Téléchargez le Catalogue 2019
(Fichier PDF - 7 Mo)
Téléchargez la grille horaire
(Fichier PDF - 2.5 Mo)

Dico des invités depuis 1990

LARUE Ïan

France

Libère-toi Cyborg ! Le pouvoir transformateur de la science-fiction féministe (Cambourakis, 2018)

Professeure de littérature, passionnée de science-fiction, romancière et essayiste, Anne ou Ïan Larue est aussi une féministe invétérée dont les recherches constituent des mine d’informations pour les études de genres. Autrice d’un essai brillant sur la figure des cyborgs dans la science-fiction, elle est nominée dans la catégorie essai du Grand Prix de l’Imaginaire… Elle tente d’y définir les contour philosophiques de la figure du cyborg dans la science-fiction féministe.

Anne / Ïan Larue est normalienne, professeure de littérature, arts et culture à l’Université Paris-13 et s’intéresse particulièrement à la littérature dite "de genre". Connaisseuse de la littérature SF, elle publie des nouvelles et un roman La vestale du Calix (L’Atalante) qui suivent cette veine.

Elle est l’autrice de nombreux essais dont Dis Papa, c’était quoi le patriarcat ? (iXe) et Histoire de l’art d’un nouveau genre. En 2010 elle publie un essai sur l’antichristianisme, le féminisme et la défense de mai 1968 : Fiction, féminisme et post-modernité : les voies subversives du roman contemporain à grand succès (Garnier), livre qui fut censuré et retiré de la vente par l’éditeur pour raisons idéologiques en mai 2010, et remis en vente au mois de juillet suivant après une pétition des universitaires visant à relancer sa distribution.

En parallèle de ses activités de recherche et d’écriture elle conçoit aussi des bijoux en forme de clitoris ou vulve à partir de ses recherches sur les représentations de déesses dans la préhistoire.

En 2018 parait chez Caramboukis son excellent essai Libère-toi Cyborg ! Résolument féministe, ce texte explore les différents avatars des cyborgs dans la science fiction féministe en explorant les œuvres de divers autrices et auteurs du genre. Ïan Larue y redéfinit la figure fondatrice que constitue le cyborg en prenant pour point de départ le Manifeste Cyborg. « Le cyborg est l’hybride suprême, hybride netre femme réelle et un personnage de roman qui se superpose à elle pour la doter de mille nouvelles possibilités dont celle, fondamentale, de faire éclater capitalisme, famille et patriarcat. » Cet essai est nominé pour le prix de l’essai du Grand Prix de l’Imaginaire qui sera décerné durant l’édition 2019 du festival.

Photo : ©Red Lancaster

Libère-toi cyborg ! Le pouvoir transformateur de la science fiction féministe

Libère-toi cyborg ! Le pouvoir transformateur de la science fiction féministe

Cambourakis - 2018

Gynoïdes, sorcières, vampires, chiennes et souris de laboratoire : toutes sont liées à la cyborg de Donna Haraway. Reprenant ta liste d’auteurs et autrices de science-fiction féministe citées à la fin du Manifeste cyborg, ïan Larue redéfinit cette figure fondatrice dans la pensée de la philosophe : « La cyborg, c’est l’esclave noire qui apprend à lire dans un roman d’Octavia Butler ; la jeune fille encapsulée qui, loin de se sentir handicapée, connaît des milliers de connexions ; la fille-orque transportée dans les étoiles. La cyborg est l’hybride suprême, hybride entre une femme réelle et un personnage de roman qui se superpose à elle pour la doter de mille nouvelles possibilités dont celle, fondamentale, de faire éclater capitalisme, famille et patriarcat. »

Programme


Dimanche

17h30
Grand Prix de l’Imaginaire : remise de prix
Maison de l’Imaginaire

Invités : FRUCTUS Nicolas, DEWDNEY Patrick, SOMERS Nathalie, LARUE Ïan