’artiste avec des personnages haut en plumes colorées !
De belles illustrations de Vanessa Hié qui maîtrise parfaitement sa technique de peinture et de collage. Le mélange des couleurs et des motifs donnent vie à cette troupe d’oiseaux artistes, dans un esprit victorien." Librairies Sorcières

" On pense à la troupe de Molière sur les routes de France, on pense aux artistes maudits et aux adulés, à ceux qui vivent en intermittents de la Beauté et de la misère… Quel bel hommage ! Le vaste format du livre permet à Vanessa Hié de déployer des images somptueuses, un opéra de couleurs et de costumes, des volées d’oiseaux fabuleux… Un livre qui plaira à tout âge, à ne pas manquer." Centre Denise Escarpit