Les pouvoirs de la littérature

On les croit dérisoires, face au chaos
du monde. Mais c’est tout le contraire :
les invités, cette année en témoignent.
Parce que ce sont les artistes qui
donnent un visage à l’inconnu du
monde. Parce que la littérature
témoigne d’une dimension de liberté
en l’être humain. Pourquoi croyezvous
que les tyrans mettent en prison
les poètes ?


Les pouvoirs de la littérature

Les rencontres

APRÈS-MIDI

POUVOIR DES IMAGES, POUVOIR DES MOTS : L’ÉCRITURE DU SILENCE

Quels rapports photographes ou écrivains entretiennent-ils à l’indicible et à l’invisible ? Une photographie réussie n’est pas une simple « reproduction du « réel » – ce sont les photos ratées qui le (...)

SHAKESPEARE, CERVANTÈS NOS CONTEMPORAINS

Ils meurent le même jour d’avril 1616. Deux immenses écrivains européens, aux destins bien dissemblables.

GARDIENS DU SENS DES MOTS

Vaclav Havel le rappelait sans cesse : la responsabilité première des écrivains, face aux totalitarismes, est d’être les gardiens du sens des mots. Le sens des mots : c’est bien l’enjeu. Cette manière insidieuse, que nous détaillaient tous les dissidents des pays de l’Est venus au festival, qu’avait le pouvoir en place de renverser le sens des mots en son inverse, d’appeler liberté l’oppression, « (...)

« CREATIVE NON-FICTION »

Qu’est-ce qui différencie un récit de voyage d’un reportage ? La littérature de l’écriture journalistique ? À partir de ces interrogations s’est développé, d’abord aux États-Unis, avant de se (...)

FABRIQUES D’ÉCRITURE

Chaque écrivain entretient un rapport particulier à l’écriture, développe de petites manies qui sont autant d’approches détournées, ruse pour retarder le moment de basculer, tente désespérément de (...)

LA SOCIOLOGIE À L’ÉPREUVE DE L’ART

Nathalie Heinich depuis ses débuts creuse une voie singulière en s’affrontant à la question de l’art. Que peut dire le sociologue d’une oeuvre d’art, d’un texte littéraire ? Rien, en principe, si l’on (...)

LONGUE VIE À APULÉE !

Splendide. D’une richesse qui redonne sens au mot de « revue littéraire ». À l’initiative d’Hubert Haddad, Apulée se fixe comme but « de parler du monde d’une manière décentrée, nomade, (...)

IMAGINAIRE, POÉSIE ET POUVOIR

On voudrait à toute force nous réduire au statut de « producteurs » et de « consommateurs ». Toute contestation est supposée s’y réduire. Les crises que nous traversons seraient d’abord économiques, (...)


Les pouvoirs de la littérature

Les films

Le cri du silence

Antoine AGOUDJIAN (//30’)
“Les images du séisme en Arménie tournaient en boucle sur les écrans du monde entier. Cette tragédie faisait pour moi écho au Génocide et aux souffrances des Arméniens que m’avaient racontées mes grands parents réfugiés en (...)

Le ravissement de Palmyre

Eric SARNER (Eric SARNER/2015/12’)
Entrepris en juin 2015, au lendemain de la prise de la ville de Palmyre (Syrie) par le mouvement Daesh, il a été terminé en septembre. Un film pour tenter, par l’image, le texte et le son entrelacés de donner une forme (...)

Shakespeare, des rois dans la tempête

Claude MOURIERAS (INA/La Sept/1996/55’)
De "Richard III " au "Roi Lear ", la question centrale est celle du pouvoir, pouvoir qui corrompt, fascine, aveugle, pouvoir conquis à force de crimes, et qui, une fois perdu ou abandonné, précipite vers la mort ou (...)

Tarzan, Don Quichotte et nous

Hassen Ferhani (Une chambre à soi Productions/2013/18’)
Cervantes est un quartier particulier d’Alger où Ferhani a décidé de confronter sa vision subjective à la réalité et aux mythes. Du Jardin d’Essai où fut tourné le premier film Tarzan en 1923, à la grotte Cervantes de (...)
Bouton programme